Anthologie poétique et préface sur le thème de la guerre

Bonjour, voila,le professeur de français nous a demander de rédiger une préface d'antologie poètique avec un choix libre du thème et des poèmes.J'ai choisi le thème de la guerre avec comme choix de poème :
- Barbara, Jacques Prévert
- Liberté, Paul Eluard 1942
- Ce coeur qui haïssait la guerre, Robert Desnos
- Les dents serrés, Pierre Emmanuel
- Strophes pour se souvenir, Louis Aragon
- Contre-Chants, Georges-Emmanuel Clancier
- Domaine français, Jean Tardieu
- Le Dormeur du val, Arthur Rimbaud 1870
- Le déserteur, Boris Vian 1953
- La concubine de l'hemoglobine, MC Solaar
Je précise que la notation est basée sur : la présentation caligraphique, le choix des poèmes, l'argumentation de la prèface, un discours sur l'antologie au seuil de la lecture, une préface qui aiguise la curiosité.
Vous remarquerez que les poème que j'ai choisi ne définissent pas une guerre prècise ou un mouvement résistant prècis ( comme la poésie engagée de la résistance par exemple ) car je pensai faire part de l'inconscience  des hommes par rapport à la guerre quelque soit le combat, la batailles ou la guerre: elle a tué, elle tue, elle tuera toujours des humains.Mais je ne sais pas comment rédiger, par ou commencer quel plan approfonfir... Je vous remercie d'avance  big_smile

12

Anthologie poétique et préface sur le thème de la guerre

Bonjour Tom,

Il semble que tu veuilles organiser ton anthologie comme un réquisitoire contre la guerre.

Alors le fil de ta préface pourrait être la folie des hommes. Tu pourrais montrer la variété des réactions poétiques : absurdité, indignation, compassion...

13

Anthologie poétique et préface sur le thème de la guerre

En entrant 'préface' dans le moteur de recherche de ce site (fenêtre en haut à gauche) et en cherchant 'dans tout le site', j'ai trouvé ce lien utile. Lis notament la section 'Finalités'.

Tu me permettras de trouver que tu n'as pas sélectionné un corpus de poésie sur la guerre, mais sur les horreurs de la guerre moderne.

Autrefois, (jusqu'en 1815?) on en célébra la gloire, l'honneur, la nobilité de la guerre.

Anthologie poétique et préface sur le thème de la guerre

Super je vois le plan maintenant puis le véritable théme.
Merci beaucoup.mais si vous avez encore 2 ou 3 idées je suis toujours preneur... MERCI MERCI     smile est ce qu il serait possible d'avoir un exemple de préface d'anthologie poètique ? big_smile

15

Anthologie poétique et préface sur le thème de la guerre

Bonjour Tom,

Regarde cette fiche de méthode ici.

Anthologie poétique et préface sur le thème de la guerre

mais en faite dans une prèface les texte choisit n'ont pas besoin d'être étudier en long en large et en travers dans celle-ci on doit juste explique pourquoi le choix, et doit-on comparer les poèmes et les auteurs ?

17

Anthologie poétique et préface sur le thème de la guerre

bonsoir,
j'ai une préface a faire d'une anthologie.Je sais qu'il faut expliquer pourquoi on a choisit ses poèmes et trouvez des arguments contre la guerre, vu que c'est le thème que j'ai choisit. La professeur nous a dit de faire une page recto-verso. Il faut choisir 5-6 poèmes et en présenter l'intéret.
j'ai choisit comme poèmes:
"Oradour" de jean tardieu
" le dormeur du val" de rimbaud
" barbara" de jacques prévert
"la rose et le réséda" de louis aragon
" après la guerre de victor hugo
" "l'épouse du croisé" de mauric mater linck.
mais je ne c pa quel structure doi avoir une préface et je ne c pa comment je pe démontrer ke ces poèmes sont contre la guerre.

18

Anthologie poétique et préface sur le thème de la guerre

bonjour a tous j'ai une anthologie a réaliser sur des poèmes engagés
n'étant pas la le jour ou la professeur a expliqué j'aimerais que vous m'aidiez
j'ai choisit comme thème la guerre mais je ne sais pas du tout comment réaliser ma préface et quelles oeuvres prendre
d'avance merci

Rappel : pas de travail personnel = pas d’aide.
Seuls les élèves ayant effectué un travail personnel préalable sur leur sujet peuvent obtenir une aide ponctuelle. Vous devez donc indiquer vos pistes de recherches personnelles.

19

Anthologie poétique et préface sur le thème de la guerre

Bonjour a tous,

Voila, j'ai un gros boulot de francais a faire, et j'ai besoin de tres bon poème sur la guerre...
J'ai recherché sur google, mais les resultat sont moyens...
Est ce que vous connaissez des titres de bon poème sur le theme de la guerre s'il vous plait ?

Merci beaucoup d'avance.

Anthologie poétique et préface sur le thème de la guerre

Bonjour.

DEPUIS SIX MILLE ANS LA GUERRE... (Victor HUGO)

Depuis six mille ans la guerre
Plaît aux peuples querelleurs,
Et Dieu perd son temps à faire
Les étoiles et les fleurs.

Les conseils du ciel immense,
Du lys pur, du nid doré,
N'ôtent aucune démence
Du coeur de l'homme effaré.

Les carnages, les victoires,
Voilà notre grand amour ;
Et les multitudes noires
Ont pour grelot le tambour.

La gloire, sous ses chimères
Et sous ses chars triomphants,
Met toutes les pauvres mères
Et tous les petits enfants.

Notre bonheur est farouche ;
C'est de dire : Allons ! mourons !
Et c'est d'avoir à la bouche
La salive des clairons.

L'acier luit, les bivouacs fument ;
Pâles, nous nous déchaînons ;
Les sombres âmes s'allument
Aux lumières des canons.

Et cela pour des altesses
Qui, vous à peine enterrés,
Se feront des politesses
Pendant que vous pourrirez,

Et que, dans le champ funeste,
Les chacals et les oiseaux,
Hideux, iront voir s'il reste
De la chair après vos os !

Aucun peuple ne tolère
Qu'un autre vive à côté ;
Et l'on souffle la colère
Dans notre imbécillité.

C'est un Russe ! Égorge, assomme.
Un Croate ! Feu roulant.
C'est juste. Pourquoi cet homme
Avait-il un habit blanc ?

Celui-ci, je le supprime
Et m'en vais, le coeur serein,
Puisqu'il a commis le crime
De naître à droite du Rhin.

Rosbach ! Waterloo ! Vengeance !
L'homme, ivre d'un affreux bruit,
N'a plus d'autre intelligence
Que le massacre et la nuit.

On pourrait boire aux fontaines,
Prier dans l'ombre à genoux,
Aimer, songer sous les chênes ;
Tuer son frère est plus doux.

On se hache, on se harponne,
On court par monts et par vaux ;
L'épouvante se cramponne
Du poing aux crins des chevaux.

Et l'aube est là sur la plaine !
Oh ! j'admire, en vérité,
Qu'on puisse avoir de la haine
Quand l'alouette a chanté.