Hypokhâgne ou fac de lettres ?

Oui, ce n'est pas seulement ça. Il faut savoir si tu veux l'expérience d'un premier concours extrêmement difficile pour que les suivants te paraissent plus accessibles ; si tu préfères t'imposer ton propre rythme de travail (et surtout si tu parviens à t'y tenir), ou si tu préfères être poussé par des enseignants comme au lycée (mais puissance 10). On leur en veut, on déprime parfois, on pense qu'on va craquer, mais avec le recul on sait ce que ça nous a apporté. Quand les élèves de prépa et ceux de fac se trouvent "en compétition" pour l'agrégation par exemple, la différence se fait assez nettement. Bien sûr de très bons étudiants de fac qui ont su se gérer réussissent aussi, ce n'est pas si caricatural... Il faut choisir en fonction de ton caractère et de ta façon de te gérer.
Pour moi c'est prépa aussi, mais tu as le témoignage de deux brillants habitués du forum pour qui la fac était une meilleure option, donc je ne peux pas être catégorique...