Le roman épistolaire est-il un roman de formation ?

bonjour, j'ai ce sujet à traiter. D'apparence facile, car on voit bien les ressemblances et les divergences, je sèche un peu sur le plan. Sachant que les oeuvres principales sur lesquelles on s'appuie sont : les liaisons dangereuses, les lettres persannes, et les lettres portugaises;  auriez-vous s'il vous plaît des idées ou des pistes?
Merci de votre aide

Rappel : pas de travail personnel = pas d’aide.
Seuls les élèves ayant effectué un travail personnel préalable sur leur sujet peuvent obtenir une aide ponctuelle. Vous devez donc indiquer vos pistes de recherches personnelles.

2

Le roman épistolaire est-il un roman de formation ?

Bonsoir,

Il te faut d'abord définir ce qu'est le roman d'apprentissage.
ici.
Ensuite tu peux présenter le roman épistolaire comme une forme particulière du roman.

Tout roman comporte une part d'apprentissage. Tout personnage est confronté à des péripéties qui le font évoluer. Ce qui change d'un récit à l'autre est la capacité réflexive du personnage de roman. L'auteur s'intéresse-t-il plus aux péripéties elles-mêmes (roman d'aventures) ou à leurs conséquences sur les protagonistes (roman psychologique) ?
Il se trouve que la forme épistolaire invite le scripteur à se livrer, à se révéler. Elle est la "conversation des absents" (Cicéron). Le scripteur doit donc compenser la distance en se rendant encore plus présent dans son écrit. De ce fait le roman épistolaire est une forme qui, a priori, paraît plus adaptée pour livrer le récit de faits et le retentissement qu'ils ont produit chez celui qui les raconte.

Si  les Lettres portugaises sont assurément un roman d'apprentissage concernant la vie amoureuse, les Liaisons dangereuses le sont aussi mais tous leurs personnages ne continuent pas également d'apprendre, n'évoluent plus, ou du moins n'acceptent pas de se remettre en cause. L'orgueil aveugle certains… Quant aux Lettres persanes, la visée critique qui est le fondement de l'ouvrage relègue au second plan l'évolution psychologique d'Usbeck et de Rica. Cette dernière n'est cependant pas absente pour garder l'intérêt d'une trame romanesque à rebondissements afin de réveiller l'intérêt d'un lecteur superficiel.

Le roman épistolaire est-il un roman de formation ?

merci beaucoup de la réponse, rapide et utile!!