1

Marivaux, L'Île des esclaves - Questionnaire de lecture

L'ile des esclaves, Marivaux.

1/ Après avoir expliqué à quelle époque et où se situe cette histoire, vous  la résumerez.
2/ En quoi peut-on affirmer que ce texte est révélateur des Lumières? Vous vous interesserez au thème de la pièce(comparer avec un autre texte).
3/Après avoir expliqué ce que c'est qu'une utopie, vous montrerez que le texte en est une.
4/ Quels sont les éléments permettant d'affirmer qu'il s'agit d'une comédie ?
5/ Montrez que cette comédie emploie parfois le registre satirique.
6/ A quoi sert le travestissement dans cette pièce ? Montrez que son role est paradoxal.
7/ Dans quelle tradition théâtrale cette comédie s'inscrit-elle?
8/ On dit de la comédie de manière générale qu'elle corrige les moeurs par le rire.Est-ce le cas ici?
9/ Bernard Dort, dans son essai "Théâtres", affirme que "l'action marivaudienne débute par une surprise :quelque chose survient au personnage, et celui-ci n'a jamas rien connu ni senti de pareil". Expliquez cette affirmation en faisant référence au texte.
10/ Trouvez des elements biographiques (de la vie de Marivaux) trouvant une résonnance dans cette oeuvre.
11/ Pourrait-on dire que cette pièce est révolutionnaire ? Expliquez votre réponse.



J'ai commençé ce devoir, mais j'ai un peu du mal pour les questions 4 à 11.

Voila le début de mon devoir :
1/ Après avoir expliqué à quelle époque et où se situe cette histoire, vous la résumerez.

L’île des esclaves est un texte théâtral écrit par l’italien Marivaux au XVIIIe siècle. En effet, c’est un texte théâtral car nous sommes en présence de didascalies et de scènes. L’île des esclaves est un titre paradoxal car il lie deux mots antithétiques, on a d’un côté la beauté de l’île et de l’autre l’horreur de l’esclavage : c’est un oxymore.
    Nous disposons très peu d’indications spatio-temporelles.
Tout d’abord, l’époque de l’histoire ne nous est pas transmise mais grâce à divers caractéristiques, nous pouvons la situer dans le XVIIe siècle ; le fait d’être en présence d’un roi et de son esclave nous met sur la piste d’une histoire passée durant le XVIIe siècle. Nous ne savons pas non plus sur combien de temps se déroule l’histoire, même si Iphicrate informe ses nouveaux naufragés qu’ils seront ses «prisonniers» durant « trois ans » et que les esclaves, Arlequin et Cléanthis, devenus maîtres ont « huit jours pour se réjouir ».
Quant au lieu exacte où se déroule l’histoire, il n’est pas fourni. Il nous est simplement dit que les naufragés arrivent dans l’île des esclaves comme nous le confirme Iphicrate dans la première scène « nous sommes dans l’île des esclaves » ainsi que le titre de l‘œuvre. Mis à part son nom, l’île nous est présentée comme un endroit sauvage par Iphicrate et Euphrosine :« leur coutume est de tuer tout les maîtres qu’ils rencontrent », nous faisant alors référence à L’île de la raison, autre œuvre théâtrale de Marivaux. De plus, l’auteur nous fait allusion à la Grèce antique, « Cléanthis », « Euphrosine », « Iphicrate » et « Arlequin » nous font penser à des prénoms étymologiquement grecs, et ceux-là se disent athéniens « je ne reverrai jamais Athènes », « dans le pays d’Athènes » (scène1),
   
    Suite à un naufrage, Iphicrate, un maître athénien et Arlequin, son valet, ont échoué sur l'île des esclaves, une île fondée cent ans auparavant, par d'anciens esclaves révoltés. Elle jette les maîtres dans l'esclavage, ainsi Iphicrate et Euphrosine, les maîtres, sont condamnés à échanger leurs noms, leurs conditions et leurs vêtements avec leurs serviteurs Arlequin et Cléanthis. Chacun se voit contraint d'obéir à cette loi, dont Trivelin, magistrat de l'île, en est le gouverneur. Alors qu’Iphicrate désormais en danger, espère quitter l'île le plus rapidement possible, Arlequin ralentit le pas et profite de sa nouvelle condition. En plus des humiliations que les anciens maîtres ont à subir, ils doivent s'entendre dire leurs vérités par leurs serviteurs. Cléanthis et Arlequin, fiers de leur nouveau statut, mettent en place une « fausse » scène de séduction, n’aboutissant pas, Arlequin entreprend alors la conquête d'Euphrosine mais trop ému par la souffrance que lui cause son nouveau statut, il abandonne. Finalement, les valets pardonne à leur maître leur cruauté et les maîtres ont pris conscience des conditions inhumaines des valets, ainsi chacun reprend sa condition sociale de départ.


2/ En quoi peut-on affirmer que ce texte est révélateur des Lumières ? Vous vous intéresserez au thème de la pièce.

    Au siècle des Lumières, il était commun aux auteurs de critiquer l’ordre social et d’étudier d’autres civilisations européennes. L’île des esclaves est un texte nous révélant les pensées que pouvaient avoir la plupart des auteurs du XVIIIe siècle.
    En effet, Marivaux dénonce, dans cette œuvre, l’injustice de l’esclavage, et plus généralement les rapports de domination dans la société, notamment entre maîtres et domestiques. Mais la thèse de la pièce est affirmée sans lourdeur didactique, puisque le naturel des personnages semble le meilleur moyen de critiquer implicitement les différences sociales à travers l’utopie.
    Tout d‘abord, l’auteur dénonce dans son œuvre théâtrale l’île des esclaves, les inégalités sociales entre maître et valet « ressentiment des outrages qu’ils avaient reçus de leurs patrons ».
    De plus, la pièce dénonce l’esclavage, une pratique barbare qui était coutume au XVIIe siècle : « la barbarie de vos cœurs », « vous êtes moins nos esclaves (…) humains, raisonnables, et généreux ».


3/ Montrez que le texte est une utopie.
Reconnue par l’œuvre littéraire Utopia de Thomas More, l'utopie est littéralement, un non-lieu, un espace imaginaire et idéal, permettant de critiquer, par différence, la société et la politique réelles. L’éloignement géographique est redoublé par l’éloignement temporel, car cette île ne nous est pas située, et l'époque de l’intrigue n'est pas exprimée explicitement. Dans la littérature, elle est souvent traduite par un régime politique sans faille, une société parfaite, ou encore une communauté d'individus vivant heureux et en harmonie. L’utopie tente de surmonter les imperfections du monde réel afin d’éviter les conflits et les injustices. Etymologiquement, ce mot signifie " l’endroit qui n’existe nulle part ". Au XVIIIe siècle, les auteurs préfèrent situer l’action de leurs œuvres dans un monde imaginaire, ici une île inconnue, afin d’éviter la censure. L’utopie désigne en général un pays imaginaire où le gouvernement idéal règne sur un peuple heureux. Par extension, l’utopie est synonyme d’un idéal politique ou social ne tenant pas compte de la réalité.
    L’île des esclaves présente une portée utopique.
En effet, comme tout utopiste Marivaux rêve d’un monde meilleur, c’est pour cela qu’il nous décrit une île où les esclaves auraient la possibilité de vivre la vie paisible et libertine de leurs maîtres, et où ceux-là seraient alors esclaves afin de se rendre compte de ce qu’endure leurs valets. Mais contrairement à l’utopie dite « traditionnelle » qui ,ici, supprimerait totalement l’esclavage, Marivaux nous propose une utopie différente : il ne cherche pas à construire un monde idéal et sans faille, puisqu’il y a encore des esclaves, mais il cherche plutôt à améliorer celui-ci en expérimentant un nouveau « contrat social » sans chercher à annuler la domination inégalitaire présente à cette époque.
De plus, dans la scène 2, Trivelin raconte l’histoire de l’île, on voit à travers cette scène que l’île est utopique. Elle impose l’échange entre maîtres et valets, ce qui est totalement impossible à Athènes, à cette époque. On peut rapprocher cette scène d’une autre pièce de Marivaux : La Colonie qui ne concerne pas l’inversion des rapports maître/valet mais hommes/femmes.

Marivaux, L'Île des esclaves - Questionnaire de lecture

Je pense que ton message aura pue de réponses, parce que nous n'avons pas réellement un rôle de correction.

Toutes tes questions se bases sur des sortes de principes littéraires, qui sont très variés. Ainsi, pour répondre, il faut que tu prennes chaque question séparément et que tu la travailles. S'il est question d'utopie apr exemple, centre-toi sur l'utopie uniquement, ne créé pas un topic pour te corriger un devoir parce que personne ne le fera intégralement. Je pense que de nombreuses discussions sur ce forum pourraient d'emblée t'aider à faire ton travail.
Si tes questions s'appuient sur des textes, n'oublies pas de nous les donner... wink

Bonne continuation... smile

Marivaux, L'Île des esclaves - Questionnaire de lecture

Marilyn
En plus ta copie est très largement inspirée de Wikipedia, de Magister et de je ne sais plus quel autre site...........
Fais un travail perso au lieu d'arranger des copiécollés à ta sauce ; le prof ne sera pas dupe  sad

Marivaux, L'Île des esclaves - Questionnaire de lecture

Bonjour je vais rentrer en 1ere L et mon lycée m'a donnée des livres à lire avec des questions pendant ces vacances =S J'ai lu l'ile des esclaves et la question est "Faites le schéma narratif et actanciel de la piece", j'ai fait le schéma narratif ci dessous et maintenant je serai tenté de faire le meme schéma pour les actes ... Pouvez vous m'aidez sil vous plait? 


L'île de esclaves de Marivaux contient onze scenes, en premiere partie du schéma narratif : "l'exposition", dans laquelle se trouve la scene 1 et 2; Trivelin expose la coutume de l'île, maîtres et valets doivent echanger leur nom et fonction. En seconde partie "L'épreuve des portraits et l'aveu des vanités" contenant les scenes 3, 4 et 5: Trivelin demande à Cléanthis de faire le portrait d'Euphrosine qui se veut satirique et demande d'autre part à Arlequin de faire le portrait de son maître qui finit par etre qualifier de "dissipe-tout". En troisième partie "L'épreuve de l'amour entre maîtres et valets" de la scene 6 à 8; une parodie de scenes de séduction en présence des maîtres, muets. Enfin en dernière partie "L'aveu des abus et la fin des épreuves" de la scène 9 jusqu'à la fin; reproches mutuels et pardon des personnages, échange de costume et enfin réconciliation générale .

5

Marivaux, L'Île des esclaves - Questionnaire de lecture

Bonjour Krol,

Revois le schéma narratif et tu t'apercevras que ta réponse ne convient pas.
Situation initiale : ?
Evénement perturbateur : ?
Péripéties
Dénouement : ?
Nouvelle situation d'équilibre : ?

Marivaux, L'Île des esclaves - Questionnaire de lecture

Bonjour Jean Luc
Qu'est ce qui ne convient pas ? Parce que dans ma reponse, la situation initiale est l'expostion, l'évènement perturbateur "l'épreuve des portraits et l'aveu des vanités" etc.... j'ai conçu ma reponse ainsi sans préciser "situation initiale" .... mais en donnant des titres au différentes parties comme on me l'a appris l'année dernière.
Ensuite je n'arrive pas à trouver le schéma actanciel sad

7

Marivaux, L'Île des esclaves - Questionnaire de lecture

Bonjour Krol,

Un canevas à partir du résumé de Wikipedia :

Situation initiale : Iphicrate et son valet Arlequin, Euphrosine et sa soubrette Cléanthis, les statuts de chacun au début de la pièce.

Evénement perturbateur : ayant fait naufrage, ils débarquent sur une île fondée, il y a une centaine d’années, par des esclaves révoltés. Dans cette île, les maîtres deviennent des valets et les valets des maîtres. Ainsi, Iphicrate et son laquais Arlequin, Euphrosine et sa soubrette Cléanthis échangent leur condition, leurs vêtements et aussi leurs noms.

Péripéties : Chacun se voit contraint, dès son arrivée dans l'île, d’en observer la loi, dont Trivelin, ancien esclave et gouverneur de l’île, est le garant. Entre autres humiliations que les anciens maîtres ont à subir, pour leur bien d’ailleurs, ils doivent s’entendre dire leurs vérités par leurs serviteurs. Trivelin demande à la servante Cléanthis de tracer le portrait de sa maîtresse Euphrosine et il promet d’abréger cette épreuve si Euphrosine reconnaît la vérité de ce portrait.
Cléanthis et Arlequin prennent beaucoup de recul par rapport à leur nouveau statut et miment une scène de séduction mondaine. Arlequin entreprend la conquête d’Euphrosine, mais il est ému par la souffrance que lui cause son nouveau statut.

Dénouement : Finalement, Arlequin pardonne à son maître et reprend son habit de valet ; Cléanthis imite son exemple. Pleins de gratitude et de remords, Iphicrate et Euphrosine les embrassent avec émotion.

Nouvelle situation d'équilibre : Retour à la situation initiale et morale tirée par Trivelin : « Nous aurions puni vos vengeances comme nous avons puni leurs duretés » et aux maîtres : « Vous avez été leurs maîtres, et vous avez mal agi ; ils sont devenus les vôtres et ils vous pardonnent ; faites vos réflexions là-dessus. La différence des conditions n’est qu’une épreuve que les dieux font sur nous. »

8

Marivaux, L'Île des esclaves - Questionnaire de lecture

Je corrige, Krol rentre en première S wink
Pour l'île des esclaves j'ai trouvé deux schémas actanciel en parallèles.

9

Marivaux, L'Île des esclaves - Questionnaire de lecture

Bonjour j'étudie un livre : "L'ile des esclaves" de Marivaux. et j'aimerais que vous m'aidait pour son schéma actantiel svp
c'est très urgent!
merci

Rappel : pas de travail personnel = pas d’aide.
Seuls les élèves ayant effectué un travail personnel préalable sur leur sujet peuvent obtenir une aide ponctuelle. Vous devez donc indiquer vos pistes de recherches personnelles.

Marivaux, L'Île des esclaves - Questionnaire de lecture

Bonsoir,

Vois les messages précédents.

Muriel