141 (Édité par Spalding 21/01/2012 à 13:28)

Accord du participe passé avec l'auxiliaire avoir

Pour accorder (ou non) un participe passé, il faut en fait suivre ces deux étapes :

1) Se poser d'abord la question : qu'est-ce qui (ou qui) est participe passé ? Si cette question n'appelle aucune réponse, ce sera bien sûr l'invariabilité : absence de support.

2) Voir si le sujet agent ne crée pas des interférences susceptibles de bloquer l'accord avec le support identifié. Dans "La terre a rougi", le participe reste ainsi invariable, le support "terre" étant aussi agent de l'action. Idem dans "Le soleil a rougi la terre", le participe étant ici sous l'emprise directe du sujet agent. Mais l'accord s'effectuera par contre dans "Le soleil l'a rougie (la terre)". En effet, le support pronom (l') s'interpose alors entre le sujet agent et le participe passé. Ce support pourra même précéder le sujet dans certaines phrases : "La confiance que vous m'avez témoignée m'honore."

Tout cela parait encore relativement simple, bien que peu spontané et parfois contestable. Dans "La confiance que vous m'avez témoignée m'honore", on pourrait ainsi supposer que le sujet agent "vous" bloque l'accord, s'interposant entre le support "confiance" et le participe "témoignée". Cela devrait alors provoquer l'invariabilité : "témoigné".

Mais il existe surtout une foule de cas particuliers, ambigus ou litigieux, passionnément discutés entre les divers grammairiens. Vous en trouverez un aperçu tout à fait édifiant dans ce fichier du Professeur Audet : http://www.aide-doc.qc.ca/le.grammairien/ftp/pp1.pdf - Audet est par ailleurs partisan des règles actuelles, bien que ses démonstrations byzantines les déconsidèrent plutôt !

Plusieurs linguistes (Wilmet, Gruaz...) ont donc proposé ou vont proposer une simplification radicale : invariabilité permanente du participe passé avec l'auxiliaire Avoir, son accord systématique avec le sujet pour l'auxiliaire Être. C'est ce qui se fait en espagnol et peut d'ailleurs être démontré théoriquement. J'ai moi-même réalisé une étude sur la question : http://www.archive-host.com/files/12836 … TICIPE.pdf

Mais si vous êtes très respectueux des règles actuelles, vous vous efforcerez quand même de les suivre bien qu'elles ne soient pas satisfaisantes de l'avis général.

Accord du participe passé avec l'auxiliaire avoir

Mais il existe surtout une foule de cas particuliers

Mais statistiquement moins fréquents tout de même que les cas simples aisément solubles...

143

Accord du participe passé avec l'auxiliaire avoir

Ces cas particuliers ne sont pas en effet les plus fréquents. Cela dit, il serait quand même souhaitable que les règles du participe passé suivent une logique commune.

Mais c'est un autre débat. Nous n'allons pas le commencer puisqu'il existe déjà un sujet là-dessus : "Pour une réforme du participe passé"  wink

Accord du participe passé avec l'auxiliaire avoir

Non, nous n'allons pas le recommencer...  smile

145

Accord du participe passé avec l'auxiliaire avoir

Bonjour

Dans la phrase " ce qui m'a le plus frappée c'est que..... "
sachant que c'est une femme qui parle faut-il un e à frappé, je pense que oui, mais j'aimerais en être sûre.....  smile
Merci d'avance

Accord du participe passé avec l'auxiliaire avoir

Ce qui m'a le plus frappée, c'est que....

Oui, bien sûr...
Accord avec le COD m' (= moi, la femme) placé avant le verbe.

147

Accord du participe passé avec l'auxiliaire avoir

merci de m'avoir confirmé  smile

148

Accord du participe passé avec l'auxiliaire avoir

Bonjour

j'ai un problème d'accord avec avoir dans l'extrait suivant :
-Tu viens déjeuner ? C'est ma grand-mère qui a cuisiné.
- Non, tu sais bien, le midi, je ne mange pas beaucoup.
- Si tu voyais tous les bons petits plats qu'elle a prépar.....

Comment s'accorde préparer ?
Merci

Accord du participe passé avec l'auxiliaire avoir

Bonjour et bienvenue.

Aucune difficulté si l'on applique la  règle bien connue.
Un participe passé conjugué avec l'auxiliaire "avoir" s'accorde avec le COD s'il est écrit avant.

Elle a préparé quoi ? → "tous les bons petits plats", représenté par le pronom "que", écrit avant.
Donc :
Si tu voyais tous les bons petits plats qu'elle a préparés...

On peut simplifier avec la méthode Wilmet, qui aboutit au même résultat : chercher si "ce qui est préparé" est écrit avant... Et si c'est le cas, faire l'accord.
Ce sont bien "les petits plats" (écrit avant ) qui sont préparés.

150

Accord du participe passé avec l'auxiliaire avoir

Bonjour.

Hier, mon conjoint et moi étions en désaccord sur la façon d'accorder le participe passé que voilà:

"La dernière bouchée que j'ai mis(e) dans ma bouche"

Je sais que quand le COD est placé devant le verbe, généralement le PP s'accorde. Je me demandais s'il pouvait y avoir exception dans ce cas ci?

Merci!