1

Ronsard, Sonnets pour Hélène / Hugo, Soleils couchants

Salut à tous et tout d'abord bonne chance à tous les futurs bacheliers...
Tout d'abord j'aimerais vous demander conseil sur ma méthode de travail :
je suis malade, j'ai rien pu réviser encore et je commence juste ce soir à commencer à apprendre mes 29 textes cool je pense relire unes à unes mes fiches et faire des plans que je pourrais "caser" si la question correspond bien à mes attentes.

Mais j'ai un gros gros problème :
j'ai des fiches pour quasiment tous mes textes sauf Sonnets pour Hélène (si c'est aimer madame et de jour et de nuit) et soleils couchants de Victor Hugo issus du recueil les feuilles d'automne ( et oué je sais que ça big_smile).

Pour Sonnets pour Hélène à part parler de la déclaration d'amour et de la métaphore qui fait de l'amour une maladie je ne vois vraiment pas quoi dire...

Pour soleils couchants à part de parler pendant une dizaine de secondes de l'évocation de la nature et du fait que l'auteur montre bien que la nature ne vieillit pas mais que lui oui je ne sais pas non plus quoi dire...

Aidez-moi s'il vous plaît je viens de sortir de l'hosto et je passe le 26 !!

Ronsard, Sonnets pour Hélène / Hugo, Soleils couchants

Salut
J'ai fait ce texte soleil couchants  je l'ai scanné mais je ne sais pas comment le mettre sur le forum dis-moi comment faire et je le mets en ligne.

3

Ronsard, Sonnets pour Hélène / Hugo, Soleils couchants

moi non plus je ne sais pas
tu as juste le texte ou des éléments d'études ?

contacte-moi à partir de cet adresse ça sera plus facile
merci beaucoup de ton aide ça me sauve vraiment

4

Ronsard, Sonnets pour Hélène / Hugo, Soleils couchants

n'oublie pas de me contacter lorsque tu auras lu le message wink

Ronsard, Sonnets pour Hélène / Hugo, Soleils couchants

je pense t'avoir tout envoyé
amicalement boudou

6

Ronsard, Sonnets pour Hélène / Hugo, Soleils couchants

un grand grand grand merci a boudou qui m'a beaucoup aidé
vraiment très très sympa
bon bah si ya des gens aussi gentils qui auraient Sonnets pour Hélène ça serait sympathique.
lol

7

Ronsard, Sonnets pour Hélène / Hugo, Soleils couchants

Pourquoi aller chercher si loin alors que le site nous présente une aide précieuse. Voilà qui devrait t'aider, si tu n'y es pas encore allé :

http://www.etudes-litteraires.com/ronsa … helene.php

8

Ronsard, Sonnets pour Hélène / Hugo, Soleils couchants

Le lien d'avant c'était pour le recueil en général, là voici un lien qui t'aidera sur le poème que tu souhaites :

http://wayback.archive.org/web/*/http:/ … rouni1.htm
C'est le devoir 2, tu regardes les questions et tu cliques sur corrigé pour voir les réponses ( logique non ? ) smile

Bon courage pour l'oral.

9

Ronsard, Sonnets pour Hélène / Hugo, Soleils couchants

oui j'avais déjà vu ça le problème c'est que ce n'est pas du tout suffisant si je tombe dessus à l'oral et que je dis que ça je tiendrais à peine quelques dizaines de secondes.
si vous avez d'autres liens c'est avec joie que je les regarderai wink

Ronsard, Sonnets pour Hélène / Hugo, Soleils couchants

On a étudié ce texte, voilà le plan de notre prof :

Problématique : Quels sont les enjeux du sonnet de Ronsard ?

I) Une peinture persuasive
→ Mise en scène d'abord temporelle : opposition entre 2 époques : un passé et un futur.
Emploi du futur de l'indicatif simple + utilisation du pronom "vous" pour renforcer et prouver que ce que le poète écrit est certain.
→ Hélène est montrée comme une femme se dégradant → participes présents suggèrent cette ennuyeuse lenteur.
→ A cet avenir peu enviable, opposition avec un passé éclatant : "Ronsard me célébrait du temps que j'étais belle !"
→ Le retournement de situation est dû à la plume vengeresse de Ronsard, au résultat du dépit amoureux. Rôle inversé. Hélène était célébrée et Ronsard devient donc son admirateur.
→ La vengeance se lit dans la peinture dévalorisante "belle" qui sera "assise ; "vieille accroupie" : image humiliante = emploi donc du registre dramatique.
→ Quelle est donc la faute commise par Hélène pour mériter une telle punition ?  C'est dans le dernier tercet que se trouve la réponse :"regrettant mon amour et votre fier dédan". Le "et" oppose l'attitude de Ronsard (aimant) et celle d'Hélène (féroce et cruelle → "fier"). Ronsard dénonce donc l'injustice de cette dernière.
→ Dans sa stratégie persuasive, Ronsard fait son autocélébration. En opposition à Hélène, Ronsard se projette dans un avenir glorieux : "au bruit de Ronsard ne s'aille réveillant". Il a même accès à l'immortalité. Il accède au statue de héros mythologique grac, les "myrtes" désignent les champs Elysés. La représentation idéalisée de la mort de Ronsard ("fantôme sans os"..., "repos", "sous la terre") crée un violent contraste avec celle d'Hélène qui a un certain réalisme prenant.
Ce poème repose donc sur une peinture persuasive, contruite sur le violent contraste entre 2 prophéties.

II) Une poésie didactique ?

La leçon proposée s'adresse à Hélène en 1er lieu, et cette leçon est finalement choquante : n'est-ce pas une forme de chantage ?
→ injonction pressante :"Vivez, n'attendez, cueillez". Urgence marquée par des pléonastiques : "aujourd'hui"; et nombres d'impératifs. "Demain" il sera trop tard, Hélène doit "cueillir les roses de la vie". Métaphore crue faisant allusion à l'amour de Ronsard.
→ D'une point de vue technique, le sonnet fonctionne sur 2 exemples opposés au service de l'argumentation. Si Hélène refuse les avances de Ronsard, un cruel oubli et une décrépitude certaine l'attendent. Si elle se laisse convaincre, elle entrera elle aussi dans la "gloire éternelle".
→ Raisonnement infuctif : la leçon naît des exemples.
Le sonnet s'adresse également au Lecteur général (apologue didactique).
Les derniers vers présentent une morale adressée à tous, on peut comprendre donc le "vous" final.
Il s'agit de ne pas commettre la même faute qu'Hélène.
Philosophie de Ronsard : Epicurisme : ce sonnet rappelle l'éphèmère de la condition humaine, la mort est une certitude pour tous et il y a donc une urgence à profiter du moment présent, en ayant les sens du délai.

En guise de conclusion :
Finalement, la modernité vient ici du fait que Ronsard utilise un sonnet comme un chantage poétisé : En effet, les enjeux de Ronsard sont les suivants : A travers une peinture persuasive, il veut conquérir Hélène qui est réticente à son amour, sinon il lui promet un futur apocalyptique. Par ailleurs, Ronsard signe ici une poésie à visée didactique. Il sagit au lecteur de ne pas commettre l'erreur d'Hélène.

Désolé si j'ai fait quelques erreurs de frappes, j'ai tappé ça rapidement, j'étais pressé, @+