1

Être conscient de soi, est-ce être maître de soi ?

salut à tous, alors en fait j'ai une dissertation de philo : Être conscient de soi, est-ce être maître de soi ?
Et en fait, je me demande quel plan conviendrait le mieux: le plan dialectique (thèse/antithèse/synthèse) ou alors le plan progressif ?

Qu'en pensez vous ?

Il est peut etre plus judicieux et plus facile de faire un plan progressif non ?

Être conscient de soi, est-ce être maître de soi ?

As-tu déjà un plan, des idées ? Cela nous aiderait grandement, car je suis actuellement sur une autre dissert' et mon générateur d' idées est en panne sèche à cause d' une utilisation trop intense ! tongue

Être conscient de soi, est-ce être maître de soi ?

marly1101 a écrit :

Il est peut etre plus judicieux et plus facile de faire un plan progressif non ?

Ce qui compte, c'est ce qu'il y a dedans, non ?

4

Être conscient de soi, est-ce être maître de soi ?

Dur, dur ma première dissertation  neutral

Je propose le plan suivant :
1)Oui
différence de l'homme par rapport aux animaux, on est maitre de ses décisions, de ses choix
2)Non
on obéit aussi à ses instincts
3) solution au problème

5

Être conscient de soi, est-ce être maître de soi ?

les plans dialectiques A LA POUBELLE !!! il va falloir se le mettre dans la tête ça ne sert à rien !

Je le répète et redonne encore une fois mon exemple.
Sujet posé : aimez-vous le chocolat ?

I oui, j'en mangerais à finir à l'hpoital tous les jours

II Beurk non ça fout des boutons ça fait grossir

III j'en sais rien j'ai jamais goûté

On voit clairement que ça ne vaut rien (surtout en philo). Quelle est la 'solution au problème'? Comment fais-tu pour la déterminer ? Tu comptes le nombre d'arguments 'oui' et 'non' et celui qui en a le plus a gagné ? Allons, c'est insensé ! Bien sûr rien ne vaut un raisonnement progressif.

En ce qui concerne ton sujet, je crois que tu resteins trop les choses, avec la difference avec les animaux -ce qui nous différencie fondamentalement des animaux c'est le langage articulé.
Il faut t'attacher à la définition de la 'conscience' et particulièrement à la conscience de soi. Comment veux-tu faire un plan sans même avoir des idées ? (tu dois en avoir 9 pour faire un plan -6 au minimum) avant d'en avoir trouvé au moins 6 ça ne sert à rien.
Bref, avoir conscience de soi, c'est certes avoir conscience que  l'on existe, mais il me semble aussi avoir conscience de ses attitudes, du regard que les autres portent sur nous, c'est-à-dire de l'image que l'on véhicule. Et on en revient à la question posée par le sujet : maîtriser son image est-ce se maîtriser soi-même ? La tension de ce sujet est palpable : d'un côté la conscience de soi nous invite à penser que l'on sait entièrement ce que l'on est -puisqu'on en a  conscience- mais en face, on peut opposer que ce n'est pas parce que l'on sait qui on est qu'on n'a pas d'actes manqués, c'est-à-dire que parfois, ces mots, certains gestes nous échappent, par rapport à des situations qui nous dépassent et que l'on ne peut pas contrôler. Dès lors, est-ce que l'on reste maître de soi-même ? La colère par exemple est une émotion forte, et bien que l'on ait conscience d'être en colère, donc de son être entier rempli par cette émotion, le propre de la colère c'est d'être incontrôlable. On peut perdre le contrôle de soi-même tout en en ayant conscience.

Ceci n'est que l'amorce d'une réflexion, je ne sais pas ce qui te sera utile mais c'est mon point de vue.

(ce qui est bien avec la philo, c'est que c'est pas du tout abstrait tongue)

6

Être conscient de soi, est-ce être maître de soi ?

ok je prend bonne note

Merci pour ton aide

En ce qui concerne la maitrise de soi, puis-je m'attacher à la définition de la maitrise de nos pensées ainsi que de nos sentiments ?

7

Être conscient de soi, est-ce être maître de soi ?

la maîtrise de nos pensées ?! qu'est-ce que tu entends par là ? la maîtrise de nos sentiments, oui, mais par définition, on ne peut pas les maîtriser (sinon on n'irait pas chez les psys pour 'je suis trop jaloux' ou 'je suis trop colérique' tu vois ce que je veux dire?). La maîtrise de nos pensées peut être intéressant : les gens atteints de maladies psychiatriques sont-ils maîtres de leurs pensées ? les skyzophrènes, les tueurs qui disent que c'est une voix dans leur tête etc... Mais ces personnes sont-elles conscientes qu'elles sont malades, et donc, de qui elles sont ?

Beaucoup de boulot en perspective donc, bon courage

8

Être conscient de soi, est-ce être maître de soi ?

Maitrise de soi = se maitriser, maitriser ses pensées et donc par conséquent ses actes.

Source : http://www.philosophie-spiritualite.com … pensee.htm
Le Silence intérieur est le lieu de la véritable maîtrise, car il est le lieu où se tient le Soi. […]

Voilà quelques idées, concernant la maitrise de nos pensées.

Penses tu que serait pertinent dans une dissertation ?

9

Être conscient de soi, est-ce être maître de soi ?

non seulement c'est fort pertinent mais je dirais même que c'est complètement indispensable !

10

Être conscient de soi, est-ce être maître de soi ?

Alors, sa y est j'ai trouvé pas mal d'idée, en fait j'ai fini l'intro et j'en suis au plan

Plan rédigé:

Pour traiter l'ensemble des problèmes contenus dans la question, il est nécessaire de commencer par analyser les différentes significations des termes conscience de soi et maitrise de soi afin de les mettre en rapport, pour ensuite nous interroger sur la valeur et la place de la pensée dans la conscience de soi et dans la maitrise de soi, alors enfin, nous pourrons analyser si un être humain conscient de lui-même est maitre de ses pensées et de ses actes.

Voila, ce que ça donne

Pourrais-tu me dire si c'est pertinent ou si c'est à revoir

Merci