1

Champ sémantique, champ lexical, modalisateurs, vitesse narrative

voilà je me présente je m'appelle pierre je suis en seconde.

vendredi j'ai un contrôle sur les nouvelles (surement une de maupassant).

je n'arrive pas répondre au question de texte du style : relever, analyser et commenter le champs lexical de la peur, de la violance...

Et j'aimerais savoir ce qui est de modalisateurs j'en ai aucune idée.

De plus dans mes cour il est parlé de vitesse narrative et de chute.

Et comment expliquer la chute dans un nouvelle en général?

Est ce que vous connaitrerez pas un site qui fournit des annales du bac en français et corrigé (un peu comme îles des mathématiques mais pour le français)

merci de me répondre

2

Champ sémantique, champ lexical, modalisateurs, vitesse narrative

Site non mais livre oui.
As-tu fouiné ici? Je suis sûre qu'il ya les réponses à tes questions c'est plutôt très bien fait smile
Au pire, pm moi je t'expliquerai smile

3

Champ sémantique, champ lexical, modalisateurs, vitesse narrative

j'ai cherché pour vitesse naratif, chute, nouvelle (pourquoi ce n'est pas un roman) et modalisateurs pour avoir des définitions mais je n'est pas trouvé ce qui me satisfaisait pas.

4

Champ sémantique, champ lexical, modalisateurs, vitesse narrative

Salut ,
quand on parle de champs lexicaux , ce sont souvent des mots qui font allusion au sujet ou l'ambiance du texte . Ici tu parles du champs lexical de la peur et de la mort il y a peut etre : douleur,mortelle,inquiètude, effroi […] Voila je suis sure de ça . Je te conseille de te fourrer dans les annales de brevet de français dans les sujet corriges , a la fin c'est le recapitulatif du collège et meme en seconde je te promet que ça sert toujours !
Voila .A+

5

Champ sémantique, champ lexical, modalisateurs, vitesse narrative

Pierre526 a écrit :

j'ai cherché pour vitesse naratif, chute, nouvelle (pourquoi ce n'est pas un roman) et modalisateurs pour avoir des définitions mais je n'est pas trouvé ce qui me satisfaisait pas.

Bonjour Pierre,

Avez-vous cherché par ici (notamment nouvelle) ? C'est loin d'être parfait, mais vous trouverez sur ces pages des liens externes qui vous fourniront plus d'informations.

À bientôt.

6

Champ sémantique, champ lexical, modalisateurs, vitesse narrative

merci de vos réponses

7

Champ sémantique, champ lexical, modalisateurs, vitesse narrative

L'autrichienne, je me permets d'apporter une rectification à ce que tu dis. Tu confons champ lexical et champ sémantique :

Champ lexical : comme son nom l'indique, il s'agit de tous les mots ayant pour base la même racine. Exemple : champ lexical de la joie : joie, joyeux, jovial etc...

Champ sémantique : comme son nom l'indique aussi, il s'agit de tous les mots ayant un thème commun. Exemple : champ sémantique de la guerre : armes, soldats, massacre, obus, cavalerie, bombe, etc...

Est-ce que c'est plus clair ?

Champ sémantique, champ lexical, modalisateurs, vitesse narrative

Bonsoir Pierre,

Pour bien faire la différence entre champ lexical et champ sémantique : vois cette fiche du site.

Prends le temps de consulter les sujets indiqués par le lien fourni dans le cadre, ceci afin de bien comprendre ce qu'est un champ lexical.

Pour le "champ sémantique", clique sur le lien qui s'y rapporte.

Muriel

9

Champ sémantique, champ lexical, modalisateurs, vitesse narrative

@angelusia
Bonsoir.
Aie aie aie !! Ce n'est pas ça du tout smile
Le champ sémantique d'un mot, c'est l'ensemble de ses sens, dénotés ou suggérés (on dit aussi "connotés). Le champ lexical d'une notion dans un texte ou un ensemble de textes, ce sont tous les mots qui se rattachent à cette notion.
Quant aux modalisateurs, ce sont les termes qui permettent de ne pas présenter une action comme "brute". "Il sort" énonce un fait. "Je crois qu'il sort" exprime un doute, une réserve. "Il viendra peut-être" : même chose. Pensez à ce qu'on appelle auxiliaires de mode en allemand (pouvoir, devoir, falloir) ou aux verbes défectifs anglais : ce sont souvent des irréguliers que les modalisateurs, même s'il n'y a pas que des verbes.
Bon. La vitesse. Dans un récit, en deux lignes on peut faire se dérouler dix ans, en vingt pages, on peut raconter trois minutes. C'est très différent du cinéma où un même plan a la même durée pour le spectateur et pour les personnages (même chose à l'intérieur d'un même acte au théâtre). Donc, réfléchir à la vitesse d'un récit, c'est prendre en compte le niveau de détail, les momenst racontés plus vite, voire carrément "sautés" (ellipses).
La chute ? Dans les blagues, c'est la dernière phrase, celle qui éclaire et qui doit faire rire, sinon, c'est raté. Dans une nouvelle, il peut y avoir une chute, mais ce n'est pas obligé. Ce sont les dernières lignes, parfois la dernière phrase, qui vient clore le récit sur un élément percutant, marquant, qui explique, rassure, fait rire...
N'apprenez pas des notions par coeur "gratuitement". L'essentiel, c'est le sens d'un texte, ou les sens. Partez de votre observation précise des choix opérés par l'écrivain (qu'a-t-il dit ? que n'a-t-il pas dit ? comment ? avec quels mots ? dit-il ? suggère-t-il ? explique-t-il ? laisse-t-il des zones d'ombre ? que veut-il suggérer chez son lecteur ?) pour expliquer ce qu'il veut obtenir.
Bon courage !

10

Champ sémantique, champ lexical, modalisateurs, vitesse narrative

merci tes réponses m'ont aidé pour mon controle sur une nouvelle de gautier la cafetière (les trentes première ligne de la nouvelle). le commentaire de document consistait à expliquer pourquoi, celà était une nouvelle fantastique. Et la rédaction consistait à faire la suite de la nouvelle sur une page.