1

Introduction d'un commentaire - "Barbara", Paroles de Prévert

Bonjour !

Je dois faire un commentaire sur le poème de Barbara de Prévert.

J'ai déjà fait mon plan mais je n'ai aucune idée de la manière de faire mon introduction.

Voici mon plan :

1/ Poème de contraste : récit d'une histoire en 3 clichés
2/ Empreinte douloureuse du passé : exprimer le deuil
3/ Dénoncer la guerre : l'engagement du poète

Donc si quelqu'un avait un peu de temps à me consacrer ... Je lui en serait très reconnaissant.

Merci bien

Introduction d'un commentaire - "Barbara", Paroles de Prévert

Rue de Siam
Brest: Port, Base Militaire dominant l'entrée de la Manche et la voie vers l'Atlantique.
Finisterre: le bout du monde pour beaucoup de Français.
Il pleut beaucoup dans l'Ouest, surtout sur la pointe de Bretagne. Prévert y insiste beaucoup.
Des alitérations.
Ça peut sembler étrange d'écrite un poème basé sur le nom d'une fille qu'il a vue une seule fois. Exercice d'imagination pour la suite.
La pluie "sage et heureuse" qui est comme une couverture confortable deviendra "de fer et de feu, d'acier et du sang". (après-guerre) elle devient une pluie de deuil terrible et desolée.
La "ville heureuse" est devenue "plus pareil et tout est abîmé....dont il n'en reste rien".
Les personnages de Barbara et son amant, eux aussi? On ne le sait pas. Sont-il s éloignés de Brest comme les nuages-chiens qui crèvent, dispaeaissent et pourrir au loin"?

Il ne reste rien, ni de la ville, ni de la pluie heureuse, ni de l'amour que le chansonnier portait pour Barbara.
"Quelle connerie, la guerre". Car la ville est détruite ou car elle a séparé deux amants?

Juste qq idées.

3

Introduction d'un commentaire - "Barbara", Paroles de Prévert

Voilà le texte

Rappelle-toi Barbara
Il pleuvait sans cesse sur Brest ce jour-là
Et tu marchais souriante
Épanouie ravie ruisselante
Sous la pluie
Rappelle-toi Barbara
Il pleuvait sans cesse sur Brest
Et je t'ai croisée rue de Siam
Tu souriais
Et moi je souriais de même
Rappelle-toi Barbara
Toi que je ne connaissais pas
Toi qui ne me connaissais pas
Rappelle-toi
Rappelle-toi quand même ce jour-là
N'oublie pas
Un homme sous un porche s'abritait
Et il a crié ton nom
Barbara
Et tu as couru vers lui sous la pluie
Ruisselante ravie épanouie
Et tu t'es jetée dans ses bras
Rappelle-toi cela Barbara
Et ne m'en veux pas si je te tutoie
Je dis tu a tous ceux que j'aime
Même si je ne les ai vus qu'une seule fois
Je dis tu a tous ceux qui s'aiment
Même si je ne les connais pas
Rappelle-toi Barbara
N'oublie pas
Cette pluie sage et heureuse
Sur ton visage heureux
Sur cette ville heureuse
Cette pluie sur la mer
Sur l'arsenal
Sur le bateau d'Ouessant
Oh Barbara
Quelle connerie la guerre
Qu'es-tu devenue maintenant
Sous cette pluie de fer
De feu d'acier de sang
Et celui qui te serrait dans ses bras
Amoureusement
Est-il mort disparu ou bien encore vivant
Oh Barbara
Il pleut sans cesse sur Brest
Comme il pleuvait avant
Mais ce n'est plus pareil et tout est abîmé
C'est une pluie de deuil terrible et désolée
Ce n'est même plus l'orage
De fer d'acier de sang
Tout simplement des nuages
Qui crèvent comme des chiens
Des chiens qui disparaissent
Au fil de l'eau sur Brest
Et vont pourrir au loin
Au loin très loin de Brest
Dont il ne reste rien.

Jacques Prévert, Paroles, Barbara

J'ai pas mal d'idées quand au contenu du commentaire, c'est pour l'introduction que je pêche. Je ne sais pas trop comment m'y prendre.
Je sais qu'il faut que j'annonce mon plan, mais est ce que je dois le détailler ? Faut-il faire une grande présentation de l'auteur ? Etant donné qu'il s'agit d'un devoir écrit, est ce que je dois donner un résumé du poème ?

Introduction d'un commentaire - "Barbara", Paroles de Prévert

Bonsoir Carhitwen,

Tu pourrais consulter les Fiches de méthode du site, elles t'aideraient.

Muriel

Introduction d'un commentaire - "Barbara", Paroles de Prévert

De plus
Pas besoin d'une "grande" présentation de l'auteur : le situer dans son époque et mouvement littéraire et situer le poème (quel recueil, quelle année si intêret, pour celui-là oui)
"Résumer" un poème est assez difficile !