1

Les aspects comiques d'une comédie n'ont-ils qu'une fonction de divertissement ?

Bonjour à tous,

Je suis élève de 1ereS, et à quelques jours du bac francais, je doit rendre une dissertation et je bloque completement, j'arrive a peu près a élaborer la thèse mais rien de plus ...

Le sujet est le suivant :

Les aspects comiques d'une comédie vous semblent-ils n'avoir qu'une fonction de divertissement ?

Merci d'avance... je souhaiterais un plan détaillé avec quelques argument ! et pourquoi pas intro et conclusion

Encore Merci !Jean-Luc... je ne mérite pas votre si précieuse aide ? sad=(=(

2

Les aspects comiques d'une comédie n'ont-ils qu'une fonction de divertissement ?

Bonsoir à tous,

Ok je viens de lire les quelques règles, je suis désolé, mon intention n'étais en aucun cas d'avoir un travail " mâché "
De plus, je viens de voir que le nom de mon sujet n'avait pas de rapport avec le sujet de ma dissertation, encore désolé

Le sujet est le suivant :

Les aspects comiques d'une comédie vous semblent-ils n'avoir qu'une fonction de divertissement .

I. Le théâtre est un divertissement, un spectacle !

1. Spectacle pour les yeux ( costumes, décors ) . L'auteur nous transporte d'un pays a un autre, d'une ville à une autre, d'une époque à une autre.

2. ?

3.  ?

II. Cependant le théâtre peut avoir une visée didactique

1. Les procédés et moyens privilégiés du théâtre : double énonciation, le dialogue, monologue ...
2. ?
3. ?

Qu'en pensez vous ? Avez vous des idées à me proposer ?

Merci d'avance et encore désolé pour ma bêtise !

3

Les aspects comiques d'une comédie n'ont-ils qu'une fonction de divertissement ?

Bonsoir Harrynby,

Abordons la version moderne d'Horace :
- Que voulez-vous qu'il fît seul contre trois (smileys) ?
- Qu'il mourût ? (non qu'il se rendît)

Je n'avais pas donné suite  en raison de l'exorbitance de la demande (rien moins qu'un devoir complet) et de l'insuffisance (apparente) de l'effort personnel.

Mais puisque tu restes bloqué, je suis tout prêt à réexaminer ma position.

Pour simplifier ton travail, envisage un plan en deux parties :

1 - Une "honnête" comédie doit d'abord amuser.
Rien de plus détestable qu'une prétendue comédie dans laquelle nos zygomatiques ne sont jamais sollicités. Par respect des auteurs, je ne citerai aucun exemple.
Il existe d'excellentes comédies qui utilisent abondamment les "ficelles" du genre : tu peux aller voir du côté du théâtre de boulevard ou du vaudeville. Les farces médiévales comme Maître Pierre Pathelin. Là aucune prétention intellectuelle, une mécanique bien huilée et le plaisir simple garanti.
Mais pour les gourmets, il ne s'agit jamais que d'un "honnête" repas. Gastronomes plus exigeants, passez votre chemin !

2 - En fait, les grands auteurs comiques ont utilisé la comédie pour servir d'autres projets :
La veine parodique : commençons par une comédie américaine Certains l'aiment chaud (Some Like it Hot) sur le thème du travestissement.
Les pièces de Molière sont remplies de parodies ponctuelles où l’auteur se moque du jargon des médecins, des femmes savantes, des précieuses.
La verve satirique : par ex. les Plaideurs de Racine, va voir cette page du site. Ou Topaze de Pagnol ici
l'ambition moralisatrice : tu peux aller voir cette page du forum.
Le débat philosophique (mais là il y aurait matière à une éventuelle troisième partie si tu développes  beaucoup cet aspect tant, alors, les risques de quitter l'univers comique sont grands) Ionesco par ex. avec la Leçon.

4

Les aspects comiques d'une comédie n'ont-ils qu'une fonction de divertissement ?

Merci de votre aide, mais ce qu'on me demande ai un plan détaillé avec une succession d'idée sans avoir necessairement d'exemples, pouvez vous m'aidez une nouvelle fois ?Quelqu'un peut m'aider ou ce n'est pas possible ?

Les aspects comiques d'une comédie n'ont-ils qu'une fonction de divertissement ?

Bonjour Jean-Luc,

J'ai réussi à faire deux premières parties :

? Est-ce-que le comique ne peut être qu’un voile qui cache une idéologie précise que veut partager l’auteur ?
? Le comique peut-il être qu'un simple divertissement ?

Je souhaiterai rédigé une troisième partie sur l'aspect philosophique du rire et du comique (pour m'entrainer pour le bac smile) Pourrais-tu m'aider en me donner juste de simple piste à suivre, des textes à lire, des auteurs qui traitent le sujet ?


Merci beaucoup.
Si quelqu'un souhaite des conseils et des axes de réflexions pour les deux premières partie, vous pouvez m'envoyez un mail.

A bientôt.

6

Les aspects comiques d'une comédie n'ont-ils qu'une fonction de divertissement ?

Bonsoir Victor,

Si tu veux creuser les aspects philosophiques (ou techniques) du rire, il faut étudier quelques préfaces de comédie et surtout l'essai de Bergson Le Rire ici.