21

Sens d’une phrase

Hwang(moijesuisneant) a écrit :

1. 'cul d'bouteille, coup de couteau' signifie 'blessure de cul d'bouteille, blessure de coup de couteau' ?
Si non, qu'est-ce que cela signifie, surtout 'cul d'bouteille' ?

Dans la version que je trouve en ligne, tout est au pluriel :
Blessures de guerres, culs d'bouteilles, coups d'couteaux
ce qui est plus logique. Le marin est un baroudeur, qui aime se battre. Il porte sur ses bras des cicatrices, des marques de ses différentes aventures, coups et blessures. Il se bat à la guerre, mais il se boit aussi quand il boit, quand il se saoule : des querelles d'ivrognes. Dans ces occasions, je suppose qu'il se bat éventuellement avec des bouteilles cassées, ou bien qu'il se blesse en tombant sur des bouteilles cassées. Le cul d'une bouteille désigne en principe le fond de la bouteille. Quand la bouteille est cassée, le cul reste souvent à plat par terre et ses bords cassés sont très coupants et dangereux si on marche ou tombe dessus.

Hwang(moijesuisneant) a écrit :

2. Que veut dire 'Tant qu'y aura des comptoirs on aura des héros' ?
Et lesquelles comptoirs ?

Il y a deux sens principaux à "comptoir" qui peuvent concerner le marin. Le sens ancien "comptoir des colonies" n'est sûrement pas le bon. Retenons plutôt le sens de "bar" : le comptoir d'un bar, le zinc. Tant qu'il y aura des bars où l'on peut boire et "se saouler la gueule", il y aura des héros : quand on a bu, on ne craint rien !


Hwang(moijesuisneant) a écrit :

3. Que veut dire 'des fois c'est les glandes' ?
Je veux savoir ce que c'est 'les glandes' ici.

Attention à l'orthographe ici :
Trois miles du cap, c'est les foies, c'est les glandes
C'est une allusion aux expressions avoir les foies, avoir les glandes : avoir peur. Il ne faut pas trop chercher le sens propre de ces glandes ; mais quand on a peur, on a l'impression qu'il se passe un tas de choses dans le corps : on a les foies, on a les glandes, on a les boules ... Ces deux dernières expressions peuvent aussi signifier "être en colère". D'ailleurs plus loin, la chanson dit : Quand t'as l'coeur qui dérape, et les tripes qui fermentent ...

22

Sens d’une phrase

Grand merci, lamaneur !

Si un jour je voyage en France sans problème, ça sera grâce à toi.
(Je ne suis pas certain que 'grâce à toi' puisse être l'attribut de 'être'...)

Merci, toujour. 

23

Sens d’une phrase

Hwang(moijesuisneant) a écrit :

ça sera grâce à toi.
(Je ne suis pas certain que 'grâce à toi' puisse être l'attribut de 'être'...)

La phrase est parfaitement correcte, c'est l'essentiel (même s'il ne s'agit peut-être pas d'un "attribut" sur le plan grammatical).

24

Sens d’une phrase

lamaneur a écrit :

[…] il ne s'agit peut-être pas d'un "attribut" sur le plan grammatical).

Donc, dans "Si un jour je voyage en France sans problème, ça sera grâce à toi.", 'sera' n'est pas copule.
Alors, quelle est la bonne appellation de la syntagme 'grâce à toi' ?

Veuille m'enseigner une fois encore.
Merci.

25

Sens d’une phrase

C'est un complément circonstanciel de cause.
Grâce à = à cause de.
C'est une locution prépositive à effet positif pour la première, la seconde est neutre.

26

Sens d’une phrase

Jean-Luc a écrit :

C'est un complément circonstanciel de cause.
Grâce à = à cause de.
C'est une locution prépositive à effet positif pour la première, la seconde est neutre.

Maintenant je comprends.

J'ai pensé à tort que toutes les locutions prépositives doivent commencer par une préposition et que tous les compléments circonstanciels sont des locutions adverbiales ou prépositives.

Merci de m'éclairer, Jean-Luc !
(Merci de m'avoir éclairé ? laquelle expression est meilleure ? je ne sais pas...)

Sens d’une phrase

Merci de m'éclairer, Jean-Luc !
(Merci de m'avoir éclairé ? laquelle expression est meilleure ? je ne sais pas...)

Merci de m'avoir éclairé (infinitif passé) : l'action de t'éclairer a déjà eu lieu, elle a été menée à son terme. 

28

Sens d’une phrase

Grand merci de m'avoir été gentil, Jehan ! 

29 (Modifié par 23/08/2013 à 05:34)

Sens d’une phrase

Merci Lamaneur !
Je me l'ai fait comprendre grâce à vous 

Merci !

Bonjour à tous.
J'ai une question qui concerne l'utilisation de "que" grmmaticalement.
Merci d'avance.

Phrase :
C'est le temps que passe un élève français à l'école, entre le CP et la 3e.

Normalement, à la phrase, après "que", l'ordre est "Sujet + Verb", mais cette phrase il n'y a pas de sujet.
Pourquoi il n'y a pas de sujet et "un élève français" = COD ?

30

Sens d’une phrase

froginwell a écrit :

Phrase :
C'est le temps que passe un élève français à l'école, entre le CP et la 3e.
Normalement, à la phrase, après "que", l'ordre est "Sujet + Verb", mais cette phrase il n'y a pas de sujet.
Pourquoi il n'y a pas de sujet et "un élève français" = COD ?

Ici, il y a inversion : "un élève français" est le sujet de "passe".
C'est le temps que passe un élève français à l'école, entre le CP et la 3e. = C'est le temps qu'un élève français passe à l'école, entre le CP et la 3e.