La Fontaine : questions pour l'entretien de l'oral

bonjour,
voici plusieurs questions auxquelles je ne sais répondre... peut-être certain(e)s d'entre vous détiennent la réponse ?

dans quelle fable La Fontaine dénonce le discours ?

dans quelle fable La Fontaine compare les hommes aux animaux ?

quelles sont les morales délivrées par "la laitière et le pot de lait" ? (morale principale + partielle)

merci d'avance pour votre aide !

et bonne chance à tous !

La Fontaine : questions pour l'entretien de l'oral

Je crois qu'il compare les hommes aux animaux dans "les animaux malade de la peste"

je ne peux répondre qu'a cette question..désolé

3

La Fontaine : questions pour l'entretien de l'oral

Je pense que dans la plupart des Fables, les hommes sont comparés aux animaux, de manière "symbolique"...
La dénonciation du discours, je vois pas ce que tu entends par là. Pour la Laitière et le pot au lait, tu peux facilement trouver sur le net, ou alors réfléchir un peu ;-)

La Fontaine : questions pour l'entretien de l'oral

En fait, ces questions nous ont été donné par notre prof pour travailler l'oral.... et apparemment il a une fable à citer pour les 2 premières questions et je ne les ai pas encore trouvé...

tout de même merci

La Fontaine : questions pour l'entretien de l'oral

Bonjour,

Je pense que La Fontaine compare les animaux aux Hommes dans chacune de ses Fables puisqu'elles sont à caractère allégorique.

Pour "La Fontaine dénonce le discours", je ne sais pas si tu veux parler de l'échec de l'argumentation qui est présenté par exemple dans Le loup et l'agneau, où l'agneau tient un discours logique (prouvé par les connecteurs, etc) "par conséquent, en aucune façon, je ne puis troubler sa boisson" face au loup, représentant la force, le pouvoir, l'agressivité, qui lui ne "cherche pas à comprendre" et mange l'agneau... "Le loup l'emporte et puis le mange".

Mais cela est aussi présenté dans Les animaux malades de la peste, avec le Lion (pouvoir) qui a comit des pêchés "il m'est arrivé quelquefois de manger Le Berger" bien plus gros que l'âne, "je tondis de ce pré la largeur de ma langues", et pourtant c'est ce dernier qui sera comdamné " A ces mots on cria haro sur le baudet"

J'espère que tu auras compris ma petite explication!

Bye

La Fontaine : questions pour l'entretien de l'oral

merci beaucoup