1

L'engagement en littérature

Bonjour à tous.
J'aimerais vous proposer cette citation d'Albert Camus pour introduire ce sujet : "L'écrivain n'est pas engagé, il est embarqué".
Que pensez-vous de cette affirmation ? Avant d'exprimer mon avis, j'aimerais d'abord avoir le vôtre.
Merci à vous.

2

L'engagement en littérature

Cette citation est une merveille pour plusieurs raisons :
Camus est un des auteurs les plus engagés de son siècle avec Sartre. Ses oeuvres telles La Chute, Le Premier Homme, La Peste révèlent cet acte d’engagement profond chez Camus.
Mais ta citation est particulièrement intéressante puisqu'être engagé c'est avant tout prendre position, donc défendre une opinion ; c'est ici être embarqué dans une lutte, dans un affront ; c'est être comme un navire qui subit les courants des vents et des marées, mais qui doit, malgré tout, garder le cap. Cette citation dévoile bien que l'engagement c'est être pris dans la spirale, le tournoiement, l'ardeur, la pétulance et l'énergie de défendre, et d'être récusé ou dirai-je pour reprendre le vocabulaire marin balloté par les antagonismes et les positions.
Et puis c'est également être pris dans les événements propres à son temps : c'est en ce sens que cette citation peut-être comprise. C'est s'embarquer dans tels faits et y mener un âpre plaidoyer ou un virulent réquisitoire. Etre engagé, dirai-je, c'est être conscient que certaines choses sont étonnantes, absurdes. Ainsi, s'embarquer c'est aussi vouloir bouleverser ce qui est institué.

3

L'engagement en littérature

Bonsoir,

Pour moi, cette citation évoque quelques images différentes.
L'engagement est volontaire. Le jeune homme qui s'engage dans l'armée connaît les risques du métier, il agit en toute connaissance de cause.
Dans l'expression populaire « être embarqué dans une drôle d'aventure », nous percevons bien que c'est à notre corps défendant.
L'affirmation de Camus pourrait donc signifier que l'écrivain ne peut faire autrement que de prendre fait et cause. L'écrivain est un homme parmi les hommes, mais un homme à la conscience aiguë.
En ce sens, l'écrivain est semblable au poète de Fonction du poète d'Hugo

Dieu le veut, dans les temps contraires,
Chacun travaille et chacun sert.
Malheur à qui dit à ses frères
Je retourne dans le désert !
Malheur à qui prend ses sandales
Quand les haines et les scandales
Tourmentent le peuple agité !
Honte au penseur qui se mutile
Et s'en va, chanteur inutile,
Par la porte de la cité !

L'honneur et l'existence ne lui laissent pas le choix : il ne peut s'évader, il doit partager et se battre.

L'engagement en littérature

Salam-Bo a écrit :

Bonjour à tous.
J'aimerais vous proposer cette citation d'Albert Camus pour introduire ce sujet : "L'écrivain n'est pas engagé, il est embarqué".
Que pensez-vous de cette affirmation ? Avant d'exprimer mon avis, j'aimerais d'abord avoir le vôtre.
Merci à vous.

engagé ou embarqué?

c'est se posé la question au final si leurs intervention vient en amont ou en aval des problème de société.
engagé, c'est être acteur  "activ" de l'histoire.

embarqué, c'est être "happer" par l'histoire, mais au final, qu'il y'est engagement ou qu'il soit "embarqué" c'est le même résultat, puisque être engagé ou être embarqué c'est joué un "rôle" (positive ou pas, mais joué tout de même).

la question qui se pose, serait en rapport avec la responsabilité dans leurs interventions dans leurs écrits, car ils sont les meneurs de conscience, ils sont la vitrine "moral" d'une nation, et de son époque.

sans vouloir faire dans le "trouble", je dirai qu'un écrivain n'est pas oubligé de s'engagé, mais s'embarqué oui, il est va de sa survit puisqu'il est écrivain avions nous dit(écrire c'est un art, qu'il a choisi).

5

L'engagement en littérature

la citation de camus selon moi prend tous son sens dans la fait que par exemple un jeune homme ne engage pas  dans l armée en connaissance de cause. Il le fait en vu de faire honneur  a ses convictions et a servir comme il se doit son idéal sans avoir reelement consience ce que cela lui coutera.Il se retrouvera ainsi embarquer dans un monde  qu il n imaginer pas ainsi. de nombreux soldat engagés notamment au vietname ou en irak recemment  n ont il pas etait victime d une cuel désillusion quan il comprirent le sen véritable de ces guerres . il se sont ainsi retrouver pris au piège devenant ainsi les acteur d un scénario qu il ne maitrise pas.le principe est le meme si l on ce penche sur l histoire d Einstein.epris d un idéeal de perfection et d harmonie cosmique pour élaboré ses théorie celui ci a etait l objet d un célébrité en tout point non compréhensible . d ailleur lui meme le reconnaitra .ainsi la théoricien et le pacifiste a etait retenu dans l histoire comme le créateur de la bombe atomique a cause de la mise en evidance  en 1905 de sa célébre equation .ABSURDE! DE plus personne ne comprendra le veritable sens de sa théorie sr la relativité. ce qui le reda célébre c est que la penser populaire prétendra comprendre cette théorie en définissan le mot relativité dans son son sens commun. il fut ainsi embarquer dans un tourbillon médiatique qu il ne controla pas.a la seul différence le poète ne prétend pas décrire la réalité mais coucher sur le papier de la facon la plus esthétique qui soit ses sentiment les plus profond il jouis ainsi d une liberté sans pareille . mais comme einstein la poète revendique cette liberté et revendique son engagement et paraillement tout les artiste se trouve porté par le tulmut médiatique qui enléve tout le sens  leur démarche initial.L observation de camus est a mon sen justifié et résulte simplement de la nature humain qui est ainsi faite

6

L'engagement en littérature

Albert Camus est certainement un des grands écrivains engagés du XXeme siècle. Comme l'a souligné Benjamin, ses oeuvres engagées ne manquent pas : L'étranger, La chute, La Peste, etc...
Je pense qu'on peut donc lui faire confiance lorsqu'il affirme que "l'écrivain n'est pas engagé, il est embarqué". Le message de Camus est profond et lourd de sens: il réfute complétement l'appellation d'engagement en matière d'écriture. Pour lui, un écrivain se trouve entrainé, "embarqué", presque malgré lui,  par son envirronement, les différents évènements autour de lui, qu'il les refuse ou les approuve. En se sens je rejoins les avis de Jean-Luc et Ferhat. Mais j'ajouterais également une autre perpective: l'affirmation de Camus vaut pour tous les écrivains, et pas seulement pour les écrivains engagés. Il a en effet parlé de "L'écrivain" en général, et n'a pas ajouté "engagé" par exemple. Cette observation me pousse à dire que selon Camus, tout écrivain dès lors qu'il se met à écrire, est influencé, "embarqué" par une série de circonstances, d'évènements historiques, mais aussi par des paramètres tels que son éducation et ses expériences et opinions personnelles.
L'écrivain est embarqué par son époque, mais aussi par lui-même.

L'engagement en littérature

Deux références : Alain Robbe-grillet, Pour un nouveau roman et, bien sûr, Sartre, Qu'est-ce que la litterature ?

L'engagement en littérature

la citation de Camus est parlante; l'écrivain est souvent "embarqué". Je pense que cet engagement naît d' une exigence profonde et subjective ,il n'est pas influencé par les autres , c'est une décision personnelle de prendre des risques et de mettre sa "peau sur table" comme l'ont fait de nombreux écrivains qui ont été obligés de quitter leurs patries et d'errer mais sans baisser la tête et changer de position, or ils se sont aperçus que leur décision s'est faite progressivement et que les risques qu'ils ont pris sont trop durs pour un humain qui se confronte à tout instant avec la mort tout simplement pour avoir été sincère à travers son voyage dans le coeur des mots, cet engagement est un voyage au bout de la nuit comme l'indique le titre du roman de Louis-Ferdionand Céline et dans ce voyage de l'écriture engagée, la solitude pèse et les risques sont nombreux, ils vont de l'exil à l'emprisonnement et même à la mort. D e nombreux écrivains sont morts pour s'être laissés "embarquer" pour reprendre l'expression camusienne; le bateau coule souvent et c'est à l'histoire de prendre la revanche de ces hommes martyrs de leurs pensées.....

L'engagement en littérature

"Embarqué et donc engagé?"

Camus nous rappelle là que l'écrivain est donc "interface" entre les évènements et le lecteur.
C'est nous parler aussi de ce qu'est l'inspiration.
Inspiré parce qu'embarqué, intentionnel parce qu'engagé?

10

L'engagement en littérature

la citation de camus nous invite a lutte pour la sauvergade de culture et de lutter toute acte contre l'humanite.