21

Selon vous, pourrais-je entrer en hypokhâgne ?

Effectivement, le niveau du lycée d'origine compte autant que les résultats.... au vu des notes, tu as une petite chance d'intégrer une prépa, mais c'est un peu juste. Pour te faire une idée, n'hésite pas à remplir des dossiers de pré-inscription pour les prépas. Celles-ci te répondront en te donnant un avis sur ta possible acceptation si tu fais un dossier.
bon courage!

Selon vous, pourrais-je entrer en hypokhâgne ?

Oui, je suis consciente que mes notes ne sont pas "merveilleuses", mais correctes. On verra bien... Je voudrais intégrer une prépa surtout pour avoir un bagage solide. Les concours ne m'interessent pas spécialement, je voudrais devenir prof de français et donc retrouver la fac en deuxième ou troisième année !

23

Selon vous, pourrais-je entrer en hypokhâgne ?

Dans ce cas pourquoi pas! de toute façon la prépa littéraire c'est peu d'appelés, encore moins d'élus...

Selon vous, pourrais-je entrer en hypokhâgne ?

Merci pour ces réponses rapides et ces infos !  wink

25

Selon vous, pourrais-je entrer en hypokhâgne ?

Lilo0 j'espère que tu viens toujours sur ce fil de discussion parce que beaucoup de choses fausses ont été dites ici.

Florent a écrit :

Avec ce niveau, tu peux prétendre à intégrer une prépa (peut-être pas une grande prépa, mais une prépa de niveau inférieur, qui t'apportera beaucoup malgré tout). en revanche, je me pose une sérieuse question : de quel lycée viens-tu pour être si bien classé dans ta classe avec des moyennes qui, si elles sont bonnes, ne sont malgré tout pas excellentes ?

Faux. Elle peut largement prétendre à une "grande" prépa. Mais d'ailleurs Florent, qu'est-ce que tu appelles une grande prépa ? Et qu'est-ce également qu'une prépa inférieure ?

Lilo0, j'espère que quand tu feras tes voeux, tu les feras selon tes envies mais pas en suivant les conseils de personnes qui sont de toute évidence informée par les rumeurs qui courent ... Si tu te sens capable de suivre dans un lycée parisien réputé et aux excellents résultats au concours, et bien fais-le, mets-le dans tes voeux. Tout ce que tu risques c'est de voir le jour des résultats la mention "refusé par l'établissement" mais si tu fais correctement ta liste de voeux (pour plus d'info tu peux me contacter par MP), tu seras forcément admise quelque part. Ne t'auto-censure pas surtout.

Et puis franchement, Florent, elle est première de sa classe, pourquoi ne pourrait-elle prétendre qu'à des prépas "inférieures" ?

pauline84 a écrit :

Effectivement, le niveau du lycée d'origine compte autant que les résultats.... au vu des notes, tu as une petite chance d'intégrer une prépa, mais c'est un peu juste. Pour te faire une idée, n'hésite pas à remplir des dossiers de pré-inscription pour les prépas. Celles-ci te répondront en te donnant un avis sur ta possible acceptation si tu fais un dossier.
bon courage!

C'est plutôt faux ... tu as peut-être une expérience en la matière Pauline, je ne sais pas. J'en connais tout de même plus d'un qui sont admis à Louis-le-Grand ou à Henri IV et qui viennent de lycées plutôt mauvais.

Et non, Lilo0, je maintiens. Tu as bien plus qu'une "petite" chance d'intégrer une prépa. Et non, ce n'est pas "un peu juste". C'est, par contre, pas très sympa, Pauline, de dire ça à quelqu'un de cette façon, surtout quand c'est faux.

Bref pour conclure. On ne peut pas savoir comment les commissions d'admission classent les dossiers, quels sont leurs critères de sélection etc. La seule solution c'est de faire ses dossiers de candidature en temps voulu et d'attendre les résultats.

PS : j'ai été extrêmement surprise de mon admisson en prépa car j'avais des notes moyennes voire mauvaises. Si j'avais suivi les conseils de certains, sur différents forums, je serais uniquement inscrite à la fac aujourd'hui. Donc vraiment j'insiste, tente Lilo0 ! Tente !  smile

26

Selon vous, pourrais-je entrer en hypokhâgne ?

Si l'avis d'un prof de prépa qui participe chaque année à des commissions vous intéresse:

- Quand on est premier de sa classe, on peut candidater partout. Il faut viser haut. Même Henri IV ne prend d'ailleurs pas que des mentions TB. J'y suis entré jadis avec "seulement" Bien.

- OUI, le lycée d'origine compte. C'est logique. Mais ce n'est jamais décisif à soi seul. Les bons dossiers sont pris en considération d'où qu'ils viennent.

- Les notes de l'épreuve anticipée de français sont très peu prises en compte, car elles dépendent plus du prof de 1ère que de l'élève. Elles sont jugées relativement significatives en dessous de 8 et au dessus de 18. Entre les deux, elles ne veulent strictement rien dire. Oui, j'ai l'air de plaisanter mais ce n'est pas le cas.

- Les appréciations des bulletins sont plus importantes que les notes brutes, surtout si elles sont détaillées. "très bon travail, continuez" ne nous dit pas grand-chose, mais "élève plein(e) de finesse et doté(e) d'une belle sensibilité littéraire" fait beaucoup pour le dossier.

- Les lettres de recommandation sont très utiles. Réclamez-en à tous les professeurs qui vous "ont à la bonne". Elles peuvent éventuellement compenser une mauvaise note en expliquant qu'il s'agit d'un faux pas non significatif.

- Les remarques négatives (absentéisme, bavardage) coûtent très cher.

Voilà. A votre disposition pour des détails.

27

Selon vous, pourrais-je entrer en hypokhâgne ?

Shadow Artist, je maintiens (et je signe). Quand je parle de prépa "inférieur", je veux parler de ces prépas qui ne parviennent jamais à faire intégrer des élèves à Normale, ou alors très peu. Je reconnais que le terme est assez mal choisi, mais il n'y a là-dedans aucun mépris : j'étais moi-même dans ce genre de prépa.

Enfin, pour ce qui est de ce que je disais à propos des résultats qui me semblent un peu justes (mais en rien mauvais ou honteux) de Lilo0 pour intégrer un "grand lycée" (H4, LLG par exemple), je suis désolé, c'est effectivement un peu sec de le dire ainsi, mais c'est une réalité : ces lycées visent d'abord et avant tout à obtenir des résultats aux concours et font tout pour y parvenir. De fait, Lilo0 est sans doute une (très) bonne élève aux premiers rangs de sa classe, mais ses notes aux épreuves anticipées restent à mon sens un peu justes pour réussir à intégrer les lycées prestigieux : et là, le lycée d'origine n'entre plus en compte. D'ailleurs, les notes de Lilo0 aux EAF sont plutôt bonnes, certes, mais il me semble qu'elles sont plutôt conformes à ses résultats de l'année : dans ce cas, son lycée est-il vraiment si "sévère" dans les notations ?

Lilo0, désolé d'être aussi sec dans ma réponse, mais autant je crois que tu aurais raison, comme le dis shadow, d'utiliser un ou deux de tes voeux pour ces lycées (pour voir), autant il ne faut pas non plus de faire trop d'illusions sur tes chances dans ces mêmes lycées. Enfin, et sans vouloir vexer personne, j'en ai un peu marre de cette tendance à considérer que tout le monde peut intégrer les grands lycées parisiens après une terminale : ils restent des lycées très élitistes (malheureusement, j'en conviens). En revanche, pour te rassurer Lilo0, sache que si tu intègres une petite prépa avec ces notes, tu pourras t'en sortir très bien malgré tout, voire faire beaucoup mieux qu'aujourd'hui : il te sera alors plus facile d'intégrer ces lycées après l'hypokhâgne, où on regardera plus tes résultats en prépa. Par exemple, une fille de ma classe en hypo avait eu "seulement" mention B au bac (ES), et après son hypo (où elle a toujours été 1ère), elle est entré à H4 et a été admissible à Ulm. Moi-même, je suis admis à cuber à Fénelon, où je pense que je n'aurais jamais été admis dès ma terminale : il me semble que l'accès aux grands lycées pour les élèves moyens ou issus de lycées modestes est beaucoup plus facile une fois entré dans le cursus des CPGE.

J'en ai fini, en m'excusant de la longueur de mon post et de ses aspects un peu confus par endroits. Encore une fois Lilo0 : désolé de ma franchise, mais je pense (peut-être à tort, j'en conviens) ne pas me tromper sur mes "analyses".

Selon vous, pourrais-je entrer en hypokhâgne ?

Tout d'abord je voudrais vous remercier pour ces infos précieuses. De plus, étant donné que je vis près de Lyon, je voudrais tenter ma chance au lycée du Parc ou alors, dernière solution, à Edouard Herriot. Certes, je rêve de pouvoir continuer mes études en prépa lettres mais comme je le dis toujours: advienne que pourra (même si je refuse de baisser les bras smile ). Je suis consciente que le niveau demandé est élevé. Reste à me démener cette année pour me donner les moyens de rentrer en hypo !
  Merci Shadow artist, finalement je suis quelque peu rassurée ! Et ne te fais pas de soucis, je ne suis pas prête de m'auto-censurer !  roll

29

Selon vous, pourrais-je entrer en hypokhâgne ?

Merci Jean-Luc Picard pour ces précieuses informations.

Et Florent, si je dis que des élèves avec des moyennes que certains estiment mauvaises peuvent aller à Henri IV, c'est que j'en suis la preuve vivante. J'essaye de "combattre" justement ces gens qui disent à qui veut l'entendre que Henri IV ne prend que les parisiens, que Henri IV ne prend pas en dessous de 19 de moyenne et autres rumeurs ... Bien sûr ces lycées sont exigeants et ne prennent pas des élèves complètement nuls qui ne travaillent pas, je ne veux pas faire de "publicité mensongère", mais c'est juste qu'on exagère trop souvent la sélectivité et qu'en faisant ça, beaucoup d'élèves en terminale n'osent même pas tenter une prépa ou demander de "grands" lycées alors qu'ils pourraient y prétendre.

Mais Florent, je ne cherche pas à te contredire entièrement, je veux juste nuancer ce que tu dis. Et puis, tu sais, j'ai eu 14 et 12 aux EAF et je vais à Henri IV ... Jean-Luc Picard précise d'ailleurs lui-même que ça n'a pas grande importance ... et d'ailleurs je n'ai qu'une mention AB ...

30

Selon vous, pourrais-je entrer en hypokhâgne ?

Bien entendu, je suis bien conscient que les élèves d'Henri IV n'ont pas tous 19 de moyenne et viennent tous de Paris : au contraire. Et tu as raison : qui ne tente rien n'a rien. En revanche, je peux me tromper, mais la moyenne de Lilo0 (que je ne trouve pas mauvaise, bien au contraire) me semble un peu juste pour tenter d'y entrer dès l'hypokhâgne. Ce qui ne l'empêche pas d'essayer, pour éventuellement avoir une bonne surprise wink.

Juste pour info : avant d'entrer à H4, de quel lycée venais-tu et quelles étaient tes moyennes dans les matières littéraires et en sciences humaines ?