Queneau, Si tu t'imagines

Bonjour!
Je doit analyser le poème "Si tu t'imagines" de R. Queneau, qui est un hommage a Ronsard (Ode à Cassandre) et principalement trouver la forme oulipienne de se poème. S'il y a des contraintes par exemple, sorte de figures de rhétorique oulipiennes.

Texte :

Si tu t'imagines
si tu t'imagines
fillette fillette
si tu t'imagines
xa va xa va xa
va durer toujours
la saison des za
la saison des za
saison des amours
ce que tu te goures
fillette fillette
ce que tu te goures

Si tu crois petite
si tu crois ah ah
que ton teint de rose
ta taille de guêpe
tes mignons biceps
tes ongles d'émail
ta cuisse de nymphe
et ton pied léger
si tu crois petite
xa va xa va xa va
va durer toujours
ce que tu te goures
fillette fillette
ce que tu te goures

les beaux jours s'en vont
les beaux jours de fête
soleils et planètes
tournent tous en rond
mais toi ma petite
tu marches tout droit
vers sque tu vois pas
très sournois s'approchent
la ride véloce
la pesante graisse
le menton triplé
le muscle avachi
allons cueille cueille
les roses les roses
roses de la vie
et que leurs pétales
soient la mer étale
de tous les bonheurs
allons cueille cueille
si tu le fais pas
ce que tu te goures
fillette fillette
ce que tu te goures

Raymond Queneau, L'instant fatal

Rappel : pas de travail personnel = pas d’aide.
Seuls les élèves ayant effectué un travail personnel préalable sur leur sujet peuvent obtenir une aide ponctuelle. Vous devez donc indiquer vos pistes de recherches personnelles.

Queneau, Si tu t'imagines

Bonjour,

Ce poème me semble inspiré de celui-ci de Ronsard:

Mignonne, allons voir si la rose
Qui ce matin avait déclose
Sa robe de pourpre au soleil,
A point perdu, cette vêprée
Les plis de sa robe pourprée
Et son teint au vôtre pareil.

Las! Voyez comme en peu d'espace,
Mignonne, elle a dessus la place,
Las, las! ses beautés laissé choir;
O vraiment marâtre Nature,
Puisqu'une telle fleur ne dure
Que du matin jusques au soir!

Donc, si vous me croyez, mignonne,
Tandis que votre âge fleuronne
En sa plus verte nouveauté,
Cueillez, cueillez votre jeunesse:
Comme à cette fleur, la vieillesse
Fera ternir votre beauté.

Queneau, Si tu t'imagines

Oui c'est exacte!
Mais tout d'abord je ne comprends pas si c'est un hommage que Queneau fait à Ronsard, ou plutôt une parodie, et pourquoi?
De plus, j'ai beau chercher, mais je ne trouve pas de formes oulipiennes dans ce poème (subtilité avec les nombres, les lettres...).
Merci d'avance!

Queneau, Si tu t'imagines

Je pense que c'est une reprise, mais pas une parodie. Ce serait plutôt une autre façon, plus actuelle, de tenir le même propos, la vie éphémère, la comparaison avec la rose, la beauté. Queneau ajoute un ton humoristique, un vocabulaire familier, mais chez Ronsard on n'est pas non plus dans le solennel, c'est un poème léger, il tente de séduire la belle...De plus il y a un autre poème de Ronsard qui commence par "Quand vous serez bien vieille..." dans lequel il fait un portrait de la bien-aimée devenue vieille fille nostalgique qui rappelle certains passages d'"instant fatal".

Je ne connais pas très bien les principes de l'Oulipo, mais ce qui est intéressant dans ce poème c'est qu'il articule répétitions et énumération, ça lui donne un rythme saccadé, les vers sont courts, ce qui nous fait sentir d'autant plus la rapidité du temps qui passe. Le poète a un petit rire "ah ah", ou une parole qui dérape "xa xa", on a l'impression qu'il est pris de court, les mots vont vite, il est emporté par un tourbillon. Il y a une certaine angoisse au fond dans cette parole un peu bredouillante, redondante.

Queneau, Si tu t'imagines

Il y a ce site avec les techniques oulipiennes: http://www.oulipo.net qui a l'air pas mal du tout.

Queneau, Si tu t'imagines

Merci!
Quelqu'un d'autre pourrait-il m'aider à propos des Oulipos, de contraintes, (sorte de jeu avec les nombres par exemple) qu'il y a dans se poème ?

Queneau, Si tu t'imagines

Bonjour Monique,

Ce vers :

xa va xa va xa va

a six syllabes... (contrairement à tous les autres qui n'en ont que 5) :   je ne sais pas quelle conclusion on peut en tirer... mais c'est le seul. C'est le 22e, même pas en position centrale... (il y en a 49 (12+14+23)).

Muriel

Queneau, Si tu t'imagines

Monique
Je pense qu'avec le lien que t'a donné Ondine, tu devrais trouver ; le site est en effet très bien fait et tu y trouveras la plupart des contraintes oulipiennes. Tu pourras donc voir s'il en existe dans ce poème
De plus, le prof ne vous a pas posé cette question sans vous avoir auparavant fait un cours sur l'Oulipo, et donné des ressources. Alors, si tu commençais par relire ton cours ?

Queneau, Si tu t'imagines

Bonjour,
Je refais appel à vous pour la dreniere fois,j'ai réussi à bien étudier ma liste de textes por le bac oral meme avec des cour trés limité,mais je bloque sur certaines oeuvres comme celle ci: Raymond Queneau "Si tu t'imagine"
Je voudrais une nouvelle fois que vous m'aidiez à trouver les axes et quelques notions sur cette ouevre.
Sachez que je ne me repose pas sur vos effort,je fais de mon mieux de mon coté mais j'ai un peu de mal sur certains textes ,voilà pourquoi je vous serait trés reconnaissant du temps que vous consacrerez à m'aider

Voilà le poème:

Si tu t'imagines
si tu t'imagines
fillette fillette
si tu t'imagines
xa va xa va xa
va durer toujours
la saison des za
la saison des za
saison des amours
ce que tu te goures
fillette fillette
ce que tu te goures

Si tu crois petite
si tu crois ah ah
que ton teint de rose
ta taille de guêpe
tes mignons biceps
tes ongles d'émail
ta cuisse de nymphe
et ton pied léger
si tu crois petite
xa va xa va xa va
va durer toujours
ce que tu te goures
fillette fillette
ce que tu te goures

les beaux jours s'en vont
les beaux jours de fête
soleils et planètes
tournent tous en rond
mais toi ma petite
tu marches tout droit
vers sque tu vois pas
très sournois s'approchent
la ride véloce
la pesante graisse
le menton triplé
le muscle avachi
allons cueille cueille
les roses les roses
roses de la vie
et que leurs pétales
soient la mer étale
de tous les bonheurs
allons cueille cueille
si tu le fais pas
ce que tu te goures
fillette fillette

ce que tu te goures

Encore merci.

Queneau, Si tu t'imagines

Bonjour Troy,
   J'ai également ce texte à bosser pour mon oral (je passe le 1er juillet). En cours, notre professeur nous a fait un commentaire sur ce poème et je pense qu'il peut te venir en aide, le voici:

               I] Strucure argumentative:
                     - destinataire ("fillette")
                     - comparaison entre une jeune femme (sveltesse) et une grosse femme (poids).
                     - la leçon: leçon de plus en plus pressante... Leçon du Carpe Diem.
                       ►  Structure argumentative traditionnelle.

              II] Une parodie:
                     - Intertextualité:emprunts à Ronsard (Sonnets pour Hélène) à Corneille (Stances à Marquise).
                 - Caractère parodique: Queneau détourne le thème du Carpe Diem avec de l'originalité dans la langue, le registre, l'écriture (versification...)  ►  remise en cause du langage.

                ►   ►  Queneau réactualise le thème du Carpe Diem avec des éléments de modernité. Il prend des distances avec ce thème avec un ton plein d'humour.