21

Fantasy : vraie littérature ?

je viens de tomber sur ce forum que je trouve très intéressant, pour une fois

ta question m'a plu, car comme toi j'aime autant lire de la fantasy qu'une "oeuvre classique". avant de vraiment connaitre ce genre j'avais aussi tendance à penser que c'était un peu bâtard, entre deux, et finalement je suis tombée dans cet univers et on retrouve les traits des "grands".
c'est pour çaque je suis devenue un "défenseur" du genre, et je vais peut être même préparer un master imaginaire sur l'héroique fantasy et le médiéval!!
*

bonne continuation à tous!!!
  smile

22

Fantasy : vraie littérature ?

Pour ma part, je pense que ce n'est pas le genre "fantasy" de la littérature qui peut sembler à certaines "mauvaise", mais le style d'écriture de certains auteurs de fantasy.

Eh oui, comme c'est un genre littéraire très à la mode en ce moment, de nombreux écrivains s'y essayent tant bien que mal, et le résultat n'est pas forcément d'un "très haut niveau"... Mais, au moins, ça a la mérite de nous faire rêver .

Après, si Diderot, Voltaire ou Zola nous avait écrit un roman de fantasy, peut-être que les critiques de livres ne seraient pas aussi sévères avec ce nouveau genre littéraire... .

Fantasy : vraie littérature ?

Je suis un grande amatrice de fantasy. Bien que depuis quelques années la cote de popularité de ce genre ait flambé, j'ai pour ma part toujours lu ce genre et bien avant cela.

Je vais rejoindre les propos de pierre lorsqu'il affirme :

pierre a écrit :

Maintenant, si l'on cherche quelque chose de plus profond, ou de stylistiquement plus poussé, je crois qu'il faut chausser ses bottes d'égoûtier ! C'est un peu comme dans le polar,en fait : il y a certes de "grands" auteurs, mais ils sont comme des diamants dans des montagnes de charbon.

J'ai lu énormément de livres fantasy, et très peu de bons livres. Mais je ne pense pas que cette surproduction de navets soit du à ce genre en particulier, chaque genre qui détient un once de popularité se retrouve assaillit de récits de gare simplement publiés pour combler la soif des consommateurs.
J'aime les livres bien écrits, emplis de poésie, qui se lisent d'eux même mais qui pourtant nous font buter sur certaines phrases ou mots, non pas parce qu'ils sont mal écrits, mais au contraire parce qu'ils sont tellement beaux ou bien trouvés qu'on ne peut s'empêcher de les remarquer. Ce sont CES livres que je considère comme de la VRAIE Littérature au sein de la fantasy.

Je vais me risquer a citer des noms, mais on m'avait chaleureusement conseiller de livre Eragon, tout le monde parlait de ce merveilleux Eragon, alors j'ai emprunté les livres à un ami et quelle déception ! Des clichés que des clichés ! Rien de nouveau, une trame, des événements que l'on devine tellement ils sont évidents, pas de style en particulier de la part de l'auteur. Non non cela c'est du roman de gare de la plus basse qualité.
J'ai également tenté l'épée de vérité de ne je sais plus trop qui, je me suis arrêtée au premier tome et cela me convient ! Des pages et des pages inutiles dans l'histoire, et surtout ce moment qui m'a marqué l'esprit lorsque l'auteur décrit pendant deux ou trois cent pages les sévices que subit son héros prisonnier d'une femme qui doit le dressé, vêtue de cuir rouge et cravache et à l'appeler mon petit chier. J'ai trouvé cela risible !

Il y a tout de même de bons auteurs.
Philip Pullman dans le fantasy pour enfants, de bonnes idées, de vrais questionnements et une écriture à la fois simple pour les plus jeunes mais cependant pas ennuyeuse pour les plus grands.
J'apprécie également Moorcock pour son style très particulier et l'atmosphère de ses histoire.
Je lis en ce moment un trilogie, la guerre des cygnes, de Sean Russell, je ne clame pas encore la merveille, mais de ce que j'ai pu voir, même si rien de nouveaux ou vraiment original n'est apporté, un grands nombres de petites trouvailles intéressantes sont disséminées et son écriture est je trouve soignée et agréable.
Je conseil cependant à tous de lire "Le gout de l'immortalité" de Catherine Dufour, ce livre flirt avec la science fiction mais je suis plus que tombée sous le charme de cette histoire. Un récit sombre, sans aucune lueur d'espoir, des pensées qui s'enchainent sur des pages et des pages sans nous ennuyer, des événements qui se lient peu à peu pour nous surprendre et surtout une certaine réalité sur la bêtise humaine.

Voila pour mon avis, bien long excusez moi 
Mais en un mot tout genre fait parti de la Littérature, mais il faut chercher plus intensément dans certains les bons livres qui valent la peine d'être lus.

24

Fantasy : vraie littérature ?

Fantasy vraie littérature ?
Et pif gadget, qu'en pensez-vous ? Et Paris Match aussi, c'est bien écrit et ça se lit avec plaisir.

25

Fantasy : vraie littérature ?

eddie a écrit :

Fantasy vraie littérature ?
Et pif gadget, qu'en pensez-vous ? Et Paris Match aussi, c'est bien écrit et ça se lit avec plaisir.

Waw, quelle argumentation époustouflante.

26

Fantasy : vraie littérature ?

oui

... au fait, je n'ai pas voulu argumenter... mais ce n'est pas grave !

Ce qu'il y a que je ne comprends pas, c'est ce besoin de légitimation.

La fantasy, qu'on aime ou pas, c'est de la fantasy. Paris match c'est Paris match, pourquoi vouloir créer une échelle de valeur ?

Fantasy : vraie littérature ?

par ce que justement il a des personnes pour dénigrer ce genre et pour se lancer dans un débat intéressant

28

Fantasy : vraie littérature ?

Je dirais que c'est, dans la plupart des cas, de la littérature de masse. Le style est souvent peu important dans ce genre de para-littérature.

Donc, je dirais, pas de la grande littérature, mais j'imagine que certains romans sont de meilleures qualités que d'autres (comme l'oeuvre de Tolkien, qui est fascinante).

Fantasy : vraie littérature ?

J'adore la littérature fantasy, et de plus, je viens de terminer un ouvrage qui s'inscrit parfaitement dans cette discussion.

L'auteur déclare l'avoir écrit car il en avait marre d'entendre que "le merveilleux était rose", comme l'affirme par exemple Roger Caillois de l'Académie française. Il a voulu prouver que cette littérature était justement une VRAIE littérature, aussi riche et profonde que n'importe quel autre genre. Le livre s'appelle "Le merveilleux et la mort" de Viara Timtcheva, édité chez l'Harmattan en 2006.

Moi je vois mal comment quelqu'un peut remettre en doute la valeur d'oeuvres comme "Le Petit prince", "Peter Pan", "Histoire sans fin", "Momo", "Le seigneur des anneaux"... (Je parle bien des romans et non des versions Disney !)

30

Fantasy : vraie littérature ?

moi je pense qu'en fantasy on trouve le meilleur comme le pire ... comme dans d'autres genres. L'important c'est d'y prendre plaisirque ce soit de la "vraie" littérature ou pas qu'est-ce que ça change? D'ailleur qu'est-ce que la "vraie" littérautre?