Dans quelle mesure le travail de l'écrivain est-il indispensable pour lui-même et pour la société ?

Bonjour à tous,

Cette année, le sujet de dissertation du bac blanc a été : "Dans quelle mesure, selon vous, le travail de l'écrivain est-il utile, et même indispensable, pour lui-même comme pour la société ?" ; (cf. suivant l'objet d'études "convaincre, persuader et délibérer")

Le corpus était le suivant : Le Clezio, "écrire est un art exigeant" (extrait
Magazine littéraire) ; Semprum et Wiesel "se taire est impossible" (interview // cf.
thème = l'Holocauste) ; et enfin Hugo avec le poème "Les Rayons et des ombres".

Après une longue étude du sujet, j'ai fini par élaborer un plan qui me
semble un peu simpliste :

  I_ pour l'écrivain

- se connaître (récit d'introspection)
ex : Sarraute, Enfance

- se souvenir (lutter contre la perte de la mémoire)
ex : le journal

- se faire connaître, laisser une trace (lutter contre la mort)

- se justifier
ex : Rousseau, Confessions

- laisser aller ses sentiments refoulés, son désir de création
ex : Danielewski, Lettres de Pealfina

  II_ pour la société

- l'instruction, nécessaire à l'évolution de la société
ex : manuels scolaires

- assimilation des Anciens, bagage commun pour ne pas refaire les mêmes erreurs (unité), source d'inspiration, d'évasion, expression...
ex : témoignage sur l'Holocauste ; le roman ; la presse


Cependant, ce plan me laisse perplexe : il me paraît un peu léger et je
pense qu'une troisième partie aurait été nécessaire bien qu'aucune idée ne
vienne...

J'aimerais connaître l'impression d'une autre personne, donc si vous êtes
inspiré, peut-être pourriez-vous me donner des pistes pour améliorer un tel plan, puis
aussi afin de déterminer les 3èmes parties des dissertations (qui me laisse
toujours dans l'ombre) et dans quels cas elles sont nécessaires ?
Merci

2

Dans quelle mesure le travail de l'écrivain est-il indispensable pour lui-même et pour la société ?

Bonjour Sab,

Il me semble manquer un volet important quant à l'utilité sociale : l'engagement de l'écrivain, engagement politique, religieux, artistique, humaniste…

Pour la troisième partie qui n'est pas indispensable dans un plan thématique, elle aurait pu consister en une définition du fait littéraire comme "utilité" sociale particulière : démontrer le paradoxe d'une littérature utile alors même qu'elle n'offre aucune utilité. Simplement dans sa tentative de créer de la beauté, elle œuvre gratuitement pour le plaisir esthétique du lecteur. C'est la tentative de l'Art pour l'art de Gautier. Plus généralement, une œuvre littéraire mérite d'être lue moins pour ce qu'elle dit que pour la manière dont elle le dit.
Ce point aurait pu aussi finir la deuxième partie si les éléments pour le traiter n'étaient pas assez nourris.

Dans quelle mesure le travail de l'écrivain est-il indispensable pour lui-même et pour la société ?

Mon cher Jean-Luc !

Ta réponse m'a fait me souvenir d'un élément essentiel de mon cours que j'avais mis de côté délibérément, pensant ne pas pouvoir en user dans ce cas : avec toutes les oeuvres écrites depuis moultes et moultes années (lol), tout les sujets ont probablement étaient déjà mis à profit ; c'est donc bien la façon de le dire qui importe ...

Une troisième partie serait donc une approche, une analyse sur la littérature en général, son importance, sa valeur ...
Cependant le terme de littérature en lui-même me laisse perplexe : ce serait alors un simple plaisir esthétique ? A valeur de susciter le plaisir du lecteur ?

Non, je pense que c'est plus complexe, et je défie n'importe quel prof de français (ou autre professionnel littéraire) de me donner une définition plus juste (qui me serait bien utile pour mes dissert )

   Un grand merci à Jean-Luc, qui a su m'aider et susciter ma réflexion.

Dans quelle mesure le travail de l'écrivain est-il indispensable pour lui-même et pour la société ?

Bonjour  smile

J'ai quelques soucis pour faire une dissertation de français :

Sujet :

Dans quelle mesure le travail de l'écrivain est-il utile et même indispensable pour l'individu comme pour la société ?

Les textes étudiés sont les suivants :
_ Fanatisme Voltaire, dictionnaire philosophique
_ Émile ou de l'éducation, livre V de Jean-Jacques Rousseau
_ DE l'esprit des lois (l'esclavage des nègres) de Montesquieu
_ De l'horrible danger de la lecture de Voltaire
_ Candide de Voltaire

J'ai trouvé un plan ( il n'est pas complet)

I] Pour l'individu

1) Se justifier




II] Pour la société

1) l'instruction nécessaire à l'évolution de la société

2) engagement de l'écrivain (politique, religieux, artistique)


Voila c'est vraiment léger,  sad
donc pourriez vous m'aidez à trouver un plan s'il vous plaît.  smile

5

Dans quelle mesure le travail de l'écrivain est-il indispensable pour lui-même et pour la société ?

Bonjour,

Un plan dialectique serait

1. oui le travail de l'écrivain est utile et indispensable pour lui et pour la société
· Pour lui : La recherche de soi, (Chateaubriand ou Perec), une thérapie (Nerval, Rousseau et sa quête du bonheur enfui, Stendhal et la recherche du bonheur dans l'Italie), un besoin de s'exprimer (en principe tout autobiographe, mais aussi les autres…).
· Pour la société : Réflexion sur des questions morales et philosophiques, ajoute aussi l'engagement au service de la cité: Hugo contre "Napoléon le petit", l'engagement social de Hugo, la poésie de la Résistance...

2. non l'œuvre d'art n'est pas toujours utile voire indispensable
· Certaines œuvres de pur divertissement sont peu utiles et pas indispensables : le roman policier, le roman d'aventures…
· Certaines œuvres jugées immorales ou dangereuses pour l'ordre social… : littérature licencieuse, antireligieuse… argument à utiliser avec précaution...
· Obligation de se taire, impossibilité de s'exprimer.
· L'artiste souvent incompris de ses contemporains : Stendhal, Baudelaire, Rimbaud… les poètes maudits...
· L'art peut se définir en dehors de toute visée utilitaire ou morale : école de l'art pour l'art, Baudelaire et la recherche de la pure beauté...

3. dépassement de la contradiction : On ne parlerait plus d'utilité ou de nécessité mais de gratuité et d'efficacité. On serait alors dans la force intrinsèque du texte. La littérature serait ce qui mérite d'être lu, retenu pour sa seule beauté, originalité, pouvoir d'évocation...
· Atteindre à l'émotion esthétique, à la communion humaine est plus facile quand un auteur cherche à nous toucher ce qui est le cas dans le partage de l'enthousiasme ou de l'indignation. Quels textes t'ont bouleversé(e) ?
· Atteindre à la part d'universalité et d'immortalité qui dort en chacun de nous. Le Petit Prince de Saint Exupéry, les Pensées de Pascal, La dédicace des Fleurs du Mal de Baudelaire à "l"hypocrite lecteur, mon semblable, mon frère" ou "l'Invitation au voyage" du même ou…

6

Dans quelle mesure le travail de l'écrivain est-il indispensable pour lui-même et pour la société ?

Bonjour. Je suis en 1re S et j'ai à rendre pour la rentrée une dissertation.
Le sujet est : Dites dans quelles mesures, selon vous, le travail de l'écrivain est utile et même indispensable pour lui-même comme pour la société. 
J'ai vraiment du mal avec ce sujet pour trouver des arguments .
Pour le moment j'ai essayé de faire un plan analytique :
    I- Travail utile pour lui-même
    II- Travail utile pour la société
  ( III- Un travail néfaste dans certains cas )

J'espère que vous pourrez m'aider. Merci d'avance

Dans quelle mesure le travail de l'écrivain est-il indispensable pour lui-même et pour la société ?

Plan plausible ; quels seront tes arguments ?

8

Dans quelle mesure le travail de l'écrivain est-il indispensable pour lui-même et pour la société ?

Justement c'est à ce niveau que je bloque. Pour le I je pensais à la recherche de soi, la thérapie ou un besoin de s'exprimer. Pour le II je voyais un moyen de se justifier seulement. Si vous avez des idées donnez les moi svp parce que là c'est assez léger.

Dans quelle mesure le travail de l'écrivain est-il indispensable pour lui-même et pour la société ?

Je pense qu'il faut que tu partes d'exemples précis, à partir de tes lectures. Quels romans ou œuvres as-tu lu qui te montrent qu'écrire est indispensable à l'écrivain ? à la société ?

10

Dans quelle mesure le travail de l'écrivain est-il indispensable pour lui-même et pour la société ?

Justement on a pas étudié d'oeuvres qui correspondent à ce thème, on a surtout travaillé l'autobiographie.