Pour écrire ses poèmes, la souffrance du poète est-elle nécessaire ?

Bonjour à tous!
je suis nouvelle sur ce site.
J'a une dissertation pour vendredi et franchement j'ai du mal à trouver des idées.

le sujet c'est: pensez vous que la souffrance du poète est necessaire (pour écrire ses poèmes).

Nous avons étudié les fleurs du mal de Baudelaire, Le nuit de Mai de Musset...

Aidez moi rapidement svp!

merci d'avance

Pour écrire ses poèmes, la souffrance du poète est-elle nécessaire ?

J'ai oublier de préciser que j'ai une petite idée pour le plan

Intro

1) oui la souffrance est parfois necessaire:developpementt+exemples

2) Non la souffrance n'est pas toujours necessaire car il existe des poèmes heureux: developpement + exemples

conclusion

Est ce que vous pensez que ca va?
donnez moi quelques idées svp!

merci

Pour écrire ses poèmes, la souffrance du poète est-elle nécessaire ?

En 1 avec les Fleurs du mal tu as déjà de quoi développer !

Pour écrire ses poèmes, la souffrance du poète est-elle nécessaire ?

Salut,

Je pense que le plan est bon.
Je suis du même avis:pour un poète ce n´est pas systématiquement la souffrance qui le pousse á écrire.
La poésie élégiaque, les poèmes qui parlent d´un amour heureux, qui chantent la vie, naissent du bonheur
que peut éprouver un poète. Mais il me semble que Baudelaire pense que le poète est voué á la souffrance. De plus A.Vigny essaie de prouver dans "Moise" et dans "Stello" que le poète est l´éternel incompris. Je crois que ce sont les "poètes maudits" ( Rimbaud, Verlaine, Baudelaire,...) qui ont cultivé cette image du "poète qui écrit sa souffrance", mais je ne suis pas sûre.

5

Pour écrire ses poèmes, la souffrance du poète est-elle nécessaire ?

que ferai tu de VILLON dans la balalde des pendus...?

Pour écrire ses poèmes, la souffrance du poète est-elle nécessaire ?

Thais tu as écrit
La poésie élégiaque, les poèmes qui parlent d´un amour heureux, qui chantent la vie, naissent du bonheur
que peut éprouver un poète.
Attention ! l'élégie est un genre destiné à célébrer les malheurs, le deuil, l'amour perdu

Pour écrire ses poèmes, la souffrance du poète est-elle nécessaire ?

Je me corrige Léah, tu as raison. J´aurais dû écrire : "Éloge amoureux".

8

Pour écrire ses poèmes, la souffrance du poète est-elle nécessaire ?

Bonjour,

  Comme exemple, je peux te proposer L'albatros de Baudelaire.
  D'aprés ce poème, le poète n'est pas fait pour vivre dans la société des hommes.

Bonne chance wink

Pour écrire ses poèmes, la souffrance du poète est-elle nécessaire ?

il me semble qu'un plan en deux parties n'est pas satisfaisant : il est toujours dangereux de faire une partie "oui" et une partie "non"; il faut essayer de rester dans la nuance.

1 - la souffrance, moteur pour écrire
Ex: Hugo et Les Contemplations (la mort de sa fille l'empêche d'écrire pendant trois ans, puis finalement l'écriture reprend : il faut dire la souffrance)
- la souffrance comme motif poétique : un thème de prédilection (amours malheureux, déception...)

2 - la souffrance comme création d'une écriture poétique
(les procédés poétiques pour dire la souffrance)

3 - L'écriture poétique permet de passer de la souffrance physique et morale au bonheur de la création ; le poème comme palliatif, comme refuge contre la douleur...

voilà quelque sidées, il faudrait que je retourne voir un peu les fleurs du mal pour voir si ça peut s'appliquer...

Pour écrire ses poèmes, la souffrance du poète est-elle nécessaire ?

Tout d'abord merci à tous pour vos réponses!!

Ah je pensais qu'un plan en deux partie suffirait..

pour le grand 1 j'ai pris comme exemple: L'albatros de C.Baudelaire, La nuit de mai d'Alfred Musset, Je suis sale les poux me rongent de Lautréamont, Le lac de Lamartine, et les poèmes de Victor Hugo dédiés à sa fille qui est décédée.

pour le grand 2 j'ai pris comme exemple: La maison du berger d'Alfred de Vigny, Le booz endormie de Victor Hugo, Je t'aime de Paul Eluard.

Suis-je sur la bonne voie?

Et pewee pour votre grand 2 à vous, quels exemples me donneriez vous?

Merci!!