Quelle option pour mon hypokhâgne : lettres classiques ou lettres modernes ?

Bonjour à tous, l'année prochaine je me retrouve comme un certain nombre d'entre vous en HK! J'hésite entre une coloration lettres modernes ou lettres classiques au niveau des options...
- options plutôt LM : 2h de latin (soit 4h au total avec les 2h obligatoires) et 2h d'histoire ancienne
- options plutôt LC : 2h de latin (de même), 4h de grec et 2h d'histoire ancienne...
Cela en sachant que je prendrai le latin en "reprenant" (fait au collège et j'aimais beaucoup) et si je prends grec, ce sera en débutant. Je voudrais aussi devenir prof de lettres, hésitant donc entre LC et LM (j'aimerais passer l'agrég). J'aimerais que vous me donniez vos conseils toujours éclairés : que choisiriez-vous? Quels sont les avantages de LC ou LM l'un par rapport à l'autre à court terme (hypokhagne et khagne) et à plus long terme (pour l'enseignement, par rapport par ex. aux mutations, aux classes qu'on peut avoir etc).
Merci à tous et bonne journée!

Quelle option pour mon hypokhâgne : lettres classiques ou lettres modernes ?

Bonjour HKKH,

J'ai cru comprendre que tu n'as pas fait de langue ancienne au lycée, et tu devrais donc être débutante  à la fois en latin et en grec si tu veux t'orienter vers une khâgne Lettres Classiques. Malheureusement, être au niveau débutant dans deux langues anciennes en hypokhâgne est trop difficile par rapport à la quantité de travail à fournir.

Je te conseillerais donc de commencer par travailler à fond une seule langue ancienne pour t'orienter vers une khâgne Lettres Modernes.

Quelle option pour mon hypokhâgne : lettres classiques ou lettres modernes ?

Alternative : profite de l'été pour te remettre au latin. Il sera facile de passer de LC à LM en cas de problèmes, alors que l'inverse n'est pas possible.

4

Quelle option pour mon hypokhâgne : lettres classiques ou lettres modernes ?

HKKH a écrit :

... Je voudrais aussi devenir prof de lettres, hésitant donc entre LC et LM (j'aimerais passer l'agrég)... Quels sont les avantages de LC ou LM l'un par rapport à l'autre à court terme (hypokhagne et khagne) et à plus long terme (pour l'enseignement, par rapport par ex. aux mutations, aux classes qu'on peut avoir etc).

Si tu avais déjà un niveau correct en latin au lycée et que tu aimais ça, tu peux envisager LC. Commencer le grec en Hk et rattraper ceux qui en ont fait au lycée est tout à fait possible. Si en revanche tu étais plutôt faible en latin, cela risque d'être lourd.

En général, LC est plus fiable que LM: le poids des langues, donc des épreuves techniques, fait que les résultats sont plus constants (en bien ou en mal) que dans des matières où prédominent commentaires et dissertations, épreuves sur lesquelles l'effet "yoyo" est souvent plus accentué.

Par ailleurs, être prof de LC permet d'occuper plus de postes différents : on peut te confier aussi bien des cours de français que de latin ou de grec. Il est d'ailleurs fréquent que des profs de LC soient nommés sur des postes de LM. L'inverse est rare.

Quelle option pour mon hypokhâgne : lettres classiques ou lettres modernes ?

Merci à tous pour vos réponses.
Vitale : débutant 
Effectivement j'ai arrêté le latin en entrant au lycée pour tout un ensemble de raisons qui n'avaient rien à voir avec le fait que je n'aimais pas (raisons administratives, ... bref). Au contraire, j'ai toujours aimé le latin, j'aurais souhaité le garder au lycée et j'étais à l'aise sur globalement tout (conjugaisons, déclinaisons, versions).
J'aurais souhaité prendre latin et grec en HK pour justement et m'ouvrir le choix de la spécialité LC ou LM en KH. Les points positifs ont été donnés par Jean-Luc (je vous avais d'ailleurs lu sur un autre fil : "dans le doute prenez plutôt LC" ...). Mais si j'hésite vraiment c'est surtout pour la charge de travail que vous citez Vitale. Est-ce vraiment si insurmontable ? Et oui, Anne j'ai gardé précieusement tous mes cours de latin que je n'ai en fait jamais vraiment oublié...  Je ne commencerai pas le latin en HK , je reprendrai en sachant que j'ai déjà de bonnes bases. Simplement je suis prêt à bosser mais ne veux pas me noyer!

Quelle option pour mon hypokhâgne : lettres classiques ou lettres modernes ?

Si le professeur voit que tu as déjà de bonnes bases, il te gardera pas dans le groupe des débutants. Ce serait une perte de temps pour toi en plus. Je te conseille le profil LC si c'est celui qui t'attire le plus.

Quelle option pour mon hypokhâgne : lettres classiques ou lettres modernes ?

Merci Polo, c'est effectivement ce qui m'attire le +.Ma grande interrogation porte notamment sur la charge de travail...

Quelle option pour mon hypokhâgne : lettres classiques ou lettres modernes ?

Oups pardon je suis désolée pour le -e (il était tard quand j'ai envoyé ce message  )

Je viens de finir mon hypokhâgne, et je sais que plusieurs professeurs m'ont dit que "commencer" deux langues anciennes, c'est trop difficile. On ne peut pas évaluer ton niveau en latin, mais sache que nombre de confirmés, en tous cas dans mon lycée (Condorcet) ont fait du latin en continu de la cinquième à la terminale... Ceux qui en ont fait seulement au collège se retrouvent généralement en débutant. Pour le grec, les confirmés (très peu nombreux) en ont généralement fait à partir de la troisième.

Après, comme on l'a précisé, ce serait bien que tu travailles un peu durant l'été, mais je ne sais pas si tu seras à l'aise en latin confirmé seulement après ce travail estival. Si tu peux bien être en latin confirmé et en grec débutant, c'est possible, autrement ça va être lourd. 

On m'a aussi précisé (peut-être que là je ne suis pas au point, les avis plus haut disent que passer de LM à LC est impossible...) que l'on peut prendre une seconde langue ancienne après la prépa : c'est possible si tu intègres l'Ecole, et lorsque j'ai contacté Paris-IV, on m'a répondu que la commission peut prendre un dossier de KH en LC même si l'étudiant ne connaît qu'une langue ancienne : il devra rattrapper le niveau de la langue ancienne manquante. Je trouve que commencer la seconde langue ancienne après la prépa me semble mieux puisque le cadre est moins contraignant. Toute la question, c'est de savoir si l'on peut atteindre ainsi le niveau des concours en LC - d'après les avis plus haut, ce serait impossible ? - ... je laisse la réponse à d'autres plus expérimentés