Un doctorat sans agrégation

Bonjour,

je voudrais savoir, en tant que certifié, à quoi ça sert de faire un doctorat si l'on n'a pas l'agrégation ?
Quelles sont les chances d'enseigner dans le supérieur (université, prépa, Iufm etc.) ?
Qu'est-ce que cela apporte en plus d'un point de vue professionnel ?

Merci.

2

Un doctorat sans agrégation

Larsson a écrit :

...en tant que certifié, à quoi ça sert de faire un doctorat si l'on n'a pas l'agrégation ?
Quelles sont les chances d'enseigner dans le supérieur (université, prépa, Iufm etc.).

En prépa, aucune, a priori. Je ne connais pas de profs de prépa non agrégés. Cela dit, cela ne signifie pas que ce soit statutairement impossible.

Pour la Fac, c'est plus compliqué. En théorie, seul le doctorat est requis. Mais l'agreg l'est parfois implicitement, pour départager les candidats, et à cause de la multiplication des thèses en peau de lapin. Cela varie beaucoup selon les matières et les universités. En tout cas, il y a beaucoup de MdC non agrégés.  smile

Un doctorat sans agrégation

Mais à l'université, les MCF qui ne sont pas agrégés à l'externe ne sont-ils pas au moins PRAG ? Ou bien il est possible qu'ils n'aient que le Capes voire que le doctorat ?
Ensuite, sans l'agrégation est-on payé comme un MCF agrégé ? comme un certifié ? ou comme un contractuel, c'est-à-dire à l'heure ?
Dernière question : y a-t-il plus de chance d'avoir un poste dans le supérieur avec une thèse de linguistique / stylistique qu'avec une thèse de littérature, ces dernières étant plus fréquentes ?

Merci en tout cas !

4 (Édité par Selmani 01/12/2012 à 15:26)

Un doctorat sans agrégation

Bonjour,

Si j'ai bien compris, ta question est : comment travailler dans le supérieur ? J'espère ne rien oublier.

En BTS, un CAPES suffit amplement. L'attribution de classes de BTS peut intervenir très tôt dans une carrière, sans doctorat.

En IUFM, un CAPES aussi suffit. Je connais un prof d'à peine 31 ans qui travaille à mi-temps en collège et à mi-temps en IUFM. Il va bientôt passer à plein temps en IUFM et devrait donc pouvoir, d'ici quelques années, obtenir une agrégation sans passer le concours.

En prépa, j'ai eu un professeur qui avait obtenu l'agrégation sans la passer, comme mentionné précédemment. Il enseignait aussi en fac (de médecine, sachant qu'il y donnait des cours d'épistémologie et que c'était un prof de philo au départ). Il était cependant entouré d'agrégés docteurs et normaliens donc je dirais que c'est possible mais rare.

En fac de Lettres, il me semble beaucoup plus difficile de s'intégrer sans doctorat et sans agrégation. Les statuts sont très variés et il faut distinguer :
- ATER ;
- PRAG ;
- maîtres de conférence ;
- professeurs des universités.

D'après ce que j'ai compris, la fac est un milieu très politisé où l'appui d'une personne bien placée peut être l'élément déterminant. Les enseignants se recrutent entre eux et donc les critères de recrutement sont :
1. l'excellence ;
2. la pertinence du domaine de recherche (on cherche un médiéviste, on prend un médiéviste et si les labos sont axés dans ce domaine sur la littérature, le linguiste a moins de chances d'intéresser les recruteurs a priori) ;
3. l'appui de professeurs des universités (plus ou moins le piston, donc).

Si tel est ton but, je te conseillerais de choisir ton directeur de thèse avec beaucoup de précautions. La clef, c'est aussi le réseau. Il faut aussi savoir que l’habilitation à diriger des recherches demande énormément de travail (on me l'avait comparée à une seconde thèse).

Au niveau de la rémunération, il faut voir au cas par cas, selon le type de contrat.
Rémunération des maîtres de conférence.

Un doctorat sans agrégation

Les maîtres de conférences doivent être docteurs avant leur recrutement. 
Un PRAG est un professeur agrégé affecté dans l'enseignement supérieur.
Un PRCE est un titulaire du CAPES affecté dans l'enseignement supérieur.
Les PRAG ou les PRCE ont une charge d’enseignement de 384 heures, donc ne sont pas payés à l'heure. Certains sont thésards.

En 2008-2009, il y avait 13 427 PRAG et PRCE, soit près de 16% des effectifs de l’enseignement supérieur, plus de la moitié en Lettres et sciences humaines, plus de 4000 en langues. Soit à peu près 400 postes offerts par an, toutes disciplines confondues.

Un doctorat sans agrégation

Ensuite, sans l'agrégation est-on payé comme un MCF agrégé ? comme un certifié ? ou comme un contractuel, c'est-à-dire à l'heure ?

Un maître de conférences touche un traitement correspondant à son corps de maître de conférences, indifféremment de son corps précédent dont il perd le bénéfice.

7 (Édité par Larsson 04/12/2012 à 20:45)

Un doctorat sans agrégation

Donc, la proportion de MCF non agrégés est plutôt faible par rapport à ceux qui le sont ?

Un doctorat sans agrégation

Dans les disciplines qui ont une agrégation correspondante, sur des chaires à profil assez classique, et pour des professeurs français, oui, une grande majorité a obtenu auparavant l'agrégation (voire enseigné dans le secondaire).