Version latine - Le Mythe renouvelé de Virgile

Salut! J'ai une version de latin à préparer en oral. Voilà ce que je doit faire et ce que j'ai trouvé. Merci de m'aider smile J'ai beaucoup de mal pour l'ordre des mots, le temps des verbes et surtout le pluriel/singulier smile comme vous allez le voir, il y a certains passages qui ne veulent rien dire et où il manque des mots

    pater ipse colendi
haud facilem esse viam voluit, primusque per artem
movit agros, curis acuens mortalia corda
nec torpere gravi passus sua regna veterno.
ante Jovem nulli subigebant arva coloni:
ne signare quidem aut partiri limite campum
fas erat; in medium quaerebant, ipsaque tellus
omnia liberius nullo poscente ferebat.
ille malum virus serpentibus addidit atris
praedarique lupos iussit pontumque moveri,
mellaque decussit foliis ignemque removit
et passim rivis currentia vina repressit,
ut varias usus meditando extunderet artis
paulatim, et sulcis frumenti quaereret herbam,
et silicis venis abstrusum excuderet ignem.

Voici ma traduction :

Pater Ipse = le père lui-même
voluit = a voulu que
colendi viam = la voix de la culture
haud facilem esse = ne soit pas facile
que primus = et le premier
movit = fit labourer
agros = les champs
per artem = en ayant recours
............... = à une technique
acuens = en aiguisant
curis = (grâce au) soucis
mortalia corda = les coeurs des mortels
nec passus = et n'ayant pas supporté (de voir)
sua regna = ses royaumes
torpere = s'endormir
gravi veterno = dans un lourd sommeil.
Ante Jovem = Avant Jupiter
nulli coloni = aucun paysan
subigebant = ne travaillait
arva = la terre ;
ne fas erat = il n'était pas permis
quidem = en effet
signare = de marquer
aut partiri = ou partager
limite campum = les terrains clôturés :
in medium quaerebant = on mettait en commun les récoltes
ipsaque tellus = la terre elle-même
ferebat = portait
omnia liberius = tout très librement
nullo poscente = sans qu'on lui demande.
Ille addidit = il ajouta
malum virus = un mauvais venin
serpentibus atris = aux noirs serpents
que jussit = et ordonna
loupos praederi = aux loups de piller
que pontum = et à la haute mer
moveri = de s'agiter
que decussit = et il fit tomber
mella foliis = le miel des feuilles
que removit = et il cacha
ignem = le feu
et reprecit = et il contînt
passim = de tous côtés
vina = le vin
currentia viris = coulant dans les rivières.
Usus = la necessité
ut extunderet = produit avec effort
meditando = méditait
paulatim = peu à peu
varias artes = divers arts.

Merci d'avance!

2 (Édité par jacquesvaissier 20/10/2012 à 16:35)

Version latine - Le Mythe renouvelé de Virgile

John0 a écrit :

Salut! J'ai une version de latin à préparer en oral. Voilà ce que je doit faire et ce que j'ai trouvé. Merci de m'aider smile J'ai beaucoup de mal pour l'ordre des mots, le temps des verbes et surtout le pluriel/singulier smile comme vous allez le voir, il y a certains passages qui ne veulent rien dire et où il manque des mots

    pater ipse colendi
haud facilem esse viam voluit, primusque per artem
movit agros, curis acuens mortalia corda
nec torpere gravi passus sua regna veterno.
ante Jovem nulli subigebant arva coloni:
ne signare quidem aut partiri limite campum
fas erat; in medium quaerebant, ipsaque tellus
omnia liberius nullo poscente ferebat.
ille malum virus serpentibus addidit atris
praedarique lupos iussit pontumque moveri,
mellaque decussit foliis ignemque removit
et passim rivis currentia vina repressit,
ut varias usus meditando extunderet artis
paulatim, et sulcis frumenti quaereret herbam,
et silicis venis abstrusum excuderet ignem.

Voici ma traduction :

Pater Ipse = le père lui-même
voluit = a voulu que
colendi viam = la voie de la culture
haud facilem esse = ne soit pas facile
primusque = et le premier
movit = il a fait retourner
agros = les champs
per artem = suivant une technique
acuens = en aiguisant
curis = par des soucis
mortalia corda = les coeurs des mortels
nec passus = et n'ayant pas supporté de voir
sua regna = ses royaumes
torpere = s'endormir
gravi veterno = dans une lourde torpeur.
Ante Jovem = Avant Jupiter
nulli coloni = aucun paysan
subigebant = ne travaillait
arva = les champs ;
ne quidem fas erat = il n'était pas même permis
signare = de marquer
aut partiri = ou partager
campum = le terrain
limite : par une limite :
in medium quaerebant = on cherchait à tout mettre en commun
ipsaque tellus = et la terre elle-même
ferebat omnia = produisait tout
liberius = plus libéralement
nullo poscente = sans que nul ne le réclame.
Ille addidit = Celui-là donna en plus
malum virus = un mauvais venin
serpentibus atris = aux noirs serpents
jussitque = et ordonna
lupos praedari = aux loups de piller
pontumque = et à la haute mer
moveri = de s'agiter
mellaque decussit = et il fit tomber le miel
foliis = des feuilles
ignemque removit = et il cacha le feu
et repressit = et il contînt
vina = le vin
passim currentia = courant de tous côtés
rivis = en ruisseaux
,
ut usus = afin que le besoin
extunderet = fît émerger
paulatim : peu à peu
meditando = par une étude réfléchie
varias artis (= artes) : les diverses techniques
et quaereret : et cherchât ...

Tu peux tradui la fin ?
Merci d'avance!

3 (Édité par John0 20/10/2012 à 19:01)

Version latine - Le Mythe renouvelé de Virgile

Merci beaucoup smile j'ai tendance à séparer le -que !

Mince, non je n'arrive pas à traduire la fin. Tu pourrais m'aider ?
Merci beaucoup smile