1

Zazie dans le métro - Comment Queneau et Louis Malle remettent-ils en cause la notion de personnage ?

Bonjour à tous !

J'ai une petite dissertation à faire sur Zazie dans le métro, le roman de Queneau et et le film de Louis Malle.
En gros, je dois montrer comment ils remettent en cause la notion de personnage, au niveau de l'intro, je pense pas avoir eu de soucis je vous montre ça : "Au XXe siècle en littérature, comme au cinéma, la notion de personnage est remise en question, notamment à cause des guerres, du capitalisme, du totalitarisme, le cataclysme atomique, la foi, la confiance en l’Homme de l’époque humaniste sont brisées. En effet, les personnages perdent leur emprise sur la société, leur ancrage dans le réel, et donc leur consistance, ils existent seulement par la parole, ils sont pris au piège des mots, on ne s’attarde plus sur leur cas. La question est de savoir, comment Queneau, écrivain phare du XXe siècle, et Malle, cinéaste, adepte de la Nouvelle Vague, vont nous montrer cela. "

Mais sachant que j'ai toujours évité de faire la dissert, maintenant j'suis bien emmerdée... Je comptais faire un plan dialectique pour ce sujet, est-ce la bonne méthode ? Avez-vous des idées au niveau du plan ? Parce que bon j'suis perdue là. ^^

Merci d'avance

2

Zazie dans le métro - Comment Queneau et Louis Malle remettent-ils en cause la notion de personnage ?

Juste comme ça, je trouve ça commence un peu lourdement ton intro, enfin il manque juste une petite amorce quoi.

Sinon la problématique est assez mal définie, présentée. On ne la distingue pas trop du reste de l'intro. Au lieu de "cela" , n'hésite pas à vraiment garder le sujet, transforme le juste en question de problématique.

Enfin, n'oublie surtout tout que l'épigraphe d'Aristote en exergue du texte ( qui signifie: "Celui qui l'avait fait qui l'a fait disparaître" ) colle très très bien avec ton sujet, étant donné qu'elle résume tout le but du roman en 1 phrase: il ne faut jamais oublier qu'on est dans un livre ! MONDE FACTICE;  ça nous rappelle que malgré la plausibilité/vraisemblance importante des faits, personnages et lieux, c'est l'auteur qui contrôle le monde qu'il à créé, son livre est une marionnette dans ses mains!

C'est pour cela que dans le film et dans le livre, ils usent de procédés pour rappeler le lecteur que c'est inventé : dans le film, les 1ères minutes, Gabriel fait un monologue qui est en fait représentatif de ses pensées intérieures, mais il est en fait inaudible des remarques désobligeantes qu'il fait sur les gens.

Enfin, je blablate blablate. Mais ton sujet est très intéréssant! j'ai eu presque le meme: La scène d'ouverture de Zazie dans le métro est - elle fidèle à celle du roman ?

Zazie dans le métro - Comment Queneau et Louis Malle remettent-ils en cause la notion de personnage ?

Attention : Louis Malle ne fait pas partie de la nouvelle vague. Et ce dont tu parles pour la notion de personnage au début de ton intro concerne surtout le nouveau roman, qui a poussé ce phénomène à l'extrême. Tu ne peux résumer ta problématique à "nous verrons comment ils nous montrent cela", car ils sont loin d'être les plus représentatifs de cette évolution, même si on la perçoit chez eux aussi.

D'autre part, il faut amener la problématique et parler des deux oeuvres : tu parles trop de manière générale pendant plusieurs lignes, c'est à éviter (même si tu fais bien de partir de cette déconstruction du personnage au XXème).
Enfin pour le plan : il est impossible de faire un plan purement dialectique sur une question qui commence par "Comment". Tu pourrais si la question était "Est-ce que Queneau et Louis Malle remettent en cause..."

Liste les différents procédés par lesquels le personnage est remis en cause : ambiguité identitaire, le cas de Trouscaillon, etc. Ensuite tu verras selon l'ensemble des réponses comment tu peux les regrouper en 2 ou 3 axes.

4

Zazie dans le métro - Comment Queneau et Louis Malle remettent-ils en cause la notion de personnage ?

Merci beaucoup, vous m'avez été d'une grande aide tous les deux ! Je modifie, et corrige ça de suite ! ^^