1

Camus, La Chute - Sur l'ironie

Bonjour à tous,
Je suis étudiante en Licence Lettres moderne. Nouvelle dans forum. Je sollicite votre aide pour une question qui me préoccupe. Je suis en train de lire La Chute d'Albert Camus, et j'ai remarqué qu'il utilise des symboles religieux voire bibliques, qu'il déforme et tourne en dérision, comme par exemple le personnage de Jean-Baptiste. Ma question est: est-ce qu'on peut parler de l'ironie dans ce cas là. c'est-à-dire, est-ce que je peux dire qu'il s'agit d'un emploi ironique des symboles bibliques ou c'est uniquement de la parodie et de la dérision.
Merci de votre réponse

Camus, La Chute - Sur l'ironie

Dans la "littérature française de A à Z" (Hatier), on mentionne qu'avec ses personnages, Camus, dans "La Chute", "manie l'humour et l'ironie. Il échappe à toute complaisance idéaliste et donne à son humanisme une dimension critique".

3

Camus, La Chute - Sur l'ironie

Bonjour,

Il convient d'abord de rappeler ce qu'est l'ironie : un procédé essentiellement fondé sur l'antiphrase ou l'art de faire comprendre le contraire de ce que l'on exprime.

Il faut donc chercher quel effet veut produire Camus pour déterminer s'il s'agit d'ironie.

Autant que je m'en souvienne dans la Chute, Camus se livre à plusieurs entreprises
- tourner en dérision le rigorisme moral chrétien jugé inhumain ou plutôt inapproprié à la condition humaine, la religion se réduisant à un moralisme plutôt qu'à une recherche du sens ou une rencontre avec le sacré,
- se moquer de l'orgueil et des inconséquences de son juge,
- indirectement proposer un humanisme plus "souriant", à la limite de la complaisance, un "salut" loin de la solitude, dans la rencontre d'êtres de passage devenant l'occasion de confessions...

La parodie et la dérision ne sont pas toujours ironiques, elles cherchent d'abord à ridiculiser, déconsidérer, elles expriment au premier degré ce qu'elles entendent montrer.
Mais Camus se livre à un exercice d'ironie chaque fois qu'il suggère les contradictions de son personnage.

Tu peux regarder ce lien http://www.etudes-litteraires.com/la-chute.php

La Chute me semble être une démarche pour comprendre cette culpabilité diffuse qui habite tout homme et rechercher dans un humanisme laïc les moyens d'essayer d'y échapper. Ce serait une réappropriation de la faute originelle...