1

Corrigés de l'EAF du BAC 2006, série L

Bonjour à tous,

je voudrais savoir si quelqu'un a un corrigé de l'EAF de Français de l'année dernière, 2006, en série L. La dissertation portait sur les relations entre la poésie et le réel :

En vous appuyant sur les textes du corpus et les poèmes que vous avez lus ou étudiés en classe, vous vous demanderez si la poésie nous éloigne du réel ou nous fait mieux percevoir la réalité.

Merci !

PS : en parlant de corrigé, un plan de dissertation me suffirait amplement...

Corrigés de l'EAF du BAC 2006, série L

Oui, j'ai corrigé L et ES (et je les ai aussi interrogés à l'oral)...

Donne-nous déjà un peu le fruit de tes réflexions sur le sujet.

Séb

3

Corrigés de l'EAF du BAC 2006, série L

Et bien, je bloque sur la partie 3, c'est pour cela que j'aurai besoin du corrigé (le plan) :

I. Eloignement du réel
       1. Le rêve
       2. L'Idéal
       3.

II. Rapprochement du réel
       1. Comment ? (images) => épopées du Moyen-Âge
       2. Réalité perçue par l'auteur ou le peuple (=> sonnets de Ronsard ou de Louise Labbé)
       3.

III. La poésie nous éloigne du réel pour mieux nous le faire comprendre
       1.
       2.
       3. Pouvoir de la poésie (=> arme d'attage car peu de mots mais plus forts, comme dans les poèmes de la résistance)

Si tu pouvais me donner ton corrigé, s'il te plaît...

Corrigés de l'EAF du BAC 2006, série L

Euh, je suis depuis peu sur ce forum et je crois que ce n'est pas dans les habitudes de la maison de donner des corrigés tels quels, mais plutôt des orientations et des conseils...

Je rappelle d'ailleurs que, en français, la notion  même de corrigé-type est chimérique... Bref...

En ce qui concerne ton plan, quelques éléments incontournables semblent s'y trouver mais tu devrais plancher sur un plan détaillé car cela reste bien confus pour moi. Pour ma part, j'inverserais le I et le II, ce qui me semble plus pertinent pour arriver à ton III qui s'articule comme un paradoxe apparemment. Certes, le pouvoir de la poésie comme un vers qui attaque - voir toutes les caractérisations de la poésie chez Hugo, par exemple, le vers qui se fait "fer rouge", entre autres... Il faudrait évoquer que la poésie est aussi une re-création du réel - je pense au hasard, comme ça, à un poème d'Apollinaire qui décrit les industries (j'ai oublié le titre) ou à Verhaeren avec les Villes tentaculaires.

Je ne vois pas trop ce que tu vas dire dans ton II.2 Pour l'histoire de l'épopée (II.1), est-ce vraiment une manière de se rapprocher du réel ou une occasion de le magnifier avec les hyperboles, la vision manichéenne du monde (je pense à la Chanson de Roland), etc.

Je conseille à mes élèves, lorsqu'ils sèchent sur les arguments, de passer en revue tous les poèmes (en l'occurrence) qu'ils connaissent et d'essayer d'en dresser une typologie. cela te donnera certainement d'autres perspectives de réflexion.

Séb