1

Interrogation partielle

Bonjour,
Aidez-moi SVP à transformer la phrase suivante ayant comme réponse le groupe mis en gras sans utiliser est-ce que.

La police a la responsabilité  d'assurer la sécurité dans les rues de Paris?
La police a la responsabilité  d'assurer la sécurité dans les rues de Paris?

Interrogation partielle

Bonjour et bienvenue...

Mais la prochaine fois, propose d'abord ta solution.

La police a la responsabilité  d'assurer la sécurité dans les rues de Paris.
--> la police a-t-elle la responsabilité d'assurer la sécurité ?

La police a la responsabilité  d'assurer la sécurité dans les rues de Paris.
--> De quoi la police a-t-elle la responsabilité  ?

3 (Édité par 23/05/2012 à 11:49)

Interrogation partielle

Merci pour votre réponse aussi rapide. En fait, j'ai quelques difficultés avec la reprise par un pronom.

En fait, pour la deuxieme question, je ne veux pas que la reponse soit uniquement:
d'assurer la sécurité.

Interrogation partielle

Il me semble difficile d'amener immanquablement en réponse, par un seul et unique pronom interrogatif,  les deux éléments "d'assurer la sécurité" et "dans les rues de Paris".

D'autant que "dans les rues de Paris" est un complément facultatif non pas du nom "responsabilté", mais de l'infinitif "d'assurer" .

Si quelqu'un d'autre a une solution...

5

Interrogation partielle

Bonjour,
J'ai pensé à utiliser deux pronoms interrogatifs à savoir:
De quoi et où la police a-t-elle la responsabilité  ?
Mais il me semble que c'est trop vague. L'enseignant nous a imposé que le complément de phrase soit inclu dans la réponse.

6

Interrogation partielle

Dans la capitale, où se situe la responsabilité de la police ?
Hum...

7

Interrogation partielle

Salut, à tous.

Je veux savoir parmi :
1) Quelle est ta date de naissance ?
2) Quand est ta date de naissance ?
3) Quand est(était?) ta naissance ?
4) À quand est ta date de naissance ?
5) À quand est(était?) ta naissance ?

lequel est correct et lequel est incorrect.

Merci, d'avance.

8

Interrogation partielle

1) Quelle est ta date de naissance ?
Parfait. La formule la plus courante et la plus correcte. En concurrence dans le langage parlé avec "Quand est-ce que tu es né ?", "Tu es né quand ?".
2) Quand est ta date de naissance ?
Moins courant mais on peut l'entendre. Quand tombe ta date de naissance serait aussi possible, mais plus pour parler d'un anniversaire que de la vraie date de naissance.
3) Quand est(était?) ta naissance ?
Grammaticalement correct (surtout au passé) mais pas usuel. Plus fréquent au futur : Quant est prévue la (sa) naissance ? Quand aura lieu la naissance ? Ce dernier exemple va aussi au passé, notamment récent : Quand a eu lieu la naissance ?
4) À quand est ta date de naissance ?
Non, ça ne marche pas.
5) À quand est(était?) ta naissance ?
Non plus. On pourrait par contre dire À quand remonte ta naissance ?
Ou pour le futur, sans verbe :
À quand la naissance ?

9 (Édité par Hwang(moijesuisneant) 06/04/2013 à 12:16)

Interrogation partielle

lamaneur a écrit :

1) Quelle est ta date de naissance ?
Parfait. La formule la plus courante et la plus correcte. En concurrence dans le langage parlé avec "Quand est-ce que tu es né ?", "Tu es né quand ?".
2) Quand est ta date de naissance ?
Moins courant mais on peut l'entendre. Quand tombe ta date de naissance serait aussi possible, mais plus pour parler d'un anniversaire que de la vraie date de naissance.
3) Quand est(était?) ta naissance ?
Grammaticalement correct (surtout au passé) mais pas usuel. Plus fréquent au futur : Quant est prévue la (sa) naissance ? Quand aura lieu la naissance ? Ce dernier exemple va aussi au passé, notamment récent : Quand a eu lieu la naissance ?
4) À quand est ta date de naissance ?
Non, ça ne marche pas.
5) À quand est(était?) ta naissance ?
Non plus. On pourrait par contre dire À quand remonte ta naissance ?
Ou pour le futur, sans verbe :
À quand la naissance ?

Merci, lamaneur.
J'ai bien compris.
Et alors, puisque tu es là, une question de plus s'il te plait.

1) Quel est ton problème ?
2) Qu'est ton problème ?

Est-ce qu'on peut dire la deuxième phrase ?
Je sais bien "Qu'est devenu ton problème ?" est correct.
Je veux savoir si le pronom interrogatif 'que' peut être l'attribut direct du verbe 'être'.

Aimablement.

10

Interrogation partielle

Hwang(moijesuisneant) a écrit :

1) Quel est ton problème ?
2) Qu'est ton problème ?

Est-ce qu'on peut dire la deuxième phrase ?

Non, elle n'est pas usuelle, encore qu'on puisse théoriquement la comprendre pour "qualifier" un problème : qu'est ton problème, difficile ou facile ? mais on dirait en fait plutôt comment est ton problème, difficile ou facile ?
On trouve parfois une construction semblable, en tout cas avec un être humain : qu'est votre ami, plombier ou dentiste ?
http://img15.hostingpics.net/pics/723266books.png