Correction d'une formule de politesse

bonjour a vous voila je vais vous ecrire une phrase qu une personne ne veut pas admettre qu elle est fausse et donnez votre avis:
je vous prie,monsieur, de veuiller croire a l assurance...

regardez ce veuiller et il dit que c est un subjonctif de vouloir ??????, corrigez et donnez la lecon de l infinitif apres de et le subkonctif de vouloir et merciiiiiiiiii

Correction d'une formule de politesse

Bonjour.

On peut écrire simplement : "Je vous prie de croire, monsieur, à l'assurance..."
Ou bien utiliser l'impératif (et non le subjonctif) du verbe vouloir : "Veuillez croire, monsieur, à l'assurance..."

Mais on ne peut pas réunir les deux formules dans une seule phrase en écrivant :
"Je vous prie, monsieur, de veuiller croire..."
D'autant que l'infinitif "veuiller" n'existe pas.

3

Correction d'une formule de politesse

je vous prie,monsieur, de veuiller croire a l assurance...

Notez qu'on pourrait avoir :
je vous prie, Monsieur, de bien vouloir croire à l'assurance ...
Mais c'est très formel.

D'accord pour les corrections proposées par Jehan. Un remarque de style, même s'il s'agit de style administratif. Ces formules de salutations sont lourdes, et en voie d'obsolescence. Il me paraît aujourd'hui préférable de choisir des formules courtes et passe-partout comme
Je vous prie  d’agréer mes salutations distinguées.
Je vous prie  d’agréer mes meilleures salutations.

Il n'est pas toujours recommandé de parler d'assurance, car selon de vieilles traditions administratives, l'emploi de ce mot est régi par les relations hiérarchiques, seul le subordonné pouvant donner à son supérieur l'assurance ou les assurances de ceci ou cela. Par ailleurs, certains n'aiment pas qu'on puisse "croire à l'assurance de ..." mais veulent qu'on reçoive ou qu'on agrée cette assurance, ou bien ils préfèrent croire aux sentiments distingués (par exemple) directement. Autrement dit, ils veulent remplacer
Je vous prie de croire à l'assurance de mes sentiments distingués.
par
Je vous prie de recevoir l'assurance de mes sentiments distingués.
ou bien
Je vous prie de croire à mes sentiments distingués.

4

Correction d'une formule de politesse

J'utilise pour ma part souvent cette formule :
En vous remerciant de votre attention, (signature)

Elle est neutre, courte et pas obséquieuse !  smile