Anthologie poétique et préface - La poésie est utile et nécessaire dans la vie quotidienne

Bonjour, je suis nouveau sur ce forum et je tiens déjà à m'excuser pour mon orthographe désastreux qui risque de vous écorcher les yeux. Je suis un élève de 1ere S et ma professeur de français ma demander de réalise une anthologie poétique. Mon sujet pour la préface est: elle commencera votre anthologie. Vous écrirez une préface en présentant vos choix, et ce qui les a guidés (le thème, la présentation, les choix des poèmes, la couverture...). Vous aurez comme objectif de faire partager à vos lecteurs l'idée suivante: la poésie est utile et nécessaire dans la vie quotidienne. 

Mon sujet et le Bonheur

voici ma préface:

Dans cette modeste anthologie poétique, il vous serra exposes de nombreux poèmes classés en fonction de leur courant littéraire (même si pour certain il est possible de les classés dans plusieurs) tout en conservant un lien qui est ici le bonheur. Le bonheur est une chose très difficilement définissable et qui change d’une personne à l’autre. C’est un sentiment très particulier, que certain proposent comme une chimère de l’esprit, d’autres comme une simple libération d’endorphine face à une situation particulière, et quelques-uns comme la particularité de l’être humain. Comme vous l’avez surement deviné cette anthologie est sur le bonheur, mais la question est, quel bonheur ? Comment se caractérise-t-il sous ses formes les plus variés ? Quels sont les autres sentiments qu’il entraine et qui lui sont souvent indissociable ? Toutes ces question ce sont des poètes qui ont tenté de nous les apportés à nous simples humains, coincés dans notre condition. Seul les poètes se sont approchés si tenté que cela soit possible, de la description du bonheur, de la compréhension de cette entité. Il est possible que bon nombre d’entre eux l’ai trouvé et comprit mais la compréhension d’un fait n’entraine pas forcement la capacité à l’expliquer. Alors ceux-ci écrivent des poèmes, que ce soit en Alexandrin, ou en prose. Pour nous montrer leur bonheur, mais qui diffère chez chacun d’eux ce qui entraine une telle disparité dans la poésie.  Vous lecteur, vous vous devez de lire tous les poèmes existant afin d’avoir la capacité à en écrire des nouveaux et ainsi à ajouter votre vision du bonheur ; car après tout, la poésie n’est qu’une exclamation à la face du monde de votre bonheur. La poésie vous est donc nécessaire pour vivre, car le but de l’existence n’est-il pas de trouver le bonheur ? Si vous aimez quelque chose ou quelqu’un ce n’est que pour y trouver du bonheur, et si vous répugnez quelque chose ou quelqu’un cela indique forcement que son opposé existe, donc que le bonheur existe aussi. Nul ne peut vivre sans bonheur, c’est un fait avéré et cela nous distingue des machines ou même des autres animaux. C’est le petit quelque chose en plus qu’a l’Homme, le bonheur est indissociable de l’âme. Et comme la poésie est représentative du bonheur et aide à le trouver, elle est donc aussi intimement confondu avec l’âme de l’humanité, les poètes sont en fait la quintessence même de l’humanité, ils sont la définition de la pureté de l’humanité. Et pour exprimer cette idée là j’ai fait cette anthologie. Moi, pauvre humain banal j’ai mis des poèmes sur le bonheur dans des jaquettes de CD-ROM, afin de ne pas dévoiler tout de suite le poème, et de laisser le temps au futur lecteur de se préparer à chaque fois pour un nouveau poème, de le laisser ‘’digérer ‘’ et même savourer ce qu’il a lu précédemment. Cela permet aussi un effet de surprise, car tous les poèmes sont différents, tout comme le bonheur de chacun. C’est aussi une sorte de métaphore, je m’explique. Le poème représente un bonheur et celui-ci est pris au piège dans l’étui et ce dernier représente l’étroitesse d’esprit et la couardise humaine, car le lecteur va devoir passer outre tout cela et ainsi métaphoriquement parlant surmonter les mauvaises caractéristiques humaines pour enfin accéder à un bonheur, et si cette personne veut trouver un autre bonheur, elle va devoir encore une fois affronter sa mauvaise facette, et à chaque fois la tâche est plus dur car l’épuisement moral s’ajoute au fil des bonheurs et la tentation de rester aux bonheur précèdent est plus forte, car celui-ci devient de plus en plus complet, mais sans jamais vraiment pouvoir le devenir. Et c’est donc chaque nouveau poète qui repousse encore la frontière du bonheur. Le choix des poèmes a était quand à lui fort difficile, car c’est comme si l’on demandait à quelqu’un de choisir un bonheur parmi une multitude. De plus le but était quand même de trouver des poèmes très divers et qui changent d’époques ainsi que de courant littéraires, ce qui induit un changement certain dans le bonheur qu’exprime ces poèmes et donc certains poèmes ne correspondent pas du tout à ma vision du bonheur et même me sont déplaisant, ce qui démontre une fois de plus la difficulté de surmonter les bornes que se fixent sans raison l’humanité. Dans certains poèmes le bonheur et vraiment très bien cacher et cela ne fait que renforcer le mérite du lecteur qui le trouve et donc peut jouir d’un peu plus de bonheur. Je pense qu’il n’est plus temps de vous faire la description de ce que contient cette anthologie mais qu’il est temps pour vous ô lecteur de vous faire votre propre opinion maintenant que vous êtes en mesure d’apprécier ou de répugner ce regroupement de poèmes et de vous en porter juge. Et donc cette anthologie sert de substrat  à votre connaissance et à votre approfondissement du bonheur, dans le but de repousser à nouveau les limites du bonheur par votre analyse.       

J’espère que les critiques fuserons afin de me permettre de l’améliorer.
!je dois rendre tout ceci pour Mardi matin 03/04/2012 donc votre réponse la plus rapide serait souhaiter (et dsl de mon retard)!