Singulier ou pluriel après "sans" ?

Lucretius a écrit :

Remords a un s au singulier, donc ce mot ne pose aucun problème.

Aie, pas sur la tête smile

Merci pour la réponse "pluriel nié"

22

Singulier ou pluriel après "sans" ?

Bonjour, j'ai un doute quant à l'orthographe de ces expressions:
- Il est resté seul, Sans bonbons/ sans bonbon?
- Il n'a pas de bonbon/bonbons?

Singulier ou pluriel après "sans" ?

Bonjour smile
Je viens de faire une dictée où j'ai orthographié :
" Bien que dévorée par une curiosité sans limite je n'avais jamais osé en franchir le seuil..."
et la correction dit "sans limites", sans préciser si mon choix de laisser au singulier est possible.
Qu'en pensez-vous ? C'est une erreur de leur part de ne pas autoriser le singulier ou existe-t-il une règle bien précise concernant ce cas ?
merci smile

24

Singulier ou pluriel après "sans" ?

Oui, limite au pluriel seulement, parce qu'on parlerait des limites de sa curiosité.

Singulier ou pluriel après "sans" ?

Le Robert des difficultés préconise effectivement d'écrire "une ambition sans limites".

Mais au vu des syntagmes proposés par TLF,  le singulier semble également possible, dans ce sens somme toute abstrait :

bêtise, confiance, liberté, pouvoir sans limite(s); qui n'a pas, qui ne connaît pas de limite(s);

Singulier ou pluriel après "sans" ?

D'accord !
Merci beaucoup à tous les deux ! smile

27

Singulier ou pluriel après "sans" ?

Bonjour,
Qu'en est-il de "sans scrupule"? On doit l'écrire "sans scrupule" ou "sans scrupules"?
Merci.

Singulier ou pluriel après "sans" ?

Bonjour,

? Loc. adj. ou adv., péj. Sans scrupules. Sans exigences ni préoccupations morales. La faillite doit cesser d'être le dernier moyen de concurrence de l'industriel sans scrupules ou de l'incompétent qui cherche à éluder les charges (Brunerie, Industr. alim., 1949, p. 240).

TLFi : Scrupule (sens 2)

Muriel

29

Singulier ou pluriel après "sans" ?

Merci beaucoup de votre réponse et de votre rapidité

Singulier ou pluriel après "sans" ?

Il est à noter que le Robert donne cet exemple :
Être dénué de scrupules, sans scrupules.
Mais aussi celui-ci :
Étaler son luxe sans scrupule.
Peut-être l'emploi adverbial se prête-t-il davantage au singulier ?