N'est-ce pas tuer la poésie que de la définir ?

Bonjour,
Je suis en première et c'est mon premier plan dialectique, je n'ai jamais fais de synthèse.
Ma problématique est la suivante : "N'est-ce pas tuer la poésie que de la définir ?"
Pour y répondre : En thèse, j'ai expliquer pourquoi il ne fallait pas définir la poésie,
En antithèse, j'ai parlé de différents poètes qui ont chacun une vision différente de la poésie et qui ne l'utilisent pas de la même manière (les poètes lyriques, engagés, prophètes et parnassiens),
et je pensais faire ma synthèse en proposant à mon tour ma propre définition de la poésie...
Je voudrais savoir si mon plan est correct et s'il est possible de faire toute ma synthèse uniquement sur mon propre et unique avis personnel.
Sinon, j'aimerais aussi savoir si vous n'auriez pas une autre idée pour la synthèse car je ne suis pas sûre de bien réussir à la développer...
Merci de m'avoir lue.

2

N'est-ce pas tuer la poésie que de la définir ?

Bonjour,

J'aimerais d'abord savoir si "N'est-ce pas tuer la poésie que de la définir ?" est votre sujet ou la problématique que vous avez trouvée.

A+

N'est-ce pas tuer la poésie que de la définir ?

C'est la problématique que nous as conseillé notre professeur.

4

N'est-ce pas tuer la poésie que de la définir ?

OK, mais peut-on connaître le sujet exact ?

N'est-ce pas tuer la poésie que de la définir ?

"La plupart des Hommes ont de la poésie une idée si vague que ce vague même de la poésie est pour eux une définition de la poésie" Paul Valéry.
Définir la poésie, n'est-ce pas risqué de la limité, la borné, la mutilé, et donc la faire disparaître ?
(ou encore) Définir la poésie n'est-ce pas la tuer ?

6

N'est-ce pas tuer la poésie que de la définir ?

Merci !

Dans la deuxième partie, le sujet ainsi traité ne glisse-t-il pas vers les différentes fonctions de la poésie, ce qui n'est pas la même chose ? Qu'est-ce que "définir la poésie" ?

Où mettriez-vous Verlaine par exemple, qui aime le "vague" et "l'impair" alors que pour Valéry, la poésie obéit à des régles strictes, à un code (rien de vague). Aucun des deux ne la tue...

Donner votre propre définition de la poésie dans la troisième partie, pourquoi pas en effet ? Mais veillez à ce que les trois parties soient équilibrées.

Dernier devoir de l'année 2011, cela se fête !  wink

A+