Valider une licence de droit après une hypokhâgne

Bonjour, je vais en hypokhagne à la rentrée et je ne sais pas dans quelle licence je voudrais mes équivalences... La plupart des matières littéraires ayant peu de débouchés, j'aimerai valider une licence de droit? Êtes-vous dans le même cas que moi? Connaissez-vous des universités qui délivrent des équivalences complètes en droit bien que cette matière ne soit pas enseignée en lettres supérieures? Merci d'avance, bonne soirée!

Valider une licence de droit après une hypokhâgne

Même pour les prépas EC ENS Cachen D1, économie- droit, ce n'est pas toujours évident d'obtenir l'équivalence en droit, alors...

Valider une licence de droit après une hypokhâgne

Une licence de droit seule ne sert pas à grand chose non plus.
Et obtenir des crédits ECTS est souvent difficile (pour ne pas dire impossible) dans cette filière pour un ancien hypokhâgneux ou khâgneux (sauf s'il est devenu normalien).

Après une CPGE littéraire, voire une licence (quelle qu'elle soit, donc littéraire par exemple) on peut tenter l'entrée en IEP ! Donc dire que les matières littéraires n'ont pas de débouché est faux. wink

4

Valider une licence de droit après une hypokhâgne

Il est parfois possible de passer en L2 de droit après la khâgne (ce qui équivaut à obtenir l'équivalence de L1, alors qu'on obtient l'équivalence de L2 dans les matières enseignées comme l'histoire ou les lettres modernes). Je n'ai jamais entendu parler d'autres passerelles en matière de droit.

5 (Édité par Lohelia 09/08/2011 à 11:43)

Valider une licence de droit après une hypokhâgne

Bonsoir,

Voilà qui est tout de même curieux que de vouloir intégrer une hypokhâgne tout en la dévalorisant sur le plan des débouchées... Si vous voulez faire du droit, allez en faculté de droit, ce sera le meilleur moyen pour obtenir des ECTS. Vous vous doutez bien que l'université ne vous accordera qu'avec de grandes difficultés des équivalences en droit alors que vous n'en aurez jamais fait. C'est comme si je demandais à intégrer une quatrième année de médecine avec ma licence de musique...

Lohelia.

6

Valider une licence de droit après une hypokhâgne

Lohelia a écrit :

C'est comme si je demandais à intégrer une quatrième année de médecine avec ma licence de musique...

Platon vous aurait dit oui ! smile

7

Valider une licence de droit après une hypokhâgne

@Lohelia

Exactement !

Valider une licence de droit après une hypokhâgne

Je ne dévalorise pas l'hypokhagne en elle-même, sa fonction première reste d'entrainer aux concours des grandes écoles, et dans ce cas-là les débouchés sont nombreuses, mais je ne me voile pas la face quant aux débouchés en université... L'hypokhagne permet d'acquérir des méthodes de travail, même en n'ayant jamais fait de droit ce retard peut vite se rattraper eut égard de la formation suivie antérieurement. Néanmoins je sais que ce n'est pas courant, c'est pour ça que justement je demande qui connait ces exeptions... Sinon j'aimerais beaucoup aller en licence de philosophie, mais j'ai toujours un peu peur de me retrouver sans rien...

9

Valider une licence de droit après une hypokhâgne

Sans vouloir passer pour l'idéaliste de service, je pense qu'il faut que tu arrêtes d'avoir peur, et que tu réfléchisses à ce que tu veux faire vraiment, en ne comptant que sur tes affinités avec telle ou telle matière. Si l'hypo te plait, et/ou si tu hésites, vas-y, et tu réfléchiras ensuite aux équivalences. Après un semestre d'hypo, en général on y voit déjà un peu plus clair,et on a aussi parfois un peu plus confiance en soi. Le droit ne semble être qu'un prétexte pour toi, un "au cas où". Le propre des professions littéraires c'est d'être très floues et souvent "en dehors" des chemins tracés. Si tu fais des études de philo, tu peux enseigner, faire de la recherche, écrire des articles, ou bien passer un concours de la fonction publique, entrer en IEP, et que sais-je encore! Tu n'auras peut être pas un seul métier bien carré et clair, mais un métier et des à côtés, et si la matière ou la spécialisation te plait, eh bien tu en seras sûrement plutôt satisfait(e). Et puis tu es jeune, au pire, après une hypo tu retournes en L1 de droit et tu vois si oui ou non c'est ton truc. Essaye peut-être d'assister à des cours en auditeur libre!

10 (Édité par Cavatine 09/08/2011 à 19:46)

Valider une licence de droit après une hypokhâgne

Une ancienne camarade de prépa avait au terme des deux ans d'hypokhâgne/khâgne (en spé philo, d'ailleurs) eu une équivalence en droit pour rentrer en L2. Elle a validé cette année son M1 de droit (privé il me semble). Après, le droit, c'était vraiment ce qu'elle voulait faire, mais elle avait choisi de faire une prépa de ce type car elle aimait les lettres et les langues, et pensait acquérir une méthode plus solide dans ce cadre-là.
Il y a bien des gens qui intègrent des écoles de commerce après une khâgne, donc, bon... dans tous les cas, je sais que l'université de Toulouse I accorde aux khâgneux cette équivalence d'un an, mais elle ne doit pas être la seule.

Edit : et +1 pour le post de Myocarde, wait and see (and read, vu qu'on est tout de même sur un forum littéraire big_smile)