La poésie peut-elle rendre l'homme meilleur ?

Bonsoir à tous et à toutes, j'aimerais savoir ce que vous pensez de ce sujet:

La poésie peut-elle rendre l'homme meilleur?

J'ai réfléchie à 3 possibles parties et des exemples.

I/ la poesie pourrait ameliorer l'homme dans differents domaine:

- Apprendre à aimer: la poesie etant l'expression des sentiments et communément de l'amour peut nous donner l'envie d'aimer, faire ressortir notre coté amoureux (comme avec la musique, qui ne s'est jamais senti plein de grâce et d'amour avec une musique?)
ex: Desnos "Que Serais-je sans toi?" chantée nottament par Jean Ferrat ou Marot avec Anne

- En connaissant notre meilleure partie de nous même, l'inconscient : la poésie peut nous apprendre à la connaitre et developper et donc de rendre l'homme meilleur
Les Surrealiste, ecriture magnetique etc.

- Prendre conscience de la beauté du monde, Carpe diem

- Avoir de la compassion
Les Petites Vieilles, Melancholia

- Mieux s'exprimer : la poesie est un art du langage, en la parlant on maitrise le langage donc plus de prestance (Boileau + homme poetique dont les discours semblent poetique.

II/ non la poesie ne peut rendre l'homme meilleur, au contraire

- La fascination du mal de Baudelaire: Revolte, Le Vin, La mort

- la notion du spleen

J'avoue que là je manque pas mal d'idées..

III/ Ni l'améliorer, ni le corrompre la poésie :

- est un jeu avec les mot la langue : les Grands Rethoriqueurs, OuLiPo

- "n'a pas d'autres but qu'Elle même" : L'art pour l'Art, Parnasse

- est avant tout un moyen d'expression des sentiments, de ce que le poete voit, son intimité: vigny musset verlaine

- Engagé en voulant rendre la SOCIETE meilleure : Hugo Aragon etc.


Avez d'autres idées, exemples de poèmes?

Merci d'avance!Pas inspiré?On peut ausi evoquer les fables dans la premiere partie.

Mais personne n'a d'idées concernant la poésie du mal?