Oral de latin au bac - Questions

(pour savoir si je peux simplement l'apprendre par coeur).

C'est physiquement possible, mais cela se verra : les traductions professionnelles sont parfois très éloignées du mot-à-mot. L'examinateur sera amené à vous demander pourquoi, par exemple, vous avez traduit une forme passive par une forme active. Si vous vous contentez d'apprendre par cœur, vous ne pourrez pas répondre.

Je vous conseillerais plutôt de faire écrire par votre professeur, sur le descriptif, que vous êtes un grand débutant. Cela impressionnera favorablement l'examinateur, ce beau courage
Par contre, avec une récitation par cœur, vous passerez pour un tricheur et un paresseux, ce qui serait dommage.

12 (Édité par needhelp1 11/05/2012 à 23:09)

Oral de latin au bac - Questions

Je n'apprends pas la traduction professionnelle mais la traduction que nous avons faite en classe (donc une traduction de type universitaire).
En effet, si l'examinateur me pose des questions, je ne pourrais sûrement pas répondre ...
Bien entendu, je ferai semblant d'avoir réalisé la traduction sur place, donc en hésitant et en faisant des pauses.
Il faudra également compter sur la chance et espérer tomber sur un prof indulgent (qui se dira par exemple : oh ben lui au moins il fait latin, on va pas trop le massacrer).

big_smile

Oral de latin au bac - Questions

je ferai semblant d'avoir réalisé la traduction sur place, donc en hésitant et en faisant des pauses.

Hé bien bravo ! Non, il ne faut pas faire semblant, d'ailleurs ça se voit.

Misez sur la franchise : je suis un  grand débutant, je n'y comprends pas grand chose mais voilà ce que je vois.
Oui, les professeurs sont indulgents, mais ils détestent se faire prendre pour des poires, et ils détestent la tricherie sous toutes ses formes.

14

Oral de latin au bac - Questions

Bonjour à tous,
Suite aux oraux du bac de latin passés la semaine dernière, je m'interroge. En effet, l'examinateur n'a posé aucune question suite à la traduction et au commentaire, mais a uniquement consacré l'entretien sur les deux lignes/vers accompagnés de la traduction. Par ailleurs, il semble que cet "entretien" particulier ait été noté sur 2, la traduction sur 8 et le commentaire sur 10. J'ai le sentiment que la plupart du temps ce n'est pas tout à fait comme ça...
Pouvez-vous m'éclairer ?

Oral de latin au bac - Questions

En effet, l'examinateur n'a posé aucune question suite à la traduction et au commentaire,

L'exminateur n'a pas à poser de questions :
simplement,

un temps d'entretien permet alors à l'examinateur de revenir sur un point ou deux de la traduction ou du commentaire.

Encore faut-il que le candidat lui en laisse le temps ! L'épreuve dure quinze minutes en tout : si le candidat parle quinze minutes, il n'y aura pas d'entretien...

mais a uniquement consacré l'entretien sur les deux lignes/vers accompagnés de la traduction.


Cela, ce n'est pas l'entretien, mais la question subsidiaire, alias question-bonus, dont les points s'ajoutent à la note déjà établie.

Par ailleurs, il semble que cet "entretien" particulier ait été noté sur 2, la traduction sur 8 et le commentaire sur 10.

Pour le savoir, il faudrait que l'on vous ait communiqué votre note, ce qui en principe ne se fait pas.
Dans mon académie, le barème est le suivant :
pésentation, sur 3 ;
traduction, sur 7 ;
commentaire, sur 7 ;
Structure générale : sur 3;
Et notre inspecteur précise, concernant la question-bonus :

Les textes officiels ne fixent pas le nombre de points à accorder à cet exercice.

Mais, je le répète, comment pouvez-vous écrire il semble que cet "entretien" particulier ait été noté sur 2 ? Vous avez eu communication du barème ?
A moi il semble étrange que l'on ne vous ait jamais parlé de la question-bonus...

16

Oral de latin au bac - Questions

Merci de ces remarques, mais justement dans les jurys de cette "série", soit les notes ont été communiquées (2 20/20 ont été attribués par un autre examinateur), soit certains examinateurs remplissaient leurs documents devant les candidats. C'est ainsi que les notes ont pu être vues.

En ce qui concerne "l'entretien" (et j'appelle ainsi le temps dont dispose l'examinateur pour ses questions et la phrase à commenter dont je connaissais parfaitement l'existence), le temps nécessaire était disponible, et je crois que poser 2 ou 3 petites questions, plus intéressantes que la date de naissance de Pétrone, ça ne prend pas 10 minutes. Aucune reprise de traduction ou de commentaire n'a été faite non plus, c'est ça qui est étrange, d'autant que l'examinateur a souvent interrompu les exposés.

Nous sommes donc bien d'accord sur le principe de bonus. Ce dont je m'étonne, c'est la part infime voire inexistante permettant à l'examinateur de tester les connaissances des candidats. Je voulais savoir si beaucoup pratiquent les oraux ainsi et quelle était la part de liberté. C'est assez dommage que le latin ne bénéficie pas d'épreuves bien cadrées car l'on peut mesurer dès lors le peu de poids qu'il pèse pour beaucoup...

17 (Édité par Delia 15/05/2012 à 14:17)

Oral de latin au bac - Questions

Je vous ai cité les Instructions Officielles :

un temps d'entretien permet alors à l'examinateur de revenir sur un point ou deux de la traduction ou du commentaire.

Personne n'a dit que l'entretien devait être un questionnaire ! Si l'examinateur n'a pas éprouvé le besoin de revenir sur la traduction ou le commentaire, c'est qu'il n'avait rien trouvé à redire...

Aucune reprise de traduction ou de commentaire n'a été faite non plus, c'est ça qui est étrange, d'autant que l'examinateur a souvent interrompu les exposés.

Donc, il y a eu reprise de traduction et de commentaire ! L'examinateur est censé écouter jusqu'au bout sans rien dire, mais certaines choses le font intervenir. C'est humain...

Cela dit, il y a bien un point litigieux :
Les I.O. disent, à propos de la question-bonus :

Cette dernière appréciation ne peut qu'ajouter des points dans la note finale.

On ne peut donc pas l'intégrer dans le barème sur 20.
Même pour 2 points : les candidats qui n'ont rien trouvé à dire perdent automatiquement ces points.
L'interrogation est notée sur 20. Ensuite, l'examinateur ajoute s'il y a lieu, un nombre non défini à l'avance, de points, et cela, même s'il a déjà donné 20, il peut monter jusqu'à 22 ou 24, pourquoi pas ?
Dans votre cas, l'interrogation n'était notée que sur 18, ce qui n'eserait pas normal si c'était avéré. Vous avez eu communication de vos notes, certains ont pu loucher sur les papiers des examinateurs, mais avez-vous eu communication officielle du barème ?

18

Oral de latin au bac - Questions

Mes questions ne visent pas à polémiquer, je le précise, et merci pour vos remarques, seulement à comprendre comment se sont passés ces oraux.
Le barème dont j'ai parlé a été vu par certains candidats, mais j'espère qu'il s'agit d'un bonus.
Quant à "l'entretien", aucun des 6 candidats de la même classe n'a eu de questions plus larges sur le commentaire, la civilisation, et seulement la traduction à apprécier. Tous ont eu des remarques de tous genres pendant la traduction.
Je ne pense pas que cela joue beaucoup, c'est juste un peu déstabilisant par exemple d'avoir appris la scansion, la composition des Bucoliques, sans avoir l'occasion de montrer ses connaissances. Il n'y a pas de drame mais le constat de grosses disparité selon les jurys !

19 (Édité par Delia 15/05/2012 à 17:18)

Oral de latin au bac - Questions

Je ne pense pas que cela joue beaucoup, c'est juste un peu déstabilisant par exemple d'avoir appris la scansion, la composition des Bucoliques, sans avoir l'occasion de montrer ses connaissances.

Comment ça, pas eu l'occasion ?

Le candidat situe, lit et traduit les lignes ou vers choisis par l'examinateur.

C'est l'occasion rêvée de montrer que vous connaissez la composition des Bucoliques : vous situez l'églogue dans l'ensemble, l'extrait détaché dans l'églogue, et le passage à traduire dans l'extrait.

Le candidat commente l'ensemble du texte retenu en le mettant en perspective avec l'entrée du programme correspondante.

Nouvelle occasion de reparler de la structure des Bucoliques. Dans votre commentaire, vous dégagez les effets de tempo, les mots mis en valeur par la coupe, les mots formant pied... bref, vous utilisez vos compétences en scansion.
Qu'avez-vous bien pu raconter en dix minutes si vous n'avez pas même pas parlé de la structure d'ensemble ?
Vous n'aviez pas à attendre que l'on vous pose des questions dessus, il  fallait prendre les devants.

Je suis bien consciente d'augmenter vos regrets en vous disant cela. Je ne le dis que pour ceux qui n'ont pas encore passé l'oral: dites dans votre commentaire tout ce que vous savez sur le texte, tout ce que vous y avez perçu. Cela, sans attendre que l'on vous interroge, car on ne vous interrogera pas.

20

Oral de latin au bac - Questions

Ah donc en fait, l'examinateur ne fait que nous reprendre si nécessaire mais ne pose pas de questions ?

Autre question : les 2 lignes qu'on nous donne pour la question bonus, c'est pendant la préparation ou pendant l'entretien ?