1

Définition de la poésie

Bonsoir!
Pourriez vous me dire si cette definition definit bien ou pas la poesie:
"Art d'écrire en utilisant les sons, les rythmes, les images pour exprimer ses emotions et ses sentiments." ?
Merci pour une reponse rapide smile

Définition de la poésie

Bonjour.

C'est une définition de dictionnaire, qui semble se limiter à la poésie lyrique.
Mais si c'est le sujet d'un devoir, on te demande peut-être de développer un peu plus.
Tu pourrais consulter cette page du site.

3

Définition de la poésie

Tu as raison mais c'est difficile de trouver une definition courte et precise..

Définition de la poésie

Voici celle du Robert, moins centrée sur le seul lyrisme :
Art du langage, visant à exprimer ou à suggérer par le rythme (surtout le vers), l'harmonie et l'image.

5

Définition de la poésie

Merci à toi!
Grace à toi, j'ai trouvé de l'inspiration et j'ai confectionné une def moi même!
smile

6 (Édité par Study1 15/06/2012 à 14:42)

Définition de la poésie

Bonjour a tous,

Si j'écrit ce sujet c'est pour poser une question urgente du fait de l'approche du bac français, en effet j'ai tout révisé (Textes, plans, genres littéraires, figures de rhétorique...) Sauf une chose qui a chaque fois (que ce soit au bac blanc écrit ou oral) reviens et me pose problème :

Comment donner une définition éxacte de la Poésie ? Du genre poétique (prose surtout)

Comment l'identifier, c'est facile quand il s'agit d'une forme fixe, beaucoup moins quand il s'agit de prose (On ne nous a donné aucun critères, que ce soit cette année ou celle d'avant, et même en cherchant je ne trouve pas de réponse précise).

Merci de votre aide.

Définition de la poésie

Le liinguiste Roman Jakobson a donné une célèbre définition de la poésie : le retour  non aléatoire du même. en fançais de tous les jours : la poésie, c'est la répétition.En littérature française :
retour d'un même compte de syllabes (le vers) ;
retour d'une même sonorité : la rime, mais aussi les allitérations et les assonances ;
retour d'un même groupe de mots.

Ces critères ne se retrouvent pas toujours dans les poèmes en prose.
Voici, pour y voir plus clair, la déclaration d'intention de Baudelaire :

J’ai une petite confession à vous faire. C’est en feuilletant, pour la vingtième fois au moins, le fameux Gaspard de la Nuit, d’Aloysius Bertrand (un livre connu de vous, de moi et de quelques-uns de nos amis, n’a-t-il pas tous les droits à être appelé fameux ?) que l’idée m’est venue de tenter quelque chose d’analogue, et d’appliquer à la description de la vie moderne, ou plutôt d’une vie moderne et plus abstraite, le procédé qu’il avait appliqué à la peinture de la vie ancienne, si étrangement pittoresque.
Quel est celui de nous qui n’a pas, dans ses jours d’ambition, rêvé le miracle d’une prose poétique, musicale sans rhythme et sans rime, assez souple et assez heurtée pour s’adapter aux mouvements lyriques de l’âme, aux ondulations de la rêverie, aux soubresauts de la conscience ?