Matières et prépositions de / en (veste en cuir / veste de cuir)

Bonjour,

Je suis étrangère et je me trouve perdue quelque fois quand je dois parler de "matières", par exemple:

- une veste de cuir? ou en cuir?

- un fourneau en fer/ une table en marbre/ un évier en pierre....

Est-ce qu'il y a une règle précise à ce sujet?


Merci beaucoup pour votre aide,

Sevima

Matières et prépositions de / en (veste en cuir / veste de cuir)

Il n'y a pas de règle précise, mais une évolution en cours. Autrefois c'était obligatoirement de, et cela glisse vers en. Les deux sont donc souvent possibles.

Le complément indiquant la matière s’introduit par de, selon la tradition classique, ou par en, emploi plus récent, d’abord contesté, mais pleinement passé dans l’usage et accepté par l’Ac. depuis 1992, s. v. en (elle le passait sous silence en 1932).
(…)   
Cette liberté de choix est illustrée par des ex. comme les suivants : Il était une fois un homme qui avait une cervelle D’or ; oui, madame, une cervelle toute EN or. […] une cervelle EN or (A. DAUDET, Lettres de m. m., Légende de l’homme à la cervelle d’or). 

De est seul utilisé dans certains syntagmes figés : chevaux de bois, pièces d’or (réalité appartenant au passé), soldats de plomb, etc. ; médaille d’or, d’argent, de bronze, récompenses traditionnelles du vainqueur, du second, du troisième dans les compétitions.
De reste préféré dans les emplois figurés :
Mon âme DE cristal (HUGO, F. d’aut., I).
( …)
Cependant  en or est courant (sauf dans des formules tout à fait figées) : Un public EN or (COLETTE, cit. Grand Lar. langue). — Un mari EN or. Un rôle EN or. (…)
On dit aujourd’hui  Une montre EN  or, EN  argent, plus souvent que D’ or, D’argent, formules encore données comme normales par l’Ac. en 2003, (…)

En l’emporte quand le lien avec le nom se distend, notamment avec les compléments détachés et avec les syntagmes attributs :
EN laine ou EN daim, un manteau est toujours un achat coûteux. — Ses épaulettes d’officier étaient EN laine (STENDHAL, Chartr., I). — Cette malle était EN cuir fauve (HUGO, Trav. de la mer, I, I, 3). — Mon encrier […] est EN jade (LOTI, Mme Chrysanth., XXXVII).

Avec de : Les coussins […] sont tous DE brocart rude (WILLY et COLETTE, Claud. en ménage, p. 196). — Sens figuré : La parole est D’argent et le silence est D’or (prov.).

(Grevisse)

Matières et prépositions de / en (veste en cuir / veste de cuir)

Anne 345:

Merci beaucoup pour votre réponse!!  big_smile

Matières et prépositions de / en (veste en cuir / veste de cuir)

Bonjour,
Pouvez-vous me dire quand on utilise "en" et "de".
Pourquoi dit-on : un foulard "en" soie" et une veste "de" cuir?
Merci

Matières et prépositions de / en (veste en cuir / veste de cuir)

Tu auras tous les détails en lisant l'un des messages ci-dessus  (citation de Grevisse par Anne345).

Matières et prépositions de / en (veste en cuir / veste de cuir)

Bonjour,

Dois-je dire "un masque de cuir" ou "un masque en cuir" ?

Matières et prépositions de / en (veste en cuir / veste de cuir)

Un masque en cuir, c'est bien...encore que l'on parle bien du Masque de fer.
En et de me paraissent possibles pour exprimer la matière.
En bois, en toile, en verre sont très courants.
Mais je ne crois pas qu'il soit fautif d'utiliser de : un bonnet de laine, de coton...

8 (Édité par paulang 22/05/2015 à 22:32)

Matières et prépositions de / en (veste en cuir / veste de cuir)

Jetez un œil ici, mais gardez le second, il peut servir à une autre occasion.  smile
Edit : beaucoup de ressemblance avec le poste 2

9

Matières et prépositions de / en (veste en cuir / veste de cuir)

N'y a-t-il jamais une différence de sens ?
On dit un visage de marbre et non un visage en marbre.
On dit un bijou en toc et non un bijou de toc.

10

Matières et prépositions de / en (veste en cuir / veste de cuir)

Le complément de matière est introduit par de, selon la tradition classique, ou par en d'un usage plus récent. Liberté de choix, sauf dans des tours figés (chevaux de bois...) et de qui reste préféré dans les emplois figurés (santé de fer, yeux de velours...), en l'emporte quand le complément est séparé du nom ou quand il est attribut.
Selon Grevisse très résumé.