11

Autre alternative

Sans avoir l'air de disjoncter, et excusez-moi si je reviens encore une fois sur cette question, mais la phrase suivante, jeux de mots mis à part, est-elle valable:
Pour l'électricité, il se trouvait devant l'alternative du courant continu et (ou?) alternatif.

Autre alternative

Mettant une rallonge à ce fil (électrique! tongue), je te propose :

"Pour l'électricité, il se trouvait devant cette alternative : courant continu ou alternatif ?

13

Autre alternative

alternative, il peu il y en avoir une, ou plusieures.

une alternative est autres moyens pour quelquechose.

avoir une alternative ou plusieurs alternatives est il me semble un emploie justes, donc une autre altenative, signifie que l'on a plusieurs au choix, et que l'on souhaite éssayer par l'un de ces autres voies

Autre alternative

Le véritable sens d' "alternative", c'est "situation dans laquelle il n'y a que deux choix possibles".
Comme dans "Le Gorille" de Brassens :

? Supposez qu'un de vous puisse être,
Comme le singe, obligé de
Violer un juge ou une ancêtre,
Lequel choisirait-il des deux ?
Qu'une alternative pareille
Un de ces quatre jours m'échoie,
C'est, j'en suis convaincu, la vieille
Qui sera l'objet de mon choix ! ?

Dire qu'il y a "plusieurs alternatives" est un anglicisme critiqué par la plupart des grammairiens et lexicographes. On parle tout aussi clairement dans ce cas de "plusieurs choix, plusieurs options, plusieurs solutions, etc."

PS pour Tokamac.  C'est exprès que tu fais encore la faute en écrivant  "un emploie" ? Et "un emploie justes", de surcroît. C'est sans doute dans le cadre de ta grande simplification logique des pluriels que tu as rajouté un s à un adjectif au singulier ?

15

Autre alternative

Pour reprendre une des opinions précitées, l'alternative représente toujours deux possibilités. Donc, si on parle de plusieurs alternatives, le nombre de possibilités en représentera toujours le double. S'il y a cinq alternatives, c'est qu'il y a dix solutions.

Autre alternative

Mais pas dix solutions au même problème...

17

Autre alternative

Pourquoi pas. Imaginons que quelqu'un tombe en panne sèche au beau milieu de la nuit et en rase campagne. Il a donc un problème qui peut être résolu de différentes façons.
Il peut camper, se faire héberger par un autochtone, trouver un hôtel, faire du stop sur le bord d'une (auto-) route, dormir dans sa voiture, appeler une dépanneuse s'il a le téléphone dans la voiture ou le portable, se faire remorquer etc.

18

Autre alternative

Jehan a écrit :

Le véritable sens d' "alternative", c'est "situation dans laquelle il n'y a que deux choix possibles".
Comme dans "Le Gorille" de Brassens :

? Supposez qu'un de vous puisse être,
Comme le singe, obligé de
Violer un juge ou une ancêtre,
Lequel choisirait-il des deux ?
Qu'une alternative pareille
Un de ces quatre jours m'échoie,
C'est, j'en suis convaincu, la vieille
Qui sera l'objet de mon choix ! ?

Dire qu'il y a "plusieurs alternatives" est un anglicisme critiqué par la plupart des grammairiens et lexicographes. On parle tout aussi clairement dans ce cas de "plusieurs choix, plusieurs options, plusieurs solutions, etc."

PS pour Tokamac.  C'est exprès que tu fais encore la faute en écrivant  "un emploie" ? Et "un emploie justes", de surcroît. C'est sans doute dans le cadre de ta grande simplification logique des pluriels que tu as rajouté un s à un adjectif au singulier ?

bah, au point ou elle en est cette pauvre langue, quelques "s" de plus ou de moins, je ne vois pas ce que cela change.  cool

19

Autre alternative

Mais non, Tokamaq, cette phrase est simplement raccourcie: «Un emploie justes» veut certainement dire: «un homme qui emploie des formules justes».

Autre alternative

bah, au point ou elle en est cette pauvre langue, quelques "s" de plus ou de moins, je ne vois pas ce que cela change.

Alors, ça ne valait vraiment pas la peine que tu nous en fasses tout un fromage, l'autre jour, avec ta super-réforme super-logique de l'orthographe...