1

Comment bien travailler à l'université ?

Je suis en 1ère année de Sciences Politiques à l'université de Bruxelles, et j'ai raté 4 exams sur 8 lors de la 1ère session. Je peux les repasser en juin et aout mais je veux absolument cartonner en juin seulement!
Voilà, j'ai beaucoup de mal à m'organiser dans mon travail, à rester fixée à mon bureau pendant 2 heures sans être distraite et déconcentrée. Les exams reprennent dans 8-9 semaines et j'essaie à fond de m'y mettre, mais tout est superficiel dans mon travail.
Comment réviser? Comment bien gérer mon temps de révision? S'il vous plait, aidez-moi!

2

Comment bien travailler à l'université ?

Il n'y a pas de miracle, pas de solution toute faite.

Voilà, sur cette note positive, enchainons sur quelques banalités que tu as déjà dû entendre:
- Essayer au mieux de ne pas tout faire en une fois - Reprendre le cours, le relire et le résumer petit à petit;
- Exercer ses connaissances en les illustrant, en recherchant des exemples et des informations supplémentaires sur un sujet;
- S'accorder des temps de pause, et ne pas - jamais - stresser inutilement (du genre: "Oh mon dieu je vais jamais y arriver - mais en même temps je fais rien!")

etc.

Voilà. Après, c'est certain que ce n'est facile pour personne de se plonger dans un ouvrage d'X pages. Malgré tout, si le sujet - ou tout du moins tes études - te plaisent, alors tu réussira à t'accrocher. Si ce n'est pas le cas,il faut se demander si c'est réellement ce que tu veux faire - des études... Qu'est-ce qui te dérange, qu'est-ce qui ne va pas, pourquoi?

C'est totalement banal, mais il faut savoir se donner les moyens. Je pense sincèrement que nous sommes tous en manque certain de rigueur - les gens de mauvaise foi prétendront que cela découle aussi de l'influence larvique de notre société... Je dois être quelque peu de mauvaise foi.


Quoi qu'il en soit, accroche-toi, et lutte pour ce que tu veux réussir et te prouver à toi-même.

3

Comment bien travailler à l'université ?

Bonjour,

Je vous propose quelques trucs qui peuvent fonctionner et vous ne le saurez qu’en essayant.

o    Ne pas regarder l’ampleur du travail, là-bas au loin sur l’horizon, on bâtit peu de choses à ma connaissance en un jour ;
o    Faire des fiches, résumant les points importants du cours, régulièrement, par exemple 1 fois par semaine. Plus vous en prendrez l’habitude, plus cette mise en fiches de vos notes de cours sera chose aisée ou du moins tout à fait à votre portée. Deux avantages à cette méthode : vous apprenez en fichant et quand l’échéance du contrôle est là, super, j’ai mes petites fiches, j’ai pris du temps à les faire mais en fin de compte, je récupère ce temps aujourd’hui ;
o    Essayez la régularité, autant que possible, par exemple, travaillez dans la même tranche horaire chaque jour ;
o    Si vous me permettez, 2 heures de travail concentré ne semblent pas insurmontables, il faut vous y coller. Rien n’empêche une pause et vous verrez que cela passe vite.

Bon courage et bonne réussite.

Comment bien travailler à l'université ?

Ce que j'ai retenu d'un mini-cours de concentration offert par mon université au mois d'octobre :

-Une pause d'environ cinq minutes, à prendre toutes les vingt, trente ou quarante minutes, mais pas plus.
-Durant ces pauses, marcher, prendre l'air, se détendre mais éviter de penser à quelque chose de trop distrayant. Privilégier des pensées en rapport avec le travail à faire.
-Assigner un but précis à la séance de travail avant de commencer : qu'est ce que je veux travailler ? Que dois-je avoir acquis avant de ranger mes affaires ? etc.
-Attendre que la rêverie passe avant de reprendre le travail.
-Se donner de véritables moments de détente et de loisirs dans la journée.
-Distinguer l'espace de travail de l'espace de loisir ou de repos : ne pas travailler sur son lit, par exemple, et si possible, travailler ailleurs que chez soi.

5

Comment bien travailler à l'université ?

De mon côté, je ne trouve pas cela aberrant de dire qu'on a du mal à rester concentrés 2h sur un même travail. Je ne sais plus où j'ai lu ou entendu cela, mais le cerveau humain n'est pas naturellement apte à rester concentré plus de 40 mn d'affilée, je crois. Au-delà, cela lui demande un effort, qu'on peut ou non fournir. Donc, manquer de concentration, c'est humain ! Il faut peut-être ne pas essayer d'aller contre ce défaut mais plutôt de faire avec : travailler par petites tranches de 40 mn par exemple. Je pense qu'il vaut mieux s'arrêter dès qu'on voit que le cerveau décroche, après, ce n'est pas profitable.
L'idée des fiches est tout à fait compatible avec le problème de concentration : faire une fiche ne demande pas autant de concentration que de faire un exercice par exemple.

Après, l'essentiel est aussi de bien se connaître : est-ce que l'on travaille mieux le matin ou l'après-midi, voire tard le soir ? (là encore, chacun ses préférences). Est-ce qu'on a une mémoire visuelle, auditive ? Par exemple, je sais que, pour apprendre, il faut absolument que je l'écrive, plusieurs fois si possible. Ne faire que le lire, ou l'écouter ne me suffit pas. Mais d'autres personnes fonctionnent bien à la mémoire auditive : une idée peut être alors de s'enregistrer en train de lire son cours, etc. On le met ensuite sur son lecteur mp3, et hop, un petit coup dans le métro, et ça finit par rentrer !

Et puis, toutes les fois où on est assis à son bureau dans le but de travailler, supprimer les tentations : Internet, téléphone, télévision, etc, etc ! Travailler à la bibliothèque si on a trop peur d'être déconcentré chez soi. Mais ça dépend vraiment des personnes : moi, je préfère travailler chez moi et faire des pauses quand je veux, quitte à ce que ma journée de travail soit un peu plus longue.


[Je viens de lire ce qu'a écrit Ursus : de très bons conseils à mon avis.]

6

Comment bien travailler à l'université ?

Un autre truc vieux comme le monde, il est bon parfois de se remémorer certaines évidences, oublieux que nous sommes: dormir un compte d'heures suffisant la nuit pour être meilleur la journée car c'est aussi pendant le sommeil nocturne que l'on apprend. Et je le répète, deux heures de boulot avec une petite pause pipi, cigarette ou ce qu'on veut de moins cinq à cinq, ce n'est pas la mer à boire. Quand vous serez dans le monde du travail, que vous serez responsable d'une famille, etc.
Après cela, que chacun fasse comme il l'entend. Qui bien se connaît bien se porte.