Un héros de roman doit-il être extraordinaire pour plaire au lecteur ?

Bonjour.
Je commence juste la dissertation, je suis en seconde.
Je souhaiterai avoir de l'aide, si vous avez le temps, et si cela ne vous dérange pas...

J'ai mon plan, et mes arguments, mais j'ai du mal a trouver des exemples pour illustrer mes arguments...  neutral

La problématique est :
Un héros de roman doit-il être extraordinaire pour plaire au lecteur ?

Je doit rédiger une grande partie d'un plan Dialectique qui est, pour moi :
               Le lecteur peut apprécier des personnages communs.

mes arguments sont :   
                                    1) Plus facile de s'identifier
                                    2) Plus crédible d'avoir un personnage principale normale, plutôt qu'un " super-heros"
                                    3) le héros a pas besoin d'être extraodinaire dans une oeuvre réaliste qui critique la société.

Voila, je n'est pas tout a fait compris le systheme des exemples pour chaque arguments, et j'ai du mal a retrouver des exemple correspondant a travers les textes etudier...   sad  hmm

Merci d'avance.

Un héros de roman doit-il être extraordinaire pour plaire au lecteur ?

En fait dans chaque sous-partie, par exemple ton 1), tu commences par expliquer ce que tu veux dire, ton argument. En clair ce que tu nous dis "plus facile de s'identifier", mais en explicitant de façon plus développée et précise.
Puis tout de suite pour appuyer ton explication, tu mentionnes un personnage commun d'un roman que tu as lu, auquel tu pense qu'il est facile de s'identifier. Tu dis bien pourquoi tu cites ce personnage, en quoi il est banal apparemment, pourquoi tu penses que des lecteurs peuvent retrouver en lui un peu de leur propre vie, et pourquoi cela va les intéresser, les toucher, leur apporter quelque chose.
Fais la "liste" des romans que tu as lu en 3ème et seconde, ou que tu as étudié en extrait et dont tu te souviens bien. Cherche aussi des extraits dans ton manuel. Tu trouveras assez facilement des noms de personnages communs, et tu choisis celui qui correspond le mieux à chaque argument. Inutile d'en mettre 50 ! Un seul pour chaque argument, ou deux au maximum. Mais ne te contente pas de donner le nom du personnage, développe ton exemple.

Un héros de roman doit-il être extraordinaire pour plaire au lecteur ?

Si Corneille aujourd'hui plaît moins que Racine, c'est parce que on ne s'identifie pas directement au personnage.  Le stéréotype du héros Cornélien  tente de s'élever à ce que Doubrovsky nomme la  " maîtrise " , à savoir tirer de lui ce qu'il est capable de tirer de plus haut. Cette " maîtrise " nous est antipathique dans Horace notamment, où Horace se réjouit de dépasser une situation " pas humaine "  lorsqu'il accepte pour sauver son pays de combattre son ami et beau-frère.

Un héros de roman doit-il être extraordinaire pour plaire au lecteur ?

Il est d'ailleurs fort judicieux de se référer aux Morales du Grand Siècle de Bénichou !

5

Un héros de roman doit-il être extraordinaire pour plaire au lecteur ?

Il est d'ailleurs fort judicieux de se référer aux Morales du Grand Siècle de Bénichou !

Bénichou vient encore me hanter ! Je pense que c' est un auteur trop complexe à étudier pour le lycée et surtout en seconde ! Déjà qu' à la fac, notre prof nous a prévenu qu' il était assez ardu... Mais bon, je ne pense pas que tu aies eu de problème Zadek =p. Et en effet, ce que dit Bénichou est assez beau notamment sur la place de l' orgueil et sur le " bel esprit ".

Un héros de roman doit-il être extraordinaire pour plaire au lecteur ?

Merci beaucoup de vos réponses !!! smile
Mais je n'arrive toujours pas a illustrer mes arguments avec des exemples d'oeuvres que j'ai lue...
Je bloque pour trouver les exemples correspondant a mes arguments, a partir de mes extraits ou oeuvres étudié...

Ma liste :

-Sépulveda, Le vieux qui lisait des romans d'amour.
-Dai Sijïe, Balzac et le petite tailleuse chinoise.
-A.Nothomb, Les Combustibles.
-Voltaire, De l'horrible danger de la lecture.
-Pascale Mérigeau, Quand Angéle fut seule...
-Zola, Jacques Damour.
-Voltaire, L'ingénu ( extrait : Paroles de jésuite ).
-Albert Cohen, Belle du Seigneur ( extrait : Mon écoeurante beauté...).
-Les Liaisons dangereuses, Laclos ( Lettre LII et LVI ).
-Zola, Thérese Raquin.
-Amelie Nothomb, Antéchrista.
-Trois nouvelles naturaliste :Zola, Huysmans,Maupassant.
-Marivaux, Le jeu de l'amour et du hasard
-La dame de pique, Pouchkine
-Vipère au poing, Hervé Bazin
......

Je n'arrive vraiment pas a trouver mes exemples...