Apollinaire, Toi qui fis à l'amour des promesses tout bas...

Toi qui fis à l'amour des promesse tout bas
Et qui vis s'engager pour ta gloire un poète
O rose toujours fraîche ô rose toujours prête
Je t'offre le parfum horrible des combats

Toi qui sans défleurir sans mourir succombas
O rose toujours fraîche au vent qui la maltraite
Fleuris tous les espoirs d'une armée qui halète
Embaume tes amants masqués sur leurs grabats

Il pleut si doucement pendant la nuit si tendre
Tandis que monte en nous cet effluve fatal
Musicien masqué que nul ne peut entendre

Je joue un air d'amour aux cordes de cristal
De cette douce pluie où s'apaise mon mal
Et que les cieux sur nous font doucement descendre

Donc voilà j'ai trouvé un plan mais j'aimerai un peu d'aide concernant certains point du poème
Je n'arrive pas a interpréter le titre de du poème