1

Version latine - Forme étrange d'un verbe

Bonjour à tous,

Je travaille à une version latine et je suis gênée par un verbe dont la forme m'est inconnue. Je n'ai pas su trouver d'explication dans ma grammaire alors je vous demande conseil.

La phrase étant très longue, je ne vous recopie que la fin de l'extrait auquel appartient ce verbe:

"Sed nuntio allato de victoria Caesaris descessisse, adeo ut fugae similis dicessus videretur."

En mot à mot un peu pataud, cela donnerait: "mais la nouvelle de la victoire de César ayant été annoncée, ils s'enfuirent (?), à tel point que leur départ semblait être pareil à une fuite".

Je suis presque persuadée que ce descessisse à la même racine que le discessus qui suit (et qui signifie le départ): dans ce cas, ce serait le verbe discedo, is, ere, cessi, cessum. Et je suis tentée de le traduire comme un parfait, mais j'aimerais comprendre ce dont il s'agit vraiment.

Est-ce qu'il n'y a pas un temps latin que l'on peut écrire de deux façons différentes? Cette hypothèse m'évoque de rares souvenirs, mais rien de plus précis  Des avis?

Version latine - Forme étrange d'un verbe

Le mot  descessisse est l'infinitif parfait de discedere : "s'être enfui(s)".
Tout comme par exemple le mot recepisse (qui a donné le nom "récépissé" en français) est l'infinitif parfait de recipere : "avoir reçu".
Si la phrase est plus longue et commence avant ta citation, il s'agit peut-être du verbe d'une subordonnée infinitive coordonnée à une autre par le "sed" ?
Mais attends l'avis des latinistes !

3

Version latine - Forme étrange d'un verbe

Ah, tout s'éclaire

Tu as sans doute raison, c'est un peu bête de pas y avoir pensé avant! J'ai fait une confusion avec l'infinitif parfait amavisse, persuadée que la syllabe "vi" était valable pour tous les verbes...

Du coup, je comprends mieux la structure de la phrase: il semblerait qu'il s'agisse d'une succession d'infinitives introduites par un factus est. Il faut cependant que je vérifie dans mon Gaffiot si cet impersonnel se construit bien avec des propositions infinitives.

Bref, merci beaucoup pour ta réponse, je vais pouvoir reprendre ma traduction smile

Version latine - Forme étrange d'un verbe

Ce sont bien des infinitives, mais ce n'est pas un impersonnel, c'est toujours César.
- certiorem facere aliquem + inf. : informer quelqu’un que... 
- certior factus + prop. inf. : informé que.

5

Version latine - Forme étrange d'un verbe

Merci d'avoir complété la réponse de Jehan, d'autant que je n'avais trouvé ces expressions lors de mes recherches.

smile

Version latine - Forme étrange d'un verbe

Et pourtant, elles sont bien en évidence dans la synthèse du Gaffiot à certus !

7

Version latine - Forme étrange d'un verbe

Descessisse? 
Ce ne serait pas plutôt discessisse?

Version latine - Forme étrange d'un verbe

Oui bien sûr.  de bello Gallico, 5,53.