Les réécritures des mythes antiques permettent-elles le renouvellement des mythes et celui de la littérature ?

Je n'arrive pas à faire cette dissertation avec le plan dialectique. S'il vous plait aider moi !!
Voici le sujet : Pensez vous que les réecritures des mythes antiques pratiquées depuis le XVI e siecle par les poètes, les dramatures et les romanciers permettent ce renouvellement des mythes et, par la, celui de la littérature ?

Textes : Hésiode, Théogonie, (v. 700 av J.C. )
             Botticelli, La Naissance de Vénus, 1485
             Rimbaud, " Vénus Anadyomène", Poésies, 1870
             Zola, Nana, 1879

Tout d'abord j'ai recherché mes arguments afin de faire les thèses et antithèses que j'ai trouvé mais je n'arrive pas a trouver les 3 arguments pour ma synthèse. De plus, j'ai du mal a annoncer mon plan !
Pour la thèse j'ai trouvé comme 1 ere Argument : Amélioré le mythe de différentes façons qui correspondent d'avantage aux préoccupations du moment. 2eme argument : Un mythe n'est pas un objet sacré et intouchable. 3 eme Argument : On peut populariser un mythe, renouveler l'interet, ce que le public lui porte.
Pour l'Antithèse j'ai trouvé comme 1 ere argument : Réecrire un mythe peur pervertir l'idée de départ. 2 eme argument On peut en inventer d'autres. 3 eme argument : Le mythe reste très bien comme il est.

2

Les réécritures des mythes antiques permettent-elles le renouvellement des mythes et celui de la littérature ?

Bonjour, si tu as eu le corrigé de ce devoir, peux tu m'en donner le plan et les exemples?
Ton plan me paraît intéressant

Les réécritures des mythes antiques permettent-elles le renouvellement des mythes et celui de la littérature ?

Bonsoir, Linette.

Le message de Maxoo auquel tu réponds date d'il y a plus d'un an... et c'est son seul message sur le site. Je ne sais donc pas s'il prendra connaissance du tien.

Mais tu peux lire les sujets en bas de page (sous "Voir aussi...").

4

Les réécritures des mythes antiques permettent-elles le renouvellement des mythes et celui de la littérature ?

Oui, merci je l'ai fait.Je cherche un plan pour le sujet "les mythes littéraires sont faits pour être dépoussiérés"A partir de la pièce de Tardieu et de toutes les réecritures de mythes littéraires que vous connaitriez (litérraire, picturale,cinématographique), vous proposerez une réflexion sur la permanence des mythes et la nécessité de les revisiter.
J'ai une idée de plan, qu'en penses tu?
I Permanence des mythes
-mythes fondateurs : nécessité d'expliquer le monde, la nature humaine , l'au-delà
-mythes initiatiques:but éducatif
(par contre, je sais pas trop si cette distinction est pertinente, si les 2 ne se recoupent pas)
(partie maigre à étoffer, j'ai peur que ca fasse "catalogue" )

IINécessité ou non de revisiter les mythes
1 definition de la réécriture :réinterprétation? adaptation? modernisation?relecture?
2 écueils  possibles de cette réecriture: perte de sens,réduction du message par souci de vulgarisation...,désacralisation(idée de transition)
3 apports de cette réec:
-s'approprier une histoire et se mesurer aux précédents auteurs (qu'en dire?)
-"épousseter les statues éternelles"/giraudoux dixit. Exemple:partir d' Orphée d'Ovide pour balayer plusieurs domaines de l'art en réec:lLe mythe d'Orphée/Cocteau, Orfeo de Monteverdi, Orfée dans les films d'Angelopoulos, dans les poèmes d'Apoliinaire, dans la peinture de Gustave Moreau ou encore dans la peinture néo-byzantine. Mon problème,que dire de ces réec que je ne connais pas?
-sensibiliser une société à un problème qui l'affecte dans le présent :Partir d'Electre de Sophocle et parler "des Mouches" de Sartre (peux tu me rappeler le mythe et l'idée majeure des Mouches?); ou L 'Iliade et La guerre de Troie n'aura pas lieu de Giraudoux qui renvoie au contexte politique du 20è siècle (guerre de 1945, exact?)
-pérenniser le mythe et en montrer son intemporalité : Oedipe,/sophocle: un des mythes les plus réecrits qui frappe par la force de l'acte d'inceste entre oedipe et sa mère et par le tragique de la fatalité qui pèse sur ce héros. (EX de réec,j'ai pas trouvé....)
-nécessité de nourrir notre imaginaire dans un monde où le rationnel semble dominer et nous éviter de nous interroger sur nous-mêmes: mythe de l'amour impossible ou contrarié: Amour ét Psyché , La Belle et La Bête, Quasimodo (Hugo), mythe de Faust,repris par Goethe (jeune homme qui vend son âme au diable pour devenir riche)
-Ces images archétypales fortes et fascinantes nous amènent à nous questionner sur des questions philosophiques fondamentales: l'origine du monde(la Genèse, le Déluge),la Fatalité(Antigone de Sophocle repris par Anouilh dans une langue simple et compréhensible par tous),l'amour(Carmen; Orphée et Eurydice; Roméo et Juliette; Tristan et Yseut; )la mort, l'insoumission (Antigone/Sophocle)
MESSAGE POUR Jehan

5

Les réécritures des mythes antiques permettent-elles le renouvellement des mythes et celui de la littérature ?

Je ne prétends pas apporter une réponse aussi pertinente que celle de Jehan, mais je crois avoir relever plusieurs problèmes dans ton plan.

Ton II.1 se contente de donner une définition... Il faudrait plutôt la mettre dans l'introduction, histoire d'avoir une problématique.
Les "écueils possibles" ne me semble pas traiter les mythes en soi, toute réécriture peut avoir ces soucis.
Comme tu l'as certainement remarqué ta troisième sous-parties est bien trop importante, comparée aux autres. Il faut tâcher d'équilibrer son devoir.
Tu pourrais, je pense, en faire une partie à part entière. D'ailleurs, le "images archétypales" semblerait plutôt convenir à une autre partie, ou sous-partie, qui expliquerait le caractère intemporel des mythes grecs.

Les réécritures des mythes antiques permettent-elles le renouvellement des mythes et celui de la littérature ?

Salut tout le monde ! J'aurais besoin d'aide s'il vous plait !
Voilà j'ai un sujet de français à faire où on me demande d'écrire un dialogue argumentatif sur l'intérêt de réécrire les mythes antiques, il faut donner trois arguments prouvant son intérêt et trois arguments montrant l'inverse (comme une dissertation) et pour chaque argument il faut trois exemple alors j'ai fait ça : dites moi ce que vous en pensez et aider moi si vous pouvez à trouver mon dernier argument avec les trois exemples merci d'avance ! smile
I Thèse
Modernité + visée politique ou sociale + universalité et intemporalité du mythe

1) Modernisé le mythe, en donner sa propre version, donner son avis sur l'original, définir le mythe et la tragédie de manière plus moderne
→ Antigone, Anouilh (mise en scène)
→Electre, Giraudoux (entracte avec le jardinier)
→La Machine infernale, Cocteau (langage acte 1 de Jocaste)

2) Visée politique, critique sociale d'une époque, condition humaine
→ La guerre de Troie n'aura pas lieu, Giraudoux
→ Les Mouches, Sartre
→ Antigone, Anouilh

3) Mythes universels et intemporels : il s'adaptent à toutes les sociétés, dans n'importe quel contexte et peu importe l'époque

→ Orfeu ou Negro, M. Camus (film)
→ Orphée, Cocteau (film)
→ Mythe des Atrides
→ Mythe d’œdipe : La Machine infernale, Cocteau + Œdipe sur la route, Bauchaud

II Antithèse
Fin de l'histoire, lieux, personnages et intrigues connues ; trop éloigné du mythe d'origine ;  ????

1) On connaît déjà l'histoire, on sait ce qui va se passer = pas de suspense puisque lorsqu'on réécrit les mythes antiques, les personnages, les lieux et l'intrigue avec le dénouement sont conservés sauf que chaque auteur ne réécrit pas l'intégralité du mythe la plupart du temps
→ La Machine infernale, Cocteau
→ Les Mouches, Sartre
→ Antigone, Sophocle et Anouilh

2) Le mythe peu être trop transformer a force d'être repris on perd alors le but initial, il ne faut pas trop transformer le texte initial qui avait un but bien précis et le texte était écrit dans un contexte qui n'est plus d'actualité
→ Electre, Giraudoux
→ Mythe d'Oedipe
→ La guerre de Troie n'aura pas lieu, Giraudoux

3) quelques idées que je n'arrive pas à développer et pour lesquelles je ne trouve pas d'exemple
-Si le public n'est pas très érudit, il peut ne pas connaître le mythe et donc ne pas comprendre le but de l'auteur ou l'histoire en elle-même en particulier quand l'auteur réécrit seulement la fin du mythe
-La réécriture d'un mythe n'est parfois qu'un plagiat, une simple copie de l'original il n'y a alors pas grand intérêt surtout dans le contexte qui n'est plus contemporain au public

7

Les réécritures des mythes antiques permettent-elles le renouvellement des mythes et celui de la littérature ?

S'il fallait défendre la réécriture ...

Les écrivains qui revisitent un mythe :
-oeuvre de re-création
-actualisation du mythe.
-possibilité d'amener son univers sur un motif imposé.

L'intérêt du lecteur :
-il reconnaît le mythe.
(impression sécurisante)
-il le redécouvre revisité et il est surpris par cette re-création.
-il se sent partie d'un tout, humain parmi les humains et il renoue avec les origines.

Les réécritures des mythes antiques permettent-elles le renouvellement des mythes et celui de la littérature ?

Merci smile des idées pour la 2ème partie parce que c'est plus là que je bloque ?

9

Les réécritures des mythes antiques permettent-elles le renouvellement des mythes et celui de la littérature ?

Dans le travail de réécriture :
- Les personnages sont connus, les enjeux également
- la modernisation du langage peut être perçue comme un sorte de trahison
- le dénouement est prévisible et funeste

10

Les réécritures des mythes antiques permettent-elles le renouvellement des mythes et celui de la littérature ?

Merci pour ton aide je vais essayer de travailler sur ça et aurais-tu des idées d'exemples pour ton deuxième argument ?