Les Mouches de Jean-Paul Sartre et la mauvaise foi

Bonjour!
Il y a une notion, dans la pièce de théâtre Les mouches de Sartre, que je ne suis pas certaine de bien saisir.
En fait, je ne sais pas si vous avez certaines connaissances en ce qui a trait à l'existentialisme, mais bon... il y a une notion, « la mauvaise foi », qui est reliée avec la notion de « liberté ».
La mauvaise foi, c'est, en quelque sorte, de mettre sur le dos de la fatalité l'échec de notre vie, alors que l'on avait la liberté de construire notre existence...
J'ai lu une étude sur Les mouches, qui dit qu'Orestre, le personnage principal de la pièce de Sartre, « représente la prise de conscience d’une liberté qui choisit d’échapper à la mauvaise foi. »
Cependant, une fois, le Dieu Jupiter vient le voir pour tenter de le ramener à l'obéissance, et Orestre dit que ce Dieu n'aurait pas dû le créer libre...
par conséquent, il met sa liberté sur le dos des Dieux... ne serait-ce pas ici un acte de mauvaise foi?

J'espère que vous comprenez ce que je veux dire...

Merci de me répondre!

2

Les Mouches de Jean-Paul Sartre et la mauvaise foi

Lorsqu'il dit que Dieu n'aurait pas dû le créer libre, n'est-ce pas une attaque à la religion que nous transmet Sartre par Oreste ?