Qu'est-ce pour vous que la communication ? Commentez, argumentez.

Bonjour,

Je suis en train de réaliser une dissertation de culture générale sur la communication voici le sujet :

sujet : Qu'est-ce pour vous que la communication ? Commentez, argumentez.

Je réfléchi sur le type de plan à utiliser j'hésite entre un plan dialectique ou un plan thématique.

Donc pour chaque plan voici ce qui pourrais être ma problématique :

plan dialectique : thèse- antithèse - synthèse
Problématique : Est-ce que la communication est semblable pour chaque individu ?

plan thématique:
Problématique : Qu'est ce que la communication ?

Pourriez vous m'apporter un des éléments de réponse sachant que j'ai déjà fait ce devoir et que je n'ai pas eu la moyen avec le plan suivant :

Problématique : Comment la communication influence notre quotidien ?
Commentez, argumentez. (3 pages maximum)

Introduction
1    Qu’est ce que la communication
1.1    Définition du concept
1.2    Les différents types de communications

2    Les enjeux de la communication
2.1    Informer & Communiquer (Réseaux sociaux,  bouche à oreille, la pub, les médias)
2.2    Améliorer la productivité (Les nouvelles technologies)
2.3    Cohésion au sein du groupe (Communication d’entreprise)

3    Les limites de la communication
3.1    Les effets pervers
- La communication mensongère (Publicité)
- La communication interne détournée (Communication interne)
Conclusion

Merci beaucoup

Chaque remarque est la bien venue même pour se moquer un peu  wink

2

Qu'est-ce pour vous que la communication ? Commentez, argumentez.

Bonjour Minus,

Il me semble que le plan thématique est le plus adapté.

Il va falloir regrouper les idées sous des chapeaux du moins important au plus important.

Par ex.
1 - Communication et information
2 - Communication et action
3 - Communication et humanisation

Je crois que le sujet t'invite à découvrir que, selon Aristote, l'homme est un animal social et raisonnable. Pour exister pleinement, l'homme a un besoin de connaître son environnement, d'appartenir à un groupe et de se relier à une transcendance qui se concrétise par le langage.