Après que... Indicatif ou subjonctif ?

Qu'écririez-vous ?

Après que vous nous ayez donné....

ou bien

Après que vous nous avez donné....


Je suis un peu perdue...
Où puis-je trouver cette règle de grammaire qui me pose régulièrement problème ?

Un immense merci d'avance à vous !!!


Loreley

2

Après que... Indicatif ou subjonctif ?

Salut,

On en parle ici
wink

Après que... Indicatif ou subjonctif ?

voilà un truc mnémotechnique pour ne pas confondre l'usage du subjonctif après avant que et après que:

après que = pas de subjonctif    pp

Après que... Indicatif ou subjonctif ?

Autre manière de mémoriser :

Après que se rapporte au passé, en principe connu ; donc indicatif, mode de la réalité.
* Après qu'il a (eu) répondu / eut répondu, je ne savais plus quelle était ma question.

Avant que se rapporte au futur, en principe inconnu et aléatoire ; donc subjonctif, mode du possible.
* Avant qu'il ait (eu) répondu / eût répondu, j'avais parié qu'on ne comprendrait rien.

Après que... Indicatif ou subjonctif ?

Merci à tous !!!!!

6

Après que... Indicatif ou subjonctif ?

Ce qui me permet de faire une transition avec "jusqu'à ce que"
Je suis en train de lire l'intéressante analyse "Les intellectuels en France, de l'affaire Dreyfus à nos jours" et je tombe sur ceci : "Jusqu'à ce que cette condition eut été remplie..."
N'aurait-il pas mieux valu utiliser le subjonctif pour donner "jusqu'à ce que cette condition eût été remplie" ?
L'expression "jusqu'à ce que" est tjrs suivie du subjonctif, n'est-ce pas ?
Merci d'avance  wink

Après que... Indicatif ou subjonctif ?

Bonsoir Jérémy !

JUSQU'A CE QUE
1 Le mode normal est le subjonctif.
* Je verrai cet instant jusqu'à ce que je meure. (Hugo)
* Tu l'entendras répéter au moins une fois par semaine jusqu'à ce que tu sois vieille.(Maupassant)

2 Par continuation d'une longue tradition (x), on trouve encore l'indicatif lorsqu'on veut marquer la réalité du fait.
* Et la Pédrina continuait à dévorer le parquet de ses pas jusqu'à ce que, haletante, épuisée, anéantie, elle tomba entre les bras des comparses. (Nodier)
* Un fou couve tranquillement son délire jusqu'à ce qu'un cri le convainc de sa folie. (Bernanos)

(x) Le roi saint Louis porta la here jusques à ce que, sur sa vieillesse, son confesseur l'en dispensa. (Montaigne. Essais)

Après que... Indicatif ou subjonctif ?

Rendez-vous avec Bernard Cerquiglini en ce qui concerne Après que: http://www.tv5.org/TV5Site/lf/merci_pro … hp?id=2609

Bonne écoute !

Après que... Indicatif ou subjonctif ?

A l'école primaire, la règle générale énoncée était fort simple: ce n'était pas la conjonction de subordination qui déterminait le mode, mais le sens de la phrase.
Pour une action impliquée avec certitude, il fallait employer l'indicatif. Par conséquent, les conjonctions comme "bien que" et "après que" indiquant une action effectuée dans le passé au regard de la proposition principale devaient être suivies de l'indicatif.
Pour une action incertaine, située dans un futur hypothétique, comme l'expression d'un ordre, d'un souhait, d'une présomption, ou introduite par le verbe falloir, il fallait utiliser le subjonctif.
L'emploi du subjonctif après "bien que" et "après que" serait peut-être alors une erreur de langage.

10

Après que... Indicatif ou subjonctif ?

Après que indiquant un fait du passé, donc réel et certain, le sens est affirmatif : il convient d'utiliser l'indicatif
Avant que, plus hypothétique, peut être suivi du subjonctif.

Avant que tu ne viennes, je prépare un gâteau
Il n'est pas absolument certain que tu viennes, même si c'est plus que probable ; qui peut certifier l'avenir ?

Après que tu es venu, j'ai mis le gâteau au frais : tu es venu, c'est effectif ; mais l'usage a entériné le subjonctif : après que tu sois venu