1

Futur ou conditionnel présent ?

Bonsoir,

J'ai fini ma lettre de motivation et j'ai un gros doute entre l'emploi du futur ou du conditionnel pour le verbe "je m'impliquerai" dans le contexte suivant :

"Rigoureuse, dynamique, disponible et m'adaptant facilement à un rythme de travail, je m’impliquerai totalement dans les diverses missions que vous voudrez bien me confier."

Merci de me répondre très rapidement !!

bonne soirée

Futur ou conditionnel présent ?

Les deux temps sont utilisables, mais le futur est nettement plus convaincant.

Cordialement.

3

Futur ou conditionnel présent ?

Je vous remercie de votre réponse, je vais alors suivre votre avis et mettre ce verbe au futur.

Bonne soirée et merci encore

Futur ou conditionnel présent ?

Bonjour,

Je lui ai expliqué que je lui téléphonerais quand je recevrais la lettre.

Avec le passé, le conditionnel est de mise. Pour autant, ne peut-on pas employer ici le futur de l'indicatif ?

Je lui ai expliqué que je lui téléphonerai quand je recevrai la lettre.

Merci.

Futur ou conditionnel présent ?

Dans cette phrase, il faut effectivement deux futurs : Je lui ai expliqué que je lui téléphonerai quand je recevrai la lettre.  mais pas de conditionnel.

Futur ou conditionnel présent ?

N'est-ce pas discutable ?

Il m'a expliqué qu'il me téléphonerait quand il recevrait ma lettre.

Ou bien

Il m'a expliqué qu'il me téléphonera quand il recevra ma lettre.

Discours indirect ?

Futur ou conditionnel présent ?

Oui, futur, si le coup de téléphone et la réception n'ont pas encore eu lieu :
"Tout à l'heure, je lui ai expliqué que je lui téléphonerai quand je recevrai la lettre."

Mais conditionnel (futur du passé) si le coup de téléphone et la réception ont déjà eu lieu.
"Je lui ai expliqué que je lui téléphonerais quand je recevrais la lettre. J'ai reçu la lettre le lendemain et je l'ai donc appelé."

8

Futur ou conditionnel présent ?

Il m'a expliqué qu'il me téléphonera...
C'est tout de même assez relâché. J'appliquerais mécaniquement la concordance au passé dans tous les cas, et je mettrais le conditionnel, même si le coup de fil prévu est postérieur au moment de l'énonciation première. En effet, ce qui importe n'est pas que l'évènement soit futur ou non par rapport à cette énonciation, mais que ce qui a été affirmé, l'ait été dans le passé.
Les deux exemples de Jehan ne sont pas fondamentalement divergents quant à la valeur temporelle du passé composé ou du futur dans le passé, et ne justifient pas à mes yeux un traitement différent.

Futur ou conditionnel présent ?

Bonsoir,

Lucretius a écrit :
En effet, ce qui importe n'est pas que l'évènement soit futur ou non par rapport à cette énonciation, mais que ce qui a été affirmé, l'ait été dans le passé.

Oui, il faut appliquer les règles du discours indirect.

Si le verbe de la principale est à un temps du passé, le futur (du discours direct) se transforme au conditionnel présent :
« Je te téléphonerai quand je recevrai ta lettre », lui a-t-il expliqué → Il lui a expliqué qu'il lui téléphonerait quand il recevrait sa lettre.

Mais :

« Je te téléphonerai quand je recevrai ta lettre », lui explique-t-il → Il lui explique qu'il lui téléphonera quand il recevra sa lettre ;

« Je te téléphonerai quand je recevrai ta lettre », lui expliquera-t-il → Il lui expliquera qu'il lui téléphonera quand il recevra sa lettre.

Muriel

Futur ou conditionnel présent ?

Au temps pour moi... En l'occurrence, j'avais complètement perdu de vue le discours indirect. Mea culpa !