Qu'est-ce que l'existentialisme ?

Bonjours,
je voudrais savoir qu'est ce que l'existentialisme ?

merci a tous pour vos réponses

Qu'est-ce que l'existentialisme ?

http://fr.wikipedia.org/wiki/Existentialisme

Qu'est-ce que l'existentialisme ?

merci bien, mais quoi retenir de primordial sur l'existentialisme ?

4

Qu'est-ce que l'existentialisme ?

Bonjour,
Je fais simple:
L'existentialisme place l'homme au centre de sa réflexion, l'homme est seul pour décider du sens qu'il va donner à son existence. L'existentialisme est vu différemment selon Kierkegaard, Heidegger ou Sartre...

5

Qu'est-ce que l'existentialisme ?

Bonjour,

Je ne trouve pas de renseignement sur ce mouvement: l'existentialisme, D'après ce que j'ai trouvé, il serait proche de l'humanisme je souhaiterais ainsi avoir la confirmation de cette information et si possible des compléments, comme par exemple, en quoi l'existentialisme ce distingue de l'humanisme ?

Merci

6

Qu'est-ce que l'existentialisme ?

l'existentialisme en philosophie est quelque chose de très précis qui s'énonce comme le fait Sartre "l'existence précède l'essence", l'homme n'est pas d'abord une définition dont il fait acte mais ce sont ses actes qui créent sa définition qui est alors mouvante, en tant que conscience puisque la conscience n'est rien que "le dehors d'elle-même"
On peut désigner par existentialiste toute question "existentielle" qui place l'homme, son devenir et ses origines au centre des réflexions (par exemple la mort...)

7

Qu'est-ce que l'existentialisme ?

alors l'existentialisme est aussi un courant philosophique qui s'oppose à la conception religieuse selon laquelle la nature humaine prévaudrait sur son existance. en effet selon les religions monotheistes et surtout l'islam, il y aurait un destin préetabli par une force superieur qu'est ce dieu tout puissant et omniscient qui a pouvoir sur tout. effectivemnt comme dit magique l'homme est revalorisé et est mis sur un piedestale. l'existentialisme libère surtout l'homme de sa faiblesse. il n'est plus le jouet de ce dieu et devient un véritable acteur de sa vie. il devient responsable de toute son action et acquiert par là sa vrai liberté. et là l'existentialisme precise bien que "l'homme est condamné à être libre" puisque en faisant son entrée dans ce monde on lui remet la gerance de son existence. j'espere que je t'ai un peu éclairé sur cette notion philosophique.

8

Qu'est-ce que l'existentialisme ?

Bonsoir,
je ne comprend point la conception de sartre qu'il appelle: existentialisme! Je m'excuse mais ce-ci m'apparait illogique ! si c'est vrai c'est l'homme qui se fait ! maitre de son destin! Donc Dieu n'existe pas selon lui !  la verite la plus clair qui invalide cette conception: c'est la mort. Par pitie! ne me dites pas que l'homme decide sa mort aussi ! On aurait du alors vivre pour l'etermnte ! Je crois que Sartre soit a oublie la mort en exposant son principe soit fait semblant de l'avoir oublie soit ne l'a pas compris et essaie d'y echappe! la notion de la mort a elle seule deja en mes yeux invalide cet existentialisme !

Qu'est-ce que l'existentialisme ?

Non mais je crois que tu n'as pas compris ce qu'était l'existentialisme  smile

10

Qu'est-ce que l'existentialisme ?

Melodie de la mer a écrit :

Donc Dieu n'existe pas selon lui !

Là, tu sembles au moins avoir compris ça.  wink

Melodie de la mer a écrit :

la verite la plus clair qui invalide cette conception: c'est la mort. Par pitie! ne me dites pas que l'homme decide sa mort aussi ! On aurait du alors vivre pour l'etermnte ! Je crois que Sartre soit a oublie la mort en exposant son principe soit fait semblant de l'avoir oublie soit ne l'a pas compris et essaie d'y echappe! la notion de la mort a elle seule deja en mes yeux invalide cet existentialisme !


Dans sa conception athée de l’existentialisme (qu'il partage avec Heidegger), dans l'Existentialisme est un humanisme Sartre souligne qu’il y a une universalité de condition puisque chaque homme, quelle que soit son inscription sociale et historique, connaît la nécessité « d'être au monde », d’y être au milieu des hommes, et d’y être mortel…

Les idées principales de l'existentialisme athée sont les suivantes :

- L’homme est ce qu’il fait : Dieu n’existe pas donc il y a au moins un être chez qui l’existence précède l’essence, l’homme. L’homme n’est d’abord rien, ensuite, il sera tel qu’il se sera fait. L’homme est tel qu’il se conçoit et tel qu’il se veut, c’est la subjectivité. Une plus grande dignité est accordée à l’homme.
Chacun, nous existons d'abord et ne sommes définissables qu’après, par nos actes. Cette angoissante condition Sartre l'appelle le « délaissement »

- L’homme est un projet : Il sera ce qu’il aura projeté d’être, mais ce n’est pas une décision consciente.

- L’homme est pleinement responsable :

Quand l’homme se choisit, il choisit tous les hommes. Chaque acte que nous faisons pour créer l’homme que nous voulons être crée une image de l’homme tel que nous estimons qu’il doit être.

- L’homme est angoissé : Quand il prend conscience qu’en se choisissant lui-même, il choisit l’humanité, sentiment de sa totale et profonde responsabilité. On devrait toujours se demander : « Et si tout le monde faisait comme ça ? ».

Et donc, ton objection sur la mort n'a pas vraiment de lien avec l'Existentialisme. Et les philosophes existentialistes n'ont pas "oublié la mort" non.

C'est l'absence de Dieu qui semble te choquer, si c'est bien ça, ne t'en prends pas à l'Existentialisme, mais à tout ce qui écarte l'existence de Dieu, et ça, c'est autre problème.

PS : il y a d'ailleurs, un autre courant existentialiste qui lui, est un existentialisme chrétien, Cf Jaspers et Gabriel Marcel. Et puis je trouve ça un peu fort de t'indigner de quelque chose que tu n'as même pas bien saisi.. Non ?  wink

Et.. très sérieusement, comment veux-tu qu'il échappe à la mort avec une thèse comme celle là ?