1

Distinguer un complément du nom (ou du verbe) d'un COI et d'un COD

Bonjour,

En révisant pour les partiels, je me posais la question suivante, à savoir comment reconnaître un complément du nom( ou du verbe) d'un COI et d'un COD.
Par exemple, dans la Grammaire méthodique du français (PUF), les auteurs utilisent la phrase suivante pour illustrer la structure hiérarchique des genres ( P109- 2.2) :

"Les acteurs de cette pièce interprètent très bien leurs rôles."

Ils précisent ensuite, je cite, que " "leurs rôles" complète - est le complément de- "interprètent"."
Si je comprends bien cela signifie que "leurs rôles" ( nature : GN => Det+Npm) serait le complément du verbe "interprètent"?!!
Dans ce cas pourquoi n'est-il pas COD, si l'on raisonne de la manière suivante : "Les acteurs de cette pièce interprètent très bien (quoi?) leurs rôles."?

Pourriez vous m'expliquer comment faire cette distinction s'il vous plait?

Je vous remercie par avance,
Marie

Distinguer un complément du nom (ou du verbe) d'un COI et d'un COD

Bonjour.

Il n'y a pas du tout contradiction.

Le COD (complément d'objet direct) et le COI (complément d'objet indirect) sont toujours des compléments du verbe.

Ici "leurs rôles" est un complément de verbe : c'est bien un COD du verbe "interprètent"

Distinguer un complément du nom (ou du verbe) d'un COI et d'un COD

C'est d'ailleurs pour cela qu'en latin, l'analyse exige toujours, face à des accusatifs, que nous précisions: "complément d'objet direct du verbe '...' " ! (Prévenir si je me trompe )

Valete.

4

Distinguer un complément du nom (ou du verbe) d'un COI et d'un COD

Je vous remercie pour vos explications

En effet .... c'est logique
Vive la grammaire

5

Distinguer un complément du nom (ou du verbe) d'un COI et d'un COD

Bonjour.
Une question, s'il vous plait.

Mme de Rênal voulut travailler, et tomba dans un profond sommeil ; quand elle se réveilla, elle ne s'effraya pas autant qu'elle l'aurait dû. Elle était trop heureuse pour pouvoir prendre en mal quelque chose.
Naïve et innocente, jamais cette bonne provinciale n'avait torturé son âme, pour tâcher d'en arracher un peu de sensibilité à quelque nouvelle nuance de sentiment ou de malheur. Entièrement absorbée, avant l'arrivée de Julien, par cette masse de travail qui, loin de Paris, est le lot d'une bonne mère de famille, Mme de Rênal pensait aux passions, comme nous pensons à la loterie : duperie certaine et bonheur cherché par des fous.

La partie en gras 'à quelque ~ malheur' est-elle COI du verbe 'arracher' ou le complément du nom 'sensibilité' ?

Merci, d'avance.

6 (Modifié par paulang 09/01/2017 à 14:42)

Distinguer un complément du nom (ou du verbe) d'un COI et d'un COD

Il ne me semble pas qu'il s'agisse d'un COI mais d'un COD du verbe arracher. Le complément si complément il y a, serait plutôt de son âme
pour tâcher d'arracher  d'arracher quoi : un peu de sensibilité à quelque nouvelle nuance de sentiment ou de malheur de quoi (ou d'où ?) : de son âme.
Peut-être aussi : pour tâcher quoi/de quoi faire : arracher un peu de sensibilité à quelque nouvelle nuance de sentiment ou de malheur / de son âme. le Larousse en ligne ne précise pas si tacher est transitif direct ou indirect

Attendre la réponse d'un pro

7

Distinguer un complément du nom (ou du verbe) d'un COI et d'un COD

paulang a écrit :

pour tâcher d'arracher  d'arracher quoi : un peu de sensibilité à quelque nouvelle nuance de sentiment ou de malheur de quoi (ou d'où ?) : de son âme.

Maintenant, je comprends ; c'est complément du nom.

Arracher A(un peu de sensibilité) de B(son âme)...
Quelle sensibilité ?
Sensibilité à quelque nuance de sentiment ou de malheur...

Merci, paulang. 

8 (Modifié par Jehan 09/01/2017 à 16:12)

Distinguer un complément du nom (ou du verbe) d'un COI et d'un COD

Tout à fait.
pour tâcher d'en arracher un peu de sensibilité à quelque nouvelle nuance de sentiment ou de malheur.

La partie soulignée est complément du nom "sensibilité".
On parle d'une sensibilité à quelque chose...
Sensibilité à la douleur, sensibilité au froid...
Ici, sensibilité à une nouvelle nuance de sentiment.

9

Distinguer un complément du nom (ou du verbe) d'un COI et d'un COD

J'avais hésité à cause de la structure 'arracher A à B'.
Grand merci, Jehan.