Cherche arguments pour et contre la guerre

Pouvez-vous m'aider a trouver des arguments pour et contre la guerre en vous mettant dans le contexte ...


"Les Grecs ont livrés une bataille contre les Perses et l'ont gagnés. Suite a cette bataille, un traité a été signé pour qu'il n'y ait pas de représailles.
Cependant, une dizaine d'années plus tard un marchand grec arnaque une cité Perse. Les Perses veulent laver l'affront, et détenant une puissante armée veulent envahir la Grèce. Il ont déjà ravagés quelques île, parmi l'un d'entre elle ils ont construit une base.
Dokos, un diplomate grec se rend dans la base Perse et va essayer d'éviter la guerre"


Voilà il me faut des arguments contre la guerre et pour la guerre sachant que c'est une tragédie classique + le contexte.

Merci, svp aidez-moi

------------------l---------------------------

Nous sommes au V° siècle av. JC. Un grand diplomate grec se rend sur une île, jadis grecque mais aujoud'hui occupé par les Perses, il y ont établits un avant-poste où siège une immense armée de 30 000 hommes
Nicolae, Le diplomate grec, va essayer d'éviter la guerre a son peuple, et de convaincre les Perses que la guerre n'est pas une solution ...



- Un perse : Vous au loin, qui être vous ?
- Nicolae : Je suis Nicolae, un grand diplomate athénien. Permettez-moi, je voue prie, de voir votre chef.
- Un perse : Il a d'autres choses à faire. Partez avant que notre armée vous balaye
- Nicolae : Je ne partirais point. Je dois parler a votre supérieur.
- Un perse : Je vous ait déjà dit qu...
(Nicolae vit un homme en haut d'une tour, . C'était Darès, un puissant commandant envoyé par le roi. Accompagné du prince de l'Empire Perse)
Darès : Taisez-vous et laissez-le entrer.

(Darès, Nicolae,  et le Prince marchèrent dans la base)

Nicolae : (à Darés) Quelles sont les raisons de vos actes barbabes ? Pourquoi avoir ravagé, envahit, détruit, réduit en cendres une de nos verdoyantes îles, Dalos, puis cette île où nous sommes actuellement, Ikotos ?
Darès : Nous faisons que répondre a vos actes .
Nicolae : Quels actes ? Nous avons toujours été diplomates, respectueux, cordiales et innofensif envers votre peuple depuis la fin de la guerre, il y a plus d'une vingtaine d'années. Et nos intentions en vont de même, nous souhaitont être neutre vis à vis de votre peuple.
Darés : Un marchand grec était en relations avec un commerçant de Byzance. Le commerçant Perse a payé le marchand grec. Cependant votre marchand grec n'a pas livré sa commande : plus de 10 000 drachmes d'olives ! Le marchand de Byzance s'est vu ruiné.

(Ils entrèrent dans une grande salle, s'asseyeaint)

- Nicolae : Quelle hyprocrisie ! Est-ce vraiment la réelle raison ? C'est d'un ridicule ! Qui oserait déclarer une guerre pour un si petit problème, ce n'est qu'un ripoux, qui si besoin est recevra l'ostracisme ... Je pense plutôt, à mon humble avis, que vous voulez masquer votre veangeance avec cette affaire. Il faut savoir que la veangeance est absurde car une veangeance engendre une nouvelle veangeance qui à son tour entraine une veangeance. C'est un cercle infernal

Darés : Absolument pas, c'...

Nicolae (coupant la parole) :     Et avec ce cercle infernal, les guerres ne cessent plus, la vie n'est plus possible dans un monde constitué de haine et de pillages. Est-ce vraiment ce que vous souhaitez a votre descendance ?

Darés : Il me semble que vous n'avez pas compris. La veangeance n'a pas lieu d'être. Cependant, vous, grecs, avez commis un crime avec ce marchand. Et tout crime doit être punit. Le peuple Perse a été salit et vous devez le payer. Dans quelques jours nous envahiront la Grèce avec notre armée bien plus puissante que la votre.

Nicolae : J'ai beaucoup de mal à vous croire, mais je vous assure, en tant que représantant du peuple grec que ce marchand grec n'avait pas l'intention d'offenser le peuple Perse. Non de zeus ! Cette guerre n'aura pas lieu. (La foudre frappa).
La colère des dieux a été attiré. Pensez à ce que pourrais engendrer une guerre, voyez-vous la nature si belle et gracieuse offerte par les dieux détuite ? La verdure devenue noire, les oliviers en cendres, les iîlos devenus de sombes écueils et les vaches décapitées ? Est-ce vraiment ce que vous voulez ?

Le prince : Que de sottises !

Darés : Nicolae, non, nous ne souhaitons pas la destruction de la verdure. Tout ce que nous voulons c'est que votre empire soit totalement détruit en raison de votre affront.

Nicolae : Bon sang, mais a quoi bon cet entêtement ? Pouvez-vous me citer une seule et bonne raison de vouloir envahir et réduire en cendres notre verdoyant empire ?

Darés : Il y a aussi une raison géographique, je te l'accordes. Notre roi aurait plus de territoires, mais aussi plus de pouvoir et beaucoup, beaucoup plus d'esclaves.

Nicolae : Votre empire s'étend de Byzance à Bagdad, à quoi bon souhaiter encore plus de territoire ? Un jour il y aura une impossibilité de gestion de votre territoire et votre empire s'écroulera, ce qui n'est pas démérité.
Pensez qu'en envahissant la Grèce vous tuerait des milliers de semblables, des hommes, comme vous. S'entretuer nous rend animal. Ne détruisez pas la Grèce, éparegnez un peuple, une culture, des traditions. Ne brisez pas des familles.

Darés : De chaque côté il y aura des pertes, des femmes Perse se retrouveront également veuves, mais la guerre c'est ce qu'il y a de mieux. En temps de guerre, nous pourrons mieux nous développer. Certes il vous faudra découvrir, mais lorsqu'au vous aurez avancé technologiquement vous nous remercierez, ceux qui seront toujours de ce monde.

Nicolae : Mais à quel prix ! C'est stupide de dire cela, car économiquement parlant la région sera perdue, il y aura énormément de choses a reconstruires et votre prétexte de découvertes n'est pas suffisant pour couvrir de telles horreurs. Sans oublié l'argent dépensé dans les achats d'armures et de  bâteaux, avec quels moyens nous reconstruiront nous.

Darés : Ne pensez pas au futur, le présent et le présent.

Nicolae : J'aimerais maintenant dire que la guerre c'est surtout un acte de haine. Un homme ne devrait pas être mesquin et...

Darés : (en coupant la parole) Je m'en vais. (sort de la salle, puis s'adresse aux myrmidons) : Tuez-le, tuez les soldats qui l'ont accompagné et qu'on envahisse ce royaume !Voilà j'ai édité avec mon travail mais je reste perplexe.

2

Cherche arguments pour et contre la guerre

je n'apporte qu'une maigre participation n'ayant pas le temps de lire ton texte.. je discerne juste certaines didascalies au passé simple
mets-les au présent..
bon courage

3

Cherche arguments pour et contre la guerre

Sans être entré dans le texte, je peux peut-être apporter une ébauche:
On fait la guerre pour avoir la paix, sinon ce n'est pas la peine.

4

Cherche arguments pour et contre la guerre

Je voudrais juste te corriger quelques fautes. Peut-être est-ce seulement des petits oublis.

Un perse : Partez avant que notre "ne" vous balaye.

Darès: Nous "ne" faisons que répondre à vos actes.

Nicolae: Nous avons toujours été diplomates, respectueux, "cordiaux" et "inoffensifs" envers votre peuple depuis la fin de la guerre, il y a plus d'une vingtaine d'années. Et nos intentions en vont de même, nous souhaitons être neutre vis à vis de votre peuple.

Hum... je ne pense pas que "ripoux" colle à ce contexte là.

Nicolae : "Nom de Zeus"

Nicolae : énormément de choses a "reconstruire" et votre prétexte de découvertes n'est pas suffisant pour couvrir de telles horreurs. Sans "oublier" l'argent dépensé dans les achats d'armures et de  "bateaux", avec quels moyens nous "reconstruirons" nous.

Darés : Ne pensez pas au futur, le présent "est" le présent.

Nicolae : J'aimerais maintenant dire que la guerre "est" surtout un acte de haine. Un homme ne devrait pas être mesquin et...


Voilà quelques fautes que j'ai pu relever. Je ne pense pas que ça puisse t'être d'une très grande aide, mais c'est toujours mieux sans fautes. smile