11

Le sens de l'existence

Lucretius a écrit :
sasouhermy a écrit :
NE a écrit :

Un Dieu qui nous a créé?
Ceci n'est qu'un explication religieuse, elle ne se base en rien sur la philosophie...

Je n'ai jamais dit le contraire puisque j'ai présicé n'avoir jamais pratiqué la philo mais m'intéresser à la question du sens de l'esistence.

Mais je m'adressais à sasouhermy, mon intervention allait donc dans le même sens que la tienne.

C'est moi que cite Ne,c'est normal que je dises ça...

Sinon,tes réponses me vont très bien!!!!

Le sens de l'existence

Lucrétius, mon premier post s'adresser bien à sasouhermy, précédant ton message dans le temps, je n'ai donc pas pu te contredire.

13

Le sens de l'existence

"De sorte que l'action la plus insignifiante de notre vie, c'est la naissance." (Lucretius ).

Et la plus signifiante, c'est la mort...

14

Le sens de l'existence

Je pense que lorsqu'on a des buts précis dans la vie on ne devrait pas se poser tous ces questionnements sur l'existence.. La clé du bonheur c'est être un je m'en foutiste ou un fervent croyant... big_smile

15

Le sens de l'existence

Difficile d'être totalement l'un ou l'autre. Le doute s'insinue toujours....
Quant à avoir des buts dans la vie, il faut aussi avoir le temps devant soi pour les atteindre. Mais il arrive toujours un moment où le temps devient compté...

16

Le sens de l'existence

Bonjour,

1 Est-ce que la question que vous posez (Bailly) ou à laquelle vous répondez (Saoutermy) est exactement celle du sens de l'existence? Ne serait-elle pas plutôt celle du sens de mon existence ? Dans le second cas, la réponse des autres n'a guère d'importance.

2 Mais, si on est dans le second cas pourquoi est-ce que vous cherchez le sens de votre existence ? Est-ce que tous les objets, et même tous les êtres vivants se demandent si leur existence a un sens ? N'est-ce pas une question assez bizarre pour se demander ce qui la fait surgir ?

3 Et, si on est dans le premier cas, est-ce que la question ne peut pas se formuler autrement: "Pourquoi est-ce qu'il y a quelque chose plutôt que rien ?" Question encore plus bizarre, mais essenteillement philosophique (Leibniz, Heidegger).

Le sens de l'existence

Pour ma part la vie est un cadeau on est libre de faire ce que l'on désire. C'est une succession d'expérience où l'on apprend constamment c'est une recherche de soi-même et de l'autre. On tend constamment vers le bonheur, c'est le propre de l'homme même quand nous sommes malheureux on se dit demain sera un jour meilleur.
Cependant on se consacre à des objectifs à visées idéologiques différentes. Certains vouent leur vie à l'amour, d'autre à l'enrichissement personnel, d'autre encore à la haine (fasciste, nazi), à la religion...
Mais la haine à telle un  sens quand la volonté d'un homme entraîne la fin de l'existence de millions de personnes?
Il y a des peuples qui n'ont pas la liberté de donner du sens à  leur existence. Je pense aux dictatures actuelles ou passées, à l'esclavage... Dans ces cas la vie de ces êtres n'a point de sens. L'homme asservit l'homme .

Donc pour moi l'existence doit avoir un sens moral. Néanmoins elle peut être dénuer de sens sans pour autant être immorale. Nous pouvons être heureux en vivant en accord avec soi-même et avec la société. Mais je pense, afin du moins pour ma part que nous recherchons tous un sens à notre existence. On a besoin de se sentir utile, important.  Pour être plus clair, partir sans regrets ni remords quand notre heure sonnera.

P.S : C'est uniquement ce que je pense je prétend pas détenir la vérité...

Le sens de l'existence

L'existence n'a aucun sens!! C'est court, je sais, mais ça résume ce que je pense. L'existence n'a aucun but, tout est accumulation d'actes, on est là par ce que l'on fait, non pour ce que l'on doit faire. La vie est une remodulation perpétuelle de buts que l'on se crée nous-mêmes, et non qui seraient préexistants. Vision existentialiste? oui, et j'assume. Mais cette vision est sans doute celle de la liberté. C'est une vision assez sartrienne, mais c'est à mes yeux la plus juste; nous sommes responsables et ne pouvons compter que sur nous-mêmes. La liberté oui, mais la responsabilité aussi.

Pour ce qui est de la connaissance de la volonté divine, St-Augustin la justifie par le fait que Dieu est en chacun et que chacun est en Dieu.

19

Le sens de l'existence

"Si Dieu n'existe pas, alors tout est permis."
Mais étant donné que je suis toujours dans le doute je ne peux faire ce que je veux  et j'avoue ne pas avoir de réponse à la question du départ smile. Peut être faire ce qui nous plait...

20

Le sens de l'existence

La vision sartrienne de la liberté du choix (ou du non choix) peut être nuancée par celle d'un Kundera qui, au contraire de la position d'un Malraux ou d'un Camus, pense que nous sommes soumis au sens de l'histoire contre lequel on ne peut pas grand chose. Nous ne sommes pas si libres que cela... Cela ne nous dédouane pas de notre responsabilité mais peut expliquer la mise en place de mécanismes tels que le nazisme. Il suffit d'aller consulter les expériences d'un Stanley Milgram sur l'obéissance pour comprendre à quel point l'influence sociale peut totalement inhiber notre libre arbitre.

Quant à se dire que si Dieu n'existe pas, tout est permis...Je ne connais pas assez Nietzsche pour approfondir cette idée mais elle me semble, abrupte comme cela, fort contestable. Néanmoins, il est clair que notre comportement, nos choix, nos objectifs de vie sont conditionnés par une croyance en l'au-delà ou non. Mais là encore, je renvoie à plus intelligent que moi : Pascal !