5 691

Que lisez-vous en ce moment ?

billie a écrit :

Du coup comme vous êtes tous très réactifs, je vais profiter de votre attention pour vous poser la même question en ce qui concerne Balzac : quels romans de lui conseillerez-vous en priorité et pourquoi?

J'ai assez peu lu Balzac par rapport aux autres romantiques, mais je dirais Le Père Goriot (incontournable) et Le Chef-d’œuvre inconnu (une nouvelle, mais c'est le texte que je préfère). Sinon, parmi les "classiques" que je n'ai pas lus : La Peau de chagrin et Illusions perdues.

Je suis dans la correspondance de Mme de Sévigné, très agréable à lire, mêlant souffrance maternelle et potins mondains. Et pour m'écarter un peu du programme d'agreg, je vais lire Pierrot posthume de Théophile Gautier.

5 692

Que lisez-vous en ce moment ?

Du même avis que 76 man pour Balzac  smile  Oh et j'aimerais bien que tu nous donnes vent de tes impressions sur Pierrot posthume quand tu l'auras lu ! Avec le Pierrot sceptique de Hennique et Huysmans, il peut peut-être y avoir des recoupements  tongue

5 693

Que lisez-vous en ce moment ?

Jeanne-Héloïse a écrit :

Jeanne, de Jacqueline de Romilly. Les éditions de Fallois viennent de publier ces écrits intimes, rédigés par J. de R., dans l'année qui a suivi la mort de sa mère, Jeanne.
Extrait :

Il y a pourtant deux moments dont il faut bien fixer le souvenir, parce qu'ils sont comme le sceau de tout ce qui précéda et que leur noblesse donne un sens à l'ensemble. C'est d'abord ce regard que nous avons échangé le dernier soir. Un regard d'une tendresse si parfaite et si pure qu'elle était déjà presque désincarnée - un regard que l'intensité rendait poignant mais où on ne sentait aucune anxiété. Et il y eut en dernier ce sourire plein de jubilation -comme si lui était apparue, à peine croyable, la récompense de tant de peines. Le sens de ce sourire ? Je ne sais pas. Je l'ai vu ; et, depuis, je vis de ce souvenir. (...) elle avait abordé la mort avec son élégance de jadis, comme elle l'eût voulu, et avec quelque chose de plus, qui avait dû mûrir en elle depuis toujours et que je ne lui connaissais pas.

Plutôt l'an dernier, non ? Par contre, Ce que je crois est sorti ce mois-ci :

Quelques années après les événements de Mai 1968, où le doute s'était emparé des esprits - crise universitaire, crise sociale, crise des valeurs -, Jacqueline de Romilly a tenu à nous dire, dans un texte bref et plein de fougue, ce que la crise lui avait au contraire révélé, sa foi dans l'homme, son esprit, sa liberté, son goût de la vérité et du bien, bref, ses convictions. Resté inédit jusqu'à aujourd'hui, ce livre permettra à ses lecteurs fidèles de retrouver sa personnalité chaleureuse et résolue. Les quatre chapitres de cet essai évoquent successivement l'émerveillement grec devant la lumière, le bonheur qu'assure la solidarité entre les citoyens, les joies et les bienfaits de la littérature, et la nécessité de la transmission du passé pour enrichir la modernité. Loin de toute polémique, ce livre est un appel à une nouvelle forme d'humanisme, conjuguant rationalisme et affectivité sereine, nourri des acquis du passé, où chacun se sente acteur de sa propre histoire comme de l'aventure collective à laquelle il participe - en somme un appel au sursaut !

J'ai toujours trouvé Jacqueline de Romilly trop idéaliste...

Quant à moi, je commence tout à l'heure le récit poétique Voyage en Arménie de Mandelstam.

Pour Balzac, La Peau de chagrin c'est très bien pour ceux qui recherchent l'alliance entre le réalisme (au sens large) et le fantastique. Et c'est romanesque à souhait...

5 694

Que lisez-vous en ce moment ?

Polo a écrit :

Plutôt l'an dernier, non ?

Oui, en 2011. Pour moi, c'est hier  smile (et la sortie en Livre de Poche date de février ou mars 2012)

J'ai toujours trouvé Jacqueline de Romilly trop idéaliste...

Moi aussi, mais pas dans Jeanne, écrit bien trop intime et en apparence pas destiné à être publié (cela dit, il s'agit d'un hommage à sa mère, donc le portrait est élogieux, mais assez fidèle si j'en crois ce que l'on m'en avait rapporté).

5 695

Que lisez-vous en ce moment ?

Je n'avais pas guetté l'arrivée de l'édition de poche, en effet.  smile
Je ne connais pas Jeanne et, du reste, ne me permettrai de juger Romilly sur cet écrit. Il me semble difficile d'évaluer ce genre d'écrits, supposés rester secrets (et parfois je me demande si les éditeurs ont le droit de s'en emparer). J'ai eu du mal à me faire un avis sur le Journal de deuil de Barthes par exemple : trop crypté pour moi car relié à des souvenirs impartageables, trop imprégné d'une intimité. Pour l'autre Romilly, connue de tous, son idéalisme m'agace un peu, et je n'ai jamais trop adhéré au discours selon lequel les humanités peuvent "sauver" (je résume bien sûr) ; et avoue préférer les travaux d'autres hellénistes. Mais elle reste une belle figure, et fidèle à ses idéaux, ce qui est une chose rare...

5 696

Que lisez-vous en ce moment ?

Polo a écrit :


Je ne connais pas Jeanne et, du reste, ne me permettrai de juger Romilly sur cet écrit. Il me semble difficile d'évaluer ce genre d'écrits, supposés rester secrets (et parfois je me demande si les éditeurs ont le droit de s'en emparer).

Apparemment, ces écrits étaient avant tout destinés à ses proches, mais J. de Romilly aurait autorisé de son vivant leur publication après sa mort. C'est du moins ce que prétend son éditeur (je n'en suis pas certaine, pour ma part). Je ne m'étendrai pas plus sur ce livre, qui n'est pas un grand livre (au sens de ceux dont on parle régulièrement ici). Mais cette autobiographie, toute en retenue, éclaire le parcours de l'auteur, en précisant en particulier ses relations avec sa mère. En ce qui me concerne, c'est un livre qui m'a été offert dans des circonstances bien particulières, et qui entre en résonance avec ma propre vie, sur bien des aspects (affectifs, psychologiques, et aussi géographiques - et même le titre me semblait adressé  smile ). Je suppose qu'il en va souvent ainsi des écrits intimes, que l'on apprécie plus ou moins en fonction de sa propre histoire.

Et c'est sur cette note intimiste que je mets un terme à ma participation (publique - car je me servirai sans doute encore un tout petit peu de ma messagerie privée, au moins pour faire des copies des précieux messages qui m'ont été adressés  wink ) à cet intéressant et sympathique forum : bonne route à chacun de ses membres, et que vivent les études littéraires !  smile

5 697

Que lisez-vous en ce moment ?

Je viens de finir Nana que j'ai dévoré. Je crois que mon abandon à la lecture de Germinal en 2 nde au bout de 50 pages m'avait dégoûté de Zola. Mais Thérèse Raquin, puis L'Assommoir puis Nana m'ont faire revoir mon jugement.
J'admire beaucoup Nana en tant que femme, innocente dans le mal. Cette "mouche d'or" qui va pourrir les hommes et la société du 2nd Empire est vraiment touchante. Alors certes c'est une cocotte, une femme gâtée par le luxe et les dépenses, qui sème le mal et la mort autour d'elle mais elle reste d'une naiveté déconcertante. C'est une "bonne fille" qui ne pense pas à mal. Cette Vénus domine Paris et les hommes, en véritable conquérante.
La société mondaine est vraiment très bien décrite, je pense aux scènes du bal et à l'épisode génial de la course hippique. J'ai beaucoup apprécié aussi la peinture du milieu artistique théâtral.
Symbole d'une époque éprise de luxe et de gaspillage, Nana représente à la fois la puissance du corps féminin mais aussi de manière plus allégorique la société sous le 2nd Empire.
Etonnamment, je trouve que le monde de la prostitution n'est pas évoqué de manière si appuyée, je pensais vraiment que le roman tournerait plus autour de ce thème.
La scène finale m'a évidemment beaucoup touché, on se prend vraiment d'affection pour ce personnage, qui brise tout ce qu'elle touche malgré elle, jusqu'à sa prise de conscience finale avec la mère Hugon.
Bref, un très beau roman. Je vous le conseille vivement.
J'aurais adoré l'étudier en LGC avec Tess snif

Je me mets à Bataille avec L'Histoire de l'oeil (qui m'a l'air très intéressant huhu) puis je commencerai Polyeucte de Corneille.

5 698

Que lisez-vous en ce moment ?

J'avais commencé l'Assommoir de Zola, une centaine de pages, mais j'avais été déçue et je l'ai laissé tomber. Par contre Thérèse Raquin, plus court, m'a beaucoup plu !

En ce moment je lis quelques essais de Montaigne pour me préparer au bac, et je vais lire une partie de Tristes Tropiques. J'ai aussi prévu de lire l'ingénu de Voltaire. Après je verrai  smile

5 699

Que lisez-vous en ce moment ?

Je lis ce magnifique roman de Malraux qu'est La condition humaine.

5 700

Que lisez-vous en ce moment ?

fleur au vent a écrit :

Je lis ce magnifique roman de Malraux qu'est La condition humaine.

Ah oui, toi aussi fleur au vent? smile J'ai commencé il y a deux jours : c'est vraiment MAGNIFIQUE! (l'incipit est tellement prenant)