1

Jean de Sponde, Les Amours - Je meurs, et les soucis qui sortent du martyre...

Je meurs, et les soucis qui sortent du martyre
   Que me donne l’absence, et les jours, et les nuicts
   Font tant, qu’à tous momens je ne sçay que je suis
   Si j’empire du tout ou bien si je respire.
Un chagrin survenant mille chagrins m’attire
   Et me cuidant aider moy-mesme je me nuis,
   L’infini mouvement de mes roulans ennuis
   M’emporte et je le sens, mais je ne le puis dire.
Je suis cet Acteon de ces chiens déschiré !
   Et l’esclat de mon ame est si bien alteré
   Qu’elle qui me devroit faire vivre me tuë :
Deux Desses nous ont tramé tout nostre sort
   Mais pour divers sujets nous trouvons mesme mort
   Moy de ne la voir point, et luy de l’avoir veuë.

Bonjour à tous , voilà j'ai un commentaire composé sur le poème de jean de sponde sonnets d'amour la partie V.

J'ai fait mon plan mais il est basé de façon chronologique c'est à dire que le petit a correspond au premier quatrain etc.

Mon plan est le suivant:

I) Souffrance du poète
a) Inconstance
b) Peine du poète

II) Évocation baroque de la mort du poète
a) autodestruction
b) Destin inéluctable

Dîtes moi ce que vous en pensez s'il vous plaît?

Merci

Jean de Sponde, Les Amours - Je meurs, et les soucis qui sortent du martyre...

Attention à faire en sorte que le contenu de vos parties corresponde au titre que vous leur donnez (à leur idée principale) : l'autodestruction, le destin inéluctable sont-ils des caractéristiques baroques? Je ne crois pas. L'inconstance, par contre…
Ce remaniement de votre plan permettra d'éviter le plan linéaire (qui suit l'ordre du texte).